hrv029-2

Attention, encore un bootleg de Pink Floyd sur Rock Fever ! Sous sa pochette très, euh, comment dire... troublante, et même un peu angoissante (et moche aussi ; non, si, quand même, elle est moche), et sous son titre en allemand qui signifie, du moins il me semble, "The return of the son of nothing" (par ailleurs le titre d'un des morceaux du live, et je reviendrai sur ce morceau plus bas, n'ayez crainte), ce bootleg est double (chacun des deux CD dure 60 minutes environ, soit deux heures de show, soit probablement le concert entier), et c'est un concert donné le 5 juin 1971 au Berliner Sportspalast de Berlin (Berlin Ouest, évidemment). Le live s'appelle Vierundzwanzig Teile Von Nichts, et il est généralement qualifié, par les fans du Floyd qui s'y connaissent un tant soit peu en enregistrements pirates du groupe, comme étant un des meilleurs bootlegs existants. Il faut dire que, nivau son, on est servis : mis à part quelques petits reproches de ci de là (sur les deux derniers titres du second disque, le son est moins bon, et on entend parfois limite difficilement le chant, sur certains morceaux), ce double live officieux possède une qualité sonore exemplaire, digne de celle du disque live du double Ummagumma (1969) et même de meilleure qualité, en fait, par moments. En nettoyant un peu plus les bandes, ce live pourrait très bien sortir officiellement, c'est dire !

hrv029_label2

9 titres sur ce double live, inutile de dire donc que la durée des morceaux est éléphantesque : de 5 minutes dans sa version studio, Fat Old Sun, ici, passe à quasiment un quart d'heure (ce n'est pas une durée ahurissante concernant ce morceau en live, qui a toujours été considérablement rallongé quand le groupe le jouait, en 1970/71). Idem pour Cymbaline, qui dure ici 11 minutes de folie... Le live vaut vraiment le coup, notamment pour proposer Astronomy Domine (presque 8 minutes) pour une des toutes dernières fois avant que le groupe ne le rejoue en live en 1994 pendant la tournée The Division Bell ; on a aussi 19 minutes de folie pour A Saucerful Of Secrets dans une version démentoïde, Set The Controls For The Heart Of The Sun dure 14 minutes et aura rarement été aussi bien jouée, Embryo (10 minutes), très souvent jouée à l'époque mais jamais mise sur album (sauf sur la compilation Works de 1983, reniée par le groupe) est terrible, et on a aussi un Careful With That Axe, Eugene terrifiant en ouverture. Quant à The Return Of The Son Of Nothing, qui dure 24 minutes, c'est tout simplement Echoes, sous son premier titre (quelques mois avant la sortie de Meddle, l'album sur lequel on retrouve la version studio), avec des parols un peu différentes (on y parle d'espace) pour le premier couplet. C'est une des premières versions live de ce morceau, pas encore finalisé, mais quasiment tout y est déjà. Rien que pour ce long morceau, ce bootleg mérite l'écoute, mais tout est fantastique ici, même les quasiment 7 minutes du Blues final, morceau incongru mais sympathique, jamais mis en album (ce n'est pas More Blues).

Vier%20und%20zwanzig%20Teile%20von%20nichts%20(back)

Bref, vous l'aurez compris, Vierundzwanzig Teile Von Nichts (à vos souhaits...) est un live dantesque, anthologique, un de ceux qui, tout en étant officieux, mériteraient vraiment de sortir officiellement sur le catalogue floydien (on peut toujours rêver...). Le son est dans l'ensemble absolument d'enfer (OK, les voix sont parfois, voir sur Fat Old Sun et The Return Of The Son Of Nothing, un peu distantes, mais le reste, mon Dieu !), surtout pour un bootleg, et la setlist est incroyable, avec des versions grandioses de chansons géniales. Les spécialistes préciseront que ces morceaux étaient tous des classiques du groupe en concert à l'époque, ils les jouaient souvent sur scène en 1970/72, certes. Le nombre de bootlegs avec ces titres est assez impressionnant. Mais entre la qualité exemplaire du son, et l'interprétation bluffante de ces morceaux, on a affaire ici à un must parmi les musts, tout simplement. Le meilleur bootleg floydien de son époque (1971, j'ignore en quelle année il a été 'proposé' aux fans) ? Très probable !

CD 1

Careful With That Axe, Eugene

Fat Old Sun

Embryo

The Return Of The Son Of Nothing

CD 2

Set The Controls For The Heart Of The Sun

Cymbaline

A Saucerful Of Secrets

Astronomy Domine

Blues