cathos-19-faites-entrer-l-accuse-christophe-hondelatte_20

Bonjour à tous, et bienvenue dans Investigations Intimes, le magazine qui vous plonge au coeur de la carrière des personnalités les plus singulières afin de mettre en lumière leurs états d'âme. Aujourd'hui, nous vous emmenons dans les plus profondes intimités d'un destin torturé qui a fini par triompher aux yeux de tous. L'histoire de cet homme, Christophe Hondelatte, né en 1962 à Bayonne, est pour n'importe qui un véritable exemple d'espérance et d'espoir. Découvrez sans plus attendre le parcours édifiant de celui qui, pour réaliser son rêve, n'a reculé devant rien.

Le principal tourment de Christophe Hondelatte est que celui-ci a toujours souhaité devenir un grand musicien, et parcourir les scènes mondiales en swinguant sur un style de jazz feutré et romantique qu'il affectionne. Pourtant, un peu par défaut, le jeune Christophe Hondelatte s'oriente dans une carrière de journaliste, fraîchement diplômé de Sciences-Po Bordeaux. Il grimpe les échelons assez rapidement dans le métier, conscient de son talent, se retrouve très vite sur la plus grande radio de France, RTL, ainsi que sur le service public télévisuel français, où il anime une émission relatant des faits divers marquants qui connaîtra un franc succès. Christophe gagne bien sa vie, est respecté dans le milieu. Mais derrière la gloire se cache un profond désarroi: Christophe n'a pas réalisé son véritable rêve de gosse: chanter. Alors qu'il arrive bientôt à la cinquantaine, il se décide enfin à prendre une décision qui va changer sa vie: commencer à écrire des chansons, et, s'entourant d'une fine équipe de musiciens chevronnés, à les interpréter. Pour éviter un certain côté "pistonné", Christophe choisit de commencer sa nouvelle carrière avec un petit budget. Parallèlement, il est prêt à tous les sacrifices: il ne tarde pas, en effet, à abandonner son émission à la télévision.

Voilà qui va entraîner un premier bouche à oreille autour de la nouvelle orientation artistique de Christophe Hondelatte. Un pays entier est impatient de découvrir sa première chanson. Grâce aux nouvelles technologies de l'internet, le monde entier découvre, le 26 mai 2011, Docteur House. 

Hé bien, oui, pour sa première chanson, Christophe n'a pas choisi la facilité puisque celle-ci s'inspire d'un personnage de fiction célèbre. Attention particulière, donc, à ne pas décevoir. Heureusement, la chanson est une réussite absolue: composition de grande qualité, mais surtout, une voix de crooner, chaude, suave, que l'on n'avait pas osé imaginer si puissante. Les paroles relèvent du plus complet hommage au docteur incarné par Hugh Laurie, puisque Christophe, toujours très inspiré dans ses moments d'écriture, cite ici de célèbres répliques qui donnent le ton ! Le refrain, sobre mais d'une intelligence rare, ponctue le tout: Docteur House, c'est pas Mickey Mouse. Cette faculté qu'a Christophe Hondelatte de cerner le personnage est le premier emblème véritable de son génie poétique. En revanche, pourquoi cette allusion récurrente au personnage de Walt Disney ? Nous avons tenté de contacter Hugh Laurie pour une quelconque explication, malheureusement, il n'a pas souhaité nous répondre.

Dans la foulée de ce premier single convaincant, Christophe Hondelatte sort déjà, symbole de sa haute productivité, son premier album, Ou Pas. Pour l'occasion, il est accueilli sur divers plateaux de télévision, dont celui de Laurent Ruquier, On N'Est Pas Couché. Dans ce passage TV devenu culte, Christophe révèle une facette que l'on ignorait de lui: son charisme extrême traduit par une haute maîtrise de la rhétorique et une capacité inouïe à enflammer le public. En effet, lors de cette intervention, les chroniqueuses présentes sur le plateau semblent ne pas trop apprécier le disque... Si l'on excuse volontiers leur approche assez amateuriste de la musique qui leur est proposée, on reste par contre pantois face à ce Christophe Hondelatte qui, lassé de tenter d'expliquer son génie à des pisseuses qui ne daignent pas l'écouter, quitte le plateau sans autre forme de procès, soutenu par le public qui siffle les deux chroniqueuses. Le buzz est immédiat et suffit à faire véritablement décoller les ventes du premier album de Christophe.

En travailleur acharné qu'il est, Christophe Hondelatte sort rapidement une autre chanson, reconnue par tous les spécialistes comme son plus grand chef d'oeuvre à ce jour: Cybernight. 

Premièrement, le titre de la chanson, en anglais, manifeste irrémédiablement un désir de conquérir le paysage musical d'outre-Manche, voire d'outre-Atlantique. Mais Christophe n'oublie pas ses fans français grâce à des paroles digne des plus belles chansons d'un fameux chanteur des années 1980, Serge Gainsbourg, en version plus moderne. Il traite ici de l'amour nouveau, celui qui s'organise par des sites de rencontres dans lesquels circulent ces messages parfois hot que s'envoient nos amoureux en herbe. Les vers, les rimes sont travaillées, des octosyllabes saisissantes se heurtent à la réalité d'un amour néo-Lamartinien devenu produit de l'ordinateur et des rendez-vous chaleureux:

J'aime le cuir, et le latex

Et les toilettes du Grand Rex

Ou encore:

Si c'est possible, par SMS

Envoie-moi une pic de tes fesses

Promis, je t'envoie en retour

Un cliché de mon inférieur !

Le refrain, passer la nuit à fond la toile, si loin, si près des étoiles, semble nous embarquer dans les méandres du rêve de la rencontre virtuelle de deux âmes vivantes. Christophe, ici, atteint son plus haut sommet. Nul doute que cette chanson mériterait plusieurs pages d'analyse, et il y a fort à parier que Cybernight sera, dans quelques années, dans tous les livres de français des lycées.

Peu de temps après cette chanson, Christophe Hondelatte est à nouveau l'invité d'une émission dans laquelle il fera polémique, mais toujours avec brio. Lors du tournage, Christophe tape un boeuf vocal avec un guitariste. Transporté par la musique, il ne semble pas entendre les recommandations discrètes du présentateur, Laurent Baffie, qui lui conseille d'arrêter de chanter, sans doute pour ne pas réveiller les voisins. En revanche, Christophe remarque le sourire d'un autre invité, le chanteur Dave. Un sourire que Christophe Hondelatte prend plutôt mal... ! Une belle occasion pour lui de clouer définitivement le bec aux rares personnalités qui oseraient encore le dénigrer: je te chie à la gueule !, sort Christophe au pauvre Dave à une heure de grande écoute à la télévision. Plus de doute: à ce moment précis, Chirstophe sait qu'il est sur cette Terre pour marquer son temps, et devenir, plus qu'un simple chanteur, un artiste engagé, qui ose dire tout haut ce que les autres pensent tout bas.

Enfin, très récemment, Christophe Hondelatte révèle au monde entier sa dernière création, une chanson enregistrée en concert, Puceau. 

Le clip officiel de la chanson, extrait d'un concert donné par Christophe donc, est là pour montrer que celui-ci est avant tout un showman pur et dur. D'ailleurs, écoutez cette ovation du public à la fin de la chanson ! Frissonnant. Pourtant, à la base, le sujet de Puceau est plutôt triste, puisque la chanson parle d'un homme mort sans jamais avoir fait l'amour. L'émotion est au rendez-vous, Christophe n'oublie pas d'inclure ces champs lexicaux qui lui sont chers: rêves obscènes, testicules d'un Hercule... Sa poésie coule comme de l'eau dans un torrent. Il a même recours a des airs de théâtre pour ce qui constitue le point culminant de la chanson: IL NE SAIT PAS TROUVER LES MOTS pour dire qu'il enterre un... PUCEAU !. Enfin, passé un dernier avertissement à ses auditeurs, sans doute inspiré par l'épisode de Faites Entrer L'Accusé sur Marc Dutroux: ne jamais remettre à plus tard l'effeuillement de la rose, la guitare plaintive mais belle du, je cite, régional de l'étape, vient conclure cette chanson d'osmose presque mystique entre un artiste et son auditoire. A noter malgré tout que Christophe se censure lui-même ici, sur un mot mystère, sans doute enclume. Etrange pour un homme qui osait dire je te chie à la gueule ! à une heure de grande écoute à la télévision ! Serait-ce une fine raillerie adressée directement à Dave ? Nous avons tenté de contacter ce dernier, malheureusement, il n'a pas souhaité nous répondre.

Voici donc l'odyssée particulièrement haletante et belle de cet homme qui a tout donné pour sa passion. Aujourd'hui, Christophe Hondelatte est unanimement reconnu comme un artiste à part entière, aux paroles et musiques uniques, venant plus que combler la disparition d'autres grands artistes qui nous manquent, tels Alain Bashung ou Jean-Pierre Mader. Saura-t-il poursuivre une aussi belle carrière que ces deux chanteurs tant regrettés ? Seul l'avenir nous le dira !

Merci d'avoir suivi ce numéro exceptionnel d'Investigations Intimes, et à bientôt !