au-bonheur-des-dames-twist-100314003

Attention, car voici que du lourd débarque : Au Bonheur Des Dames. Vous connaissez ce disque. Si. Si, vous le connaissez. Ah, non, ne me dites pas que Oh ! Les Filles, ça ne vous dit rien, car sinon, je vous tue. Ah, vous voyez que vous connaissez [mode 'je range mon couteau']. Ce disque est le premier du groupe, il date de 1973, il est court, très court (10 titres, 31 minutes), et ce fut un assez beau succès, rapport à cette chanson. Pour être franc, ce groupe, ce sont des givrés. Au Bonheur Des Dames, c'est un groupe parodique à la Grand Orchestre Du Splendid', en somme. Rien qu'à voir la pochette, qui les représente en tenue de scène, et ça donne le ton. Leurs noms de scène, aussi, que je vais tous citer ici avec les attribution, afin de boucler ce premier paragraphe en beauté : Eddick Ritchell, Sharon Glory (c'est un mec, c'est le blondinet), Jimmy Freud sont les trois chanteurs. Ramon Pipin (futur d'Odeurs), Chick Béru sont les guitaristes. Shitty Télaouine, le bassiste. Ricky Brantalou, guitariste et bassiste. Hubert De La Motte Fifrée à la batterie. Gépetto Ben Glabros et Ulric Danone aux cuivres. Wolfgang Lion au piano. Les Glamour Sisters aux choeurs. Costric 1er, en tant que Président du Fan-Club du groupe (le F.C.A.B.D.D.), co-auteur de L'Île Du Bonheur (Ramon Pipin est l'auteur principal du groupe) et auteur des délirantes notes de pochette heureusement reproduites dans le livret du CD. Je ne peux résister au plaisir de vous lesproposer en bas d'article !

au-bonheur-des-dames-twist

Le premier morceau s'appelle Mâche De La Gomme, mais en vinyle, il portait un autre titre, qui a depuis été censuré (car il contient une marque dans son titre, et sans aucun doute le groupe n'avait pas l'autorisation d'utiliser ce nom de marque) :  Mâche Des Malabars. Un morceau assez rigolo, comme les reprises de Twist A Saint-Tropez ou Yakety-Yak (2 minutes chacune ; quatre des dix morceaux font cette durée, deux autres n'atteignent pas 3 minutes, Oh ! Les Filles, avec 5 minutes, est le plus long). Mais le vrai coeur de Twist, car tel est le nom de ce disque, réside dans L'Île Du Bonheur (4,40 minutes) et Oh ! Les Filles. Cette dernière chanson vampirise littéralement le reste de ce disque enregistré au Château d'Hérouville (ils s'emmerdaient pas, hein, les mecs). Une chanson irrésistible, culte, vraiment drôle et bien foutue, une chanson qui fait danser du bon vieux wok'n'woll, caricature de caricature de caricature de caricature, certes (le final à rallonge, bah alors ? Qui c'est qu'a dit d's'arrêter ?), mais franchement bien torchée. Ce qui n'est pas le cas de tout le disque, car Des Mégalos Pour Mes Galas (ce titre...cette voix...), Rock'n'Roll ou Détonateur Rock ne valent pas grand chose. Mais Au Bonheur Des Dames (nom de groupe puisé chez...Zola) est un groupe parodique, évidemment, ils sont là pour faire marrer et danser, ce sont des golios, rien d'autre, et il ne faut pas prendre ce disque au pied de la lettre (Ego-Dames : paroles hilarantes dans lesquelles le groupe parle de lui-même et des autres : ah-nouuu-ah, on est la riposte, Au Bonheur Des Dames ! C.B. et Roxy, ça vaut pas Johnny... Et quand ils prononcent le mot 'sus', c'est un bon gros 'suce !' que l'on entend d'abord. Bref, Twist est un disque pour rire. Ce qui n'empêche pas L'Île Du Bonheur et Oh ! Les Filles (Ego-Dames aussi, dans un sens, aussi longue que L'Île Du Bonheur) d'être de vraies réussites. L'instrumental Ramsès, sous influence Shadows (on pense évidemment à leur Apache) et Chaussettes Noires (Pow-Wow) est également remarquable. Bref, un album marrant, sans prétention, fait par un beau groupe de tarés qui feront les beaux jours, dans les années 70 et 80 (90 aussi, mais moins) des émissions de TV variétoche à la Drucker/Foucault/Sébastien qui les inviteront souvent pour jouer leur chanson culte (et aucune autre...). Chanson tellement connue que la pochette du vinyle marquait, en gros, son titre, au-dessous du nom du groupe. Twist est un disque amusant, pas génial, un peu nanar, mais très fendard de temps en temps. Et puis, il n'est pas trop long (31 minutes) et il respire quand même beaucoup l'amour du rock'n'roll, ces mecs étaient certes des fous furieux extravagants, mais surtout des amoureux du genre, et ça se ressent vraiment ici.

71930537_p

Et voilà les notes de pochette : Pour une approche de Au Bonheur Des Dames - Ses motivations, son éthique... : La musique de Au Bonheur Des Dames, musique élaborée s'il en fut, recrée les conditions phenoménologiques d'un univers purement utopique où se mêlent, dans ses accents empruntés aux recherches contemporaines à base de free-jazz, d'orphéon périgourdin et de mambo-rock, à la fois la plénitude de la sonorité astrale et la légèreté de thèmes évidemment vivaldiens. Cette synthèse qui s'inspire donc d'une démarche esthétique volontiers hermétique, dépasse cette tendance sur sa gauche, et légèrement de biais, pour s'hypertrophier en une densité apocalyptique où l'on devine les obsessions existentielles de la Mort, de l'Amour et des malabars. Cette musique d'accès difficile très (trop, peut-être) en avance sur son temps, semblera rébarbative à l'auditeur qui y sera confronté pour la première fois, mais à la 258ème écoute de leur disque un charme étrange vous saisit ; il vous empoignera brutalement vers la 572ème écoute pour ne plus vous lâcher, résistant même à l'eau bouillante et aux dissolvants gras. L'aridité de l'écriture va de pair avec la complexité des intentions, et c'est sans nul étonnement que vous reconnaîtrez au fil des mesures la nette composante néogothique qui fit dire à certains critiques musicaux anti-Dreyfusards : "Au Bonheur Des Dames est une sorte de chant grégorien futuriste pour lequel les moines auraient condensé John Cage, Gloria Lasso et Bugs Bunny". Voilà, vaut mieux entendre ça que d'être sourd. 'Fectivement !!

FACE A

Mâche Des Malabars/Mâche De La Gomme

Rock'n'Roll

Ego-Dames

Yakety-Yak

Twist A Saint-Tropez

FACE B

L'Île Du Bonheur

Détonateur Rock

Des Mégalos Pour Mes Galas

Ramsès

Oh ! Les Filles