pink floyd - live in pompeii

Voilà un disque bien particulier : c'est à la fois un live bootleg...et ce n'en est pas un ! Je m'explique : en 1971, Pink Floyd accepte de tourner un film-concert, réalisé par Adrian Maben (réalisateur écossais naturalisé français, qui, désormais, travaille pas mal pour le journal du soir de France 3, si si si !), film-concert se passant dans les ruines de la ville antique italienne de Pompéi. Un concert sans public, afin de laisser la musique parler. Tout n'a pas été enregistré/filmé sur place pour des raisons de temps et de contraintes techniques (en gros, sur les 7 titres - en comptant celui en deux parties comme, évidemment, un seul morceau, ce qu'il est - , 3 ont été effectivement tournés là-bas, et le reste a été fait dans un studio français, avec une technique de projection d'images de Pompéi en arrière-plan pour faire croire que ça a été fait là-bas aussi, mais personne ne fut dupe). Le film sortira en 1972, il sera commercialisé en VHS, puis, désormais, en DVD, avec des séquences d'interviews et d'enregistrement de l'album The Dark Side Of The Moon, pour rajouter du métrage (le film original dure une heure, et la version complète, 90 minutes). Ce film de concert est tout ce qu'il y à de plus officiel. Mais, en revanche, jamais le groupe n'a commercialisé l'album du live, aussi bien en vinyle, K7 ou CD. Il existe moult éditions différentes de ce live, et celle dont j'utilise le visuel plus haut en est une (le visuel plus bas en est une autre), mais ces différentes versions, sous différents supports, sont, toutes, des bootlegs. Même si la musique dessus ne l'est pas, piratée, car le groupe l'a officiellement reconnue et commercialisée en version filmée !

Pink_Floyd_-_Pink_Floyd-_Live_at_Pompeii

Quelque part, donc, Live At Pompeii, ou Pompeii, ou Pink Floyd At Pompeii (c'est selon), est un semi-bootleg. Il est probable que l'album ne sortira jamais officiellement en CD, car ça ferait double emploi avec le DVD, mais, en même temps, l'album live et le film-concert The Song Remains The Same, de Led Zeppelin, sont tous deux sortis, officiellement, en même temps, en 1976, alors qu'ils proposent les mêmes titres ; donc, pourquoi ne pas le faire pour ce live mythique (car c'est bien le mot qui convient) du Floyd ? Précisons, et ce n'est pas le cas pour tous les bootlegs, que le son est, ici, à tomber. Normal, vu que les sources sont officielles, mais tout de même. En une petite heure (59 minutes, en fait), ce live propose 8 titres en comptant l'Introduction instrumentale et bruitiste et les deux parties, une en entrée de jeu (de 11,30 minutes) et une en final (de 12 minutes) d'Echoes. Si l'on excepte la minute 45 de Mademoiselle Nobs (une relecture de Seamus, sans les paroles, et avec un autre chien que Seamus pour les aboiements beuglants, d'où le changement de titre), qui n'apporte strictement rien et n'est pas terrible (déjà que Seamus est, en tant que tel, un bel incident de parcours...), Live At Pompeii est parfait. Le groupe se livre à des interprétations tout simplement quintessentielles d'Echoes, Set The Controls For The Heart Of The Sun (la plus belle version live existante de la chanson, selon moi) et Careful With That Axe, Eugene (très oppressante), sans oublier un A Saucerful Of Secrets à tomber (la partie rats dans le piano, alias Syncopated Pandemonium, alias la seconde partie, avec la batterie et le piano free, est immense), et une très très efficace version de One Of These Days. Le seul regret, c'est l'absence des images (les ruines et fresques de Pompéi, le groupe écrasé par la chaleur), mais on parle ici de la version audio, je le rappelle.

010-pompeii_tray

Mais il est vrai que ce live fonctionne encore mieux en images qu'en audio pur, sans doute, au final, est-ce pour ça que le groupe ne l'a jamais officiellement commercialisé en disque : après la vision du film, comment réussir à se passer de ces images, de se contenter uniquement du son ? Après tout, pour reparler du live et du film-live de Led Zeppelin que j'ai cité plus haut, le film est plus appréciable, because les images (bien barrées, parfois) qui accompagnent le son. D'ailleurs, tant que le clip fonctionnera, vous trouverez le film, en entier (version 1972) en bas d'article. Pour finir, Pompeii est un immense live, un des meilleurs moments de l'histoire du groupe. Performance inégalée, son parfait, ambiance géniale, concept brillant (mêler la musique du Floyd avec les ruines de cette antique cité ravagée par le Vésuve, choc culturel !), morceaux cultes et indémodables... Impossible de s'en lasser, et surtout, de passer à côté !

Introduction

Echoes (Part 1)

Careful With That Axe, Eugene

A Saucerful Of Secrets

One Of These Days

Set The Controls For The Heart Of The Sun

Mademoiselle Nobs

Echoes (Part 2)