RR1

Voici un disque bien particulier. Non, pas à cause de son titre ou de sa pochette, même s'il est vrai que Rats And Roll's est un titre d'album assez étrange (et rigolo), et que sa pochette verdâtre et noire toute en formes cheloues faisant penser à des marques dans du bois est tout aussi étrange. Non, c'est un album particulier, dans la discographie aventureuse de Nino Ferrer, parce que : a) c'est un live (et son premier) ; b) il est interprété en italien à l'exception de deux titres ; c) il n'est sorti qu'en Italie, et uniquement en Italie, jusqu'à sa parution tardive, en 2004, dans un coffret intégrale, et en 2013 dans le nouveau coffret, plus complet, que je me suis procuré ; et d) parce qu'il contient en majeure partie des morceaux que Nino, un an plus tard, refera en français sur un de ses meilleurs albums, Métronomie. Oui, cet album est tout simplement une version italienne et live (et embryonnique, et incomplète) de Métronomie ! Si vous écoutez Rats And Roll's sans connaître Métronomie, ça ne vous sautera pas à la face, mais si vous connaissez bien votre Métronomie sur le bout des doigts, l'expérience sera toute autre. Ce disque a été enregistré en octobre 1970 (le 5) au Teatro Sistina, à Rome, et est donc un live, de 10 titres, pour environ 38/39 minutes. Nino Ferrer y  collabore avec plusieurs musiciens italiens dont j'ignore le nom (je n'ai pas le vinyle, et dans le livret de l'intégrale 2013, il n'y à que les noms, sans les prénoms, et sans de précisions de qui joue quoi...), sauf un, Giorgio Giombolini, avec qui il recollaborera par la suite.

RR2

L'album a été enregistré au Teatro Sistina de Rome le 5 octobre 1970, et est donc un live, qui sortira très peu de temps après (1970 aussi), uniquement en Italie. Rats And Roll's sera un bide commercial, la faute à un manque de promotion évident.L'album est devenu rare et culte assez rapidement, en particulier pour le marché français, les fans français ayant appris son existence et voulant le dénicher en furent souvent pour leurs frais... L'album, on va commencer à en parler enfin maintenant, est, comme je l'ai dit, une version italienne, live et embryonnaire de Métronomie. On y trouve quatre titres qui manqueront à l'appel du futur album de 1971, et six titres qui, eux, s'y trouveront. Parlons d'abord des morceaux qui ne s'y trouveront pas : Play boy Scout (chanté en italien malgré son titre), Ol' Man River (chanté en anglais, reprise d'un standard anglophone), et deux adaptations, en italien, de hits chantés auparavant en français par Nino : La Pelle Nera (adaptation de Je Veux Être Noir) et O Mangi Questa Minestra O Salti Dalla Finestra (adaptation de La Bande A Ferrer). Quatre excellents morceaux, bien rhythm'n'blues, soit le style de musique que Ferrer faisait avant 1970 (on parle bien souvent de Métronomie et de Nino Ferrer And Leggs, album de 1972, comme de disques de rock progressif, et en effet). Pour le reste, ce sont donc des versions embryonniques des futurs morceaux de Métronomie, sauf un morceau, Pour Oublier Qu'On S'Est Aimé, interprété en français, et qui n'a pas changé dans Métronomie (Ferrer l'a réenregistré, ce morceau date d'ailleurs des années 60, et il le refera plusieurs fois). Reminiscenza (6,35 minutes) n'est ni plus ni moins qu'une version plus courte de Métronomie, l'instrumental ouvrant l'album de 1971 ; Fratelli E Cosi 'scia, c'est Les Enfants De La Patrie ; Canapia Indiana, c'est Cannabis ; Povero Cristo, c'est le sublime La Maison Près De La Fontaine ; et Meglio L'Amore Che Guerra, c'est Isabelle. Seuls Métronomie II et Freak manquent à l'appel et seront donc écrits pour la version française, et studio, de l'album un an plus tard.

RR3

Ces versions transalpines sont aussi bonnes (Povero Cristo, Fratelli E Cosi 'scia...) que les futures versions françaises, et si vous aimez Métronomie, je ne peux donc que vous conseiller, ardemment, de vous pencher sur cette version incomplète et préparatoire, qui plus est live (le son est très très bon), de ce remrquable album de Nino. On notera que dans le coffret 2013, Rats And Roll's et Métronomie sont mis sur le même CD, à la suite, ce qui permet d'écouter, d'une traite, si on en a envie, les deux versions. Au final, c'est un album à part, quasiment un OVNI dans la discographie de Nino, et un de ses plus rares (si ce n'est le plus rare) item de son répertoire. Trouver un exemplaire vinyle (forcément italien, c'est le seul pays l'ayant publié à l'époque) devant être assez difficile, il faut se ruer sur le coffret, lequel ne vaut pas très cher (pour le nombre - 14 ! de CDs, 30 €, c'est donné, profitez-en tant que c'est le cas...). Un beau cadeau de Noël en perspective, non ?

FACE A

Reminiscenza

Fratelli E Cosi' sia

Play Boy Scout

Canapia Indiana

Povero Cristo

FACE B

O Mangi Questa Minestra O Salti Dalla Finestra

Meglio L'Amore Che Guerra

Pour Oublier Qu'On S'Est Aimé

La Pella Nera

Ol' Man River