Cette chanson (probablement une des meilleures conclusions d'album que je connaisse, elle se trouve sur No Heavy Petting, 1976) ne cessera jamais de me faire frissonner. Une pure merveille qui ne parle pas de Mars, mais du pays d'origine du compositeur du morceau (Danny Peyronel, claviériste du groupe sur l'album), l'Argentine. Le groupe, c'est UFO, groupe de hard-rock british, mais ici assez mélodique, ce qui n'est pas rare dans le hard-rock...