nadasurf-letgo

L'air de rien, avec Let Go, Nada Surf en est tout de même à son troisième album. Pourtant, force est de constater que le groupe ne ressemble plus du tout à celui qui avait sorti High/Low et son single, le fameux Popular. Dès son deuxième disque, à savoir The Proximity Effect, Nada Surf a voulu s'éloigner du grand succès commercial et des ondes radios.
Plus de quatre ans se sont écoulés depuis la sortie de leur second album. En 2002, Nada Surf est donc de retour avec Let Go.

Cette troisième livraison est particulièrement ambitieuse puisque Nada Surf a pour but de rendre hommage aux groupes qui ont bercé leur enfance (The Modern Lovers, Big Star ou encore New Order), ainsi qu’à leurs acolytes d’aujourd’hui : The Flaming Lips, Guided by Voices, Frank Black et Teenage Fanclub. Voilà de bien belles références à condition de tenir les promesses annoncées.
Or, avec leur précédent effort, donc The Proximity Effect, Nada Surf a vraiment déçu en sortant un album plutôt quelconque.

Oui, mais voilà, la bande à Matthew Caws est particulièrement attachante. De ce fait, impossible de ne pas s'intéresser à ce nouvel album, en espérant que Nada Surf retrouve un peu de sa superbe. En l'occurrence, le groupe signe tout simplement son meilleur disque.
A la rigueur, si vous devez posséder un seul disque de Nada Surf, achetez Let Go ! Au moment de sa sortie, le disque devient le nouveau chouchou de la presse musicale et recueille des critiques très positives.

Par contre, il faut bien le reconnaître: la pochette de Let Go est au mieux insignifiante. Il s'agit d'un dessin avec des bulles de toutes les couleurs sur un fond bleu. Je ne sais pas qui a torché une pochette pareille, mais il ne doit pas s'en vanter tous les jours.
Pour le reste, Let Go s'étale sur une durée de 53 minutes environ et se décompose en 12 morceaux. Pour l'anecdote, Il existe une édition limitée avec trois morceaux supplémentaires Run, Neither Heaven nor Space et End Credits, ainsi qu'une autre édition incluant comme treizième piste la reprise d'Indochine: L'Aventurier.

Nada Surf a choisi plusieurs singles pour représenter l'album: The Way You Wear Your Head, Inside of Love, Blonde on Blonde et Hi-Speed Soul. Ce sont vraiment d'excellentes chansons. Néanmoins, le disque recèle de véritables pépites musicales.
Preuve en est avec Blizzard of' 77, qui ouvre magnifiquement les hostilités. Avec ce premier morceau introductif, une chose est claire: la musique de Nada Surf est plus calme et plus posée que par le passé.
Toutefois, n'ayez crainte, le groupe n'a pas perdu sa fougue et de son identité.

Dès le second morceau, The Way your wear your head, un single en puissance, une chose est certaine: Nada Surf est en forme, en très grande forme. Avec leur premier album, Nada Surf avait déjà montré un certain potentiel. Le groupe confirme enfin ce potentiel avec cette troisième livraison.
En résumé, Let Go est presque un chef d'oeuvre, tout du moins, et c'est déjà énorme, un excellent disque. Le groupe enchaîne les morceaux de bravoure et varie les hostilités avec des titres souvent très calmes, acoustiques et d'une grande tristesse.
Néanmoins, certains moments sont beaucoup plus pop. Ce qui permet de donner une tonalité un peu plus joyeuse à un disque assez mélancolique dans l'ensemble. Seul petit bémol: la présence de Là pour ça, seul titre en français de l'album, qui est franchement dispensable.
Toutefois, ne soyons pas trop sévère: Let Go contient de nombreuses merveilles et peut se targuer d'appartenir aux meilleurs albums de l'année 2002. 

Liste des titres:

Blizzard of '77
The way you wear your head
Fruit Fly
Blonde on blonde
Inside of love
High-Speed Soul
No quick fix
Killian's red
Là pour ça
Happy kid
Treading water
Paper boats


Nada Surf - The Way You Wear Your Head par vodka33