7766792662_lys-love-tour

En 2011, Laurent Voulzy nous offre son premier vrai album de chansons en 10 ans (depuis 2001 et Avril, il avait en effet sorti, en 2006, un disque de reprises de chansons estivales - La Septième Vague - et un disque conceptuel centré sur sa fameuse chanson Rockollection en 2008, à l'occasion des 30 ans de la chanson, Recollection 77, mais pas d'album de vraies chansons). Et là, surprise absolue, l'album, une pure réussite (ce n'est pas ça la surprise, d'ailleurs : Voulzy n'arriverait pas à foirer son coup, tellement qu'il est perfectionniste), est conceptuel, et basé sur un crossover assez intriguant entre musique baroque médiévale et sonorités modernes et synthétiques. Lys & Love, tel est le nom de ce long (68 minutes, avec un morceau de quasiment un quart d'heure dessus !) album sorti sous une pochette magnifique, et sous très forte influence médiévale et britannique. Succès énorme, et la chanson Jeanne est élue chanson de l'année aux Victoires de la Musique 2012 (alors que l'album est sorti en fin d'année 2011). Vouvoulz' entreprend, avec ses fidèles séides (dont les multi-instrumentalistes Elsa Fourlon et Karen Brunon, deux des membres du Circus de Calogero et Stanislas), une tournée. Là aussi, il surprend : ses concerts auront lieu essentiellement, si pas quasi exclusivement, dans des lieux saints : Basilique de Saint-Denis, celle du Puy-en-Velay... Et la cathédrale Saint-Eustache, située dans le quartier des Halles, à Paris. Ce concert possède une aura particulière : il a été donné le 18 décembre 2012, le jour de l'anniversaire de Lolo Star. Il a été enregistré, visuellement et sonorement, et ce celui-ci que l'on retrouve sur ce double live (et DVD, le tout étant vendu en un ensemble 3 disques, à un prix sympa) sorti récemment, du nom de Lys & Love Tour (les trois albums live de Voulzy, un tous les 10 ans depuis 1994, ont le mot 'Tour' dans le titre).

FR18B1300034_640x480_1

Ce concert, France 2 l'avait diffusé en deuxième partie de soirée un vendredi soir, en début d'année 2013, dans une version un peu abrégée (manquait à l'appel Le Tableau, Quatre Nuages et J'Aime L'Amour), mais tout de meme déjà fantastique. Cette version intégrale est encore plus belle, mais pas de beaucoup. On y trouve donc un concert sublime dans une cathédrale magnifique (l'ambiance devait etre sensationnelle, quasi mystique parfois, j'aurais aimé y assister, meme si les spectateurs et musiciens devaient se les cailler grave, les églises,surtout en hiver, surtout à Paris, surtout le soir et la nuit, ne sont pas chauffées), concert agrémenté, entrecoupé, de mini séquences documentaires réussies sur l'enregistrement et la genèse de Lys & Love, les répétitions, etc... Ces petites séquences vraiment pas longues ne sont pas ennuyantes, et ne jurent pas avec le reste (à noter qu'une plus longue séquence permet d'entendre une version live de Paradoxal Système, issue d'un autre show de la tournée, et, donc, uniquement le son, pas de visuel, hormis ce qui sert d'accompagnement ; un petit clip dans le live, quoi ; cette version live est en bonus à la fin du second CD, avec un autre morceau, Une Héroine). Et le reste... Grandiose. Des 12 titres de Lys & Love, seuls Blackdown, Our Song et La 9ème Croisade (le fameux morceau de 14 minutes à moitié chanté en arabe et en anglais, progressif et tétanisant) manquent à l'appel. Le reste est là, dans des versions à se taper le cul par terre tellement c'est beau : Glastonbury, C'Etait Déjà Toi, En Regardant Vers Le Pays De France, Jeanne, Ma Seule Amour... On a aussi des chansons plus anciennes, évidemment, et Voulzy a bien choisi dans son répertoire : il a pris des chansons permettant d'etres interprétées à la sauce Lys & Love, comme Jésus, Caché Derrière, Le Pouvoir Des Fleurs, Liebe, Le Reve Du Pecheur ou Quatre Nuages. Plus quelques reprises : Scarborough Fair (un morceau très ancien du répertoire britannique médiéval, magnifique), Le Carillon De Vendome (courte chanson à capella et en canon, aussi un morceau médiéval, français lui, sublime) et une relecture passionnante et novatrice, à filer le frisson, d'un air de Purcell, du XVIIème siècle, rebaptisé The Cold Song.

lv3

Laurent est en forme et ses musicien(ne)s aussi, l'ambiance est formidable, à filer le frisson parfois (Le Ciel Et La Terre, The Cold Song, En Regardant Vers Le Pays De France, Liebe). Dans sa tenue de scène à jabots, veste à brandebourgs, Laurent crève l'écran, et les lumières tamisées roses ou bleutées (selon les morceaux), plus les lieux inhabituels, en rajoutent agréablement à l'atmosphère. On notera un moment assez cocasse et émouvant, à la fin, après Belle-Ile-En-Mer, Marie-Galante (Voulzy se serait fait crucifier s'il n'aurait pas chanté ce hit sublime) : un gros gateau d'anniversaire, porté par les quatre enfants de Voulzy, arrive, le public entonne le fameux chant d'anniversaire, on passe un téléphone à Voulzy, et à l'autre bout du fil, Alain Souchon, chantant lui aussi "bon anniversaire" (Voulzy posant le bigophone face au micro) d'une grosse voix ! Redis donc ça, Alain, lui dit Voulzy, quand celui-ci lui dit qu'on n'a pas tous les jours 28 ans... Dans l'ensemble, Lys & Love Tour, troisième live de Voulzy, est une pure merveille, donc, et un live à conseiller aux fans du chanteur et notamment à celles et ceux qui ont adoré Lys & Love et pensent (comme moi) qu'il s'agit probablement de son meilleur opus studio. Ce live lui rend totalement justice !

CD 1

Un Ange Passe

Le Tableau

Glastonbury

En Regardant Vers Le Pays De France

Caché Derrière

Quatre Nuages

Le Reve Du Pecheur

Jésus

Scarborough Fair

Le Carillon De Vendome

Ma Seule Amour

Liebe

CD 2

Le Ciel Et La Terre

The Cold Song

C'Etait Déjà Toi

Le Pouvoir Des Fleurs

Jeanne

J'Aime L'Amour

Belle-Ile-En-Mer, Marie-Galante

La Nuit

Bonus-tracks live :

Une Héroine

Paradoxal Système