Comme vous avez pu le constater, récemment, Rock Fever a chroniqué tous les albums de Sparklehorse. Attention, Sparklehorse n'est pas un groupe dans la pure tradition du terme. En effet, Mark Linkous en reste le principal et unique compositeur.
Hélas, en 2010, Mark Linkous a rendu l'âme et Sparklehorse avec... Le chanteur s'est tiré une balle en plein coeur. Transporté aux urgences, Mark Linkous ne survivra pas et décédera quelques heures plus tard. Retour sur la courte discographie de ce songwritter de génie.

Vivadixiesubmarinetransmissionplot (1995)

Vivadixiesubmarinetransmissionplot

Avant de publier son premier disque, au titre long et imprononçable de Vivadixiesubmarinetransmissionplot, Mark Linkous s'est déjà taillé une petite réputation dans le milieu artistique et musical. En effet, le compositeur a sévi plusieurs années au sein du groupe Dancing Hoods. Ce qui lui a permis d'acquérir une certaine expérience et maturité musicales.
C'est d'ailleurs ce qui se ressent sur ce premier album bricolé, torturé et parfois à la limite de l'expérimental. A l'image de son titre, Vivadixiesubmarinetransmissionplot (je vous défie de le prononcer sans éternuer !) est un disque assez difficile d'accès, mais qui contient de nombreuses pépites musicales: le superbe Saturday, Weird Sisters, Rainmaker, Sad & beautiful world ou encore Someday I will treat you good sont autant de réussites.
Dans son genre, Vivadixie... n'est peut-être pas un chef d'oeuvre, mais un grand album, sans aucun doute, qui annonce un futur grand talent.

Avis de ClashDoherty : Pour un premier album, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est réussi, très réussi, même ! Je l'ai acheté sur un coup de tête arpès avoir lu, ici, l'avis d'Aice In Oliver (et le titre de l'album et sa pochette m'auraient sinon fortement donné envie d'en savoir plus sur l'album), et j'ai tellement aimé que je me suis pris les autres Sparklehorse d'un coup, juste après ! Certes, le 'groupe' de Linkous fera encore mieux dès l'album suivant, mais Vivadixiesubmarinetransmissionplot est vraiment fantastique.

Avis de Buckley92: Un premier album franchement réjouissant, avec un nom très compliqué, mais reflètant bien l'atmosphère de l'album, au même titre que sa pochette (sublime). Un album plus court que les suivants, et certainement l'album idéal pour découvrir l'univers très particulier de cet artiste. L'album, bien que pas forcèment très joyeux, n'est clairement pas aussi sombre que les albums suivants, et son côté "éxpérimental" reste assez soft. Un exellent album!

Good Morning Spider (1998)

Good+Morning+Spider+front

Trois ans après Vivadixiesubmarinetransmissionplot, Sparklehorse est de retour avec Good Morning Spider. Nous sommes en 1998. Déjà, Mark Linkous a commis une première tentative de suicide lors de sa tournée en compagnie de Radiohead, dont il assure la première partie.
Avec son premier disque, Sparklehorse s'est taillé une solide réputation. Avec Good Morning Spider, Mark Linkous confirme tous les espoirs placés en lui. Après un excellent disque, Sparklehorse "accouche" tout simplement d'un petit chef d'oeuvre.
Là aussi, ce second effort peut s'appuyer sur de nombreuses réussites: Painbirds, Sick of goodbyes, le très court mais excellent box of stars (pt. 1 et pt. 2), Sunshine, Chaos of the galaxy/Happy man... et j'en passe ! Finalement, il faudrait presque tout citer !

Avis de ClashDoherty : Le premier album m'avait scotché, celui-ci m'a englué ! Good Morning Spider est clairement supérieur au précédent opus, il est encore mieux produit, plus long, plus sombre, plus triste, les chansons sont plus abouties encore... S'il n'y avait pas l'album suivant, on tiendrait ici le sommet absolu de Sparklehorse. Oui mais voilà, Linkous arrivera à faire encore mieux, ce qui peut sembler difficile, voire impossible. Et pourtant... ! Je ne vois pas quoi rajouter à ce qu'Alice In Oliver a dit plus haut.

Avis de Buckley92: L'album par lequel j'ai découvert Sparklehorse (et paradoxalement le seul que je n'ai pas encore en cd), et sans aucun doute son deuxième meilleur album derrière le suivant. Là encore, une atmosphère à la fois mélancolique et expérimentale (les deux parties de box of stars), mais encore plus poussée et aboutie que sur Vivadixiesubmarinetransmissionplot.
On trouve encore pas mal de morceaux assez rock sur cet album, comme le sublime morceau d'ouverture, pig, et un album encore relativement facile d'accès avec des chansons mémorables Sick Of Goodbyes, Chaos Of The Galaxy/Happy Man,... Il faudrait tout citer en fait.

It's A Wonderful Life (2001)

sparklehorse-its-wonderful-life

On récapitule: Vivadixiesubmarine... était déjà un excellent album. Good Morning Spider confirme tout le potentiel de Sparklehorse. It's a wonderful life, troisième livraison du "groupe", est tout simplement le sommet de Sparklehorse.
Mark Linkous s'entoure même de plusieurs invités de prestige pour l'occasion, entre autres, Tom Waits, Nina Persson ou encore PJ Harvey. It's a wonderful life annonce également la fin (ou presque...) de Sparklehorse. En effet, après la conception du disque, Mark Linkous sombre dans la dépression et la drogue. Reste que cet album est beau à en chialer: le titre éponyme, Gold day, Piano Fire, Babies on the sun, Little Fat Baby, Comfort me... Enfin bref, et encore une fois, il faudrait absolument tout citer !

Avis de ClashDoherty : Le voilà, le sommet de Sparklehorse. Tout simplement. Une suite de chansons magnifiques, très tristes, et on se remet difficilement d'un tel voyage émotionnel. Une claque que ce It's A Wonderful Life qui ne prouve cependant pas que la vie peut être merveilleuse, malgré son titre. Là encore, je ne vois pas quoi dire d'autre que ce qu'Alice In Oliver a dit plus haut !

Avis de Buckley92: Bon ben je vais faire dans l'originalité, vu que je vais vous dire que cet album est le sommet de Sparklehorse! Comment ça Alice In Oliver et Clashdoherty l'ont déjà dit? Bon ben dans ce cas je ne vois pas quoi dire de plus si ce n'est: écoutez cet album. Mais attention, c'est vraiment très sombre! Ici j'adore en particulier le morceau- titre, très ironique, Piano Fire avec la participation à la voix et à la guitare de PJ Harvey et Dog Door avec Tom Waits. Un Chef d'oeuvre.

Dreamt For Light Years In The Belly Of A Mountain (2006)

music-sparklehorse-dreamt_for_light_year_1_original

Cinq ans d'absence et surtout cinq années de souffrance, de solitude et de dépression pour finalement accoucher de ce (presque) dernier album, intitulé Dreamt for light Years in the belly of a mountain. Après le chef d'oeuvre It's a wonderful Life, Mark Linkous est-il capable de signer à nouveau un grand disque ? La réponse est oui. En ce sens, Dreamt for light years... est un album quasi testament, qui se termine par ailleurs, sur la chanson-titre, un morceau au piano de 10 minutes.
Rien que pour ce titre, l'album justifie son achat. Néanmoins, on trouve encore ici de grandes réussites: Shade and honey, See the light, Some sweet day, Ghosts in the sky, It's not so hard, Knives of summertime...

Avis de ClashDoherty : Sous son titre à rallonge, cet album est une vraie merveille, encore une, ça commence à devenir une habitude pour Sparklehorse. Ca ne durera pas : non pas que l'album suivant sera mauvais (oh putain, non ! Certainement pas, même !), mais il sera le dernier, Linkous se suicidera en 2010 d'une balle dans le coeur, il faut dire qu'il n'a pas eu une vie agréable (ce qui transpire totalement dans ses chansons). Encore une fois, cet album est une pure merveille de folk-rock dépressif, à écouter absolument.

Avis De Buckley92: Le dernier album de Sparklehorse et le moins que l'ont puisse dire, c'est que Linkous aura livret un sublime testament! Pochette étrange, avec le même visage que sur le premier album et tout comme ce dernier, un titre à rallonge. Je ne vois pas quoi dire à propos de cet album, encore un chef d'oeuvre, peut être son deuxième meilleur album (mais j'hésite avec Good Morning Spider). En revanche la chanson titre est peut être sa plus belle chanson, ever.

Dark Night Of The Soul (2009/2010)

darknightofthesoul

L'album testament en quelque sorte même s'il s'agit d'une collaboration avec Danger Mouse, qui s'occupe de la production du disque, et David Lynch, à la fois derrière la conception du livret (absolument superbe) et qui vient également prêter sa voix sur quelques morceaux.
Dark Night of the Soul est avant tout un disque concept, qui réunit plusieurs artistes prestigieux: Suzanne Vega, Jason Lytle, Iggy Pop, Vic Chessnut, Franck Black ou encore Nina Persson, pour ne citer que ceux-là. Dark Night of the Soul est aussi un album maudit.
En effet, prévu pour 2009, l'album est boudé par la maison de disques, EMI, en raison d'un conflit avec Mark Linkous. Dans un premier temps, Dark Night of the Soul est disponible et téléchargeable sur Internet. Hélas, par la suite, Mark Linkous décède en 2010. Finalement, quelques mois après sa mort, EMI décide enfin de publier Dark Night of the Soul.
Là aussi, le disque contient de nombreuses merveilles: Revenge, Jaykub, Little Girl, Just War, Everytime i'm with you, Insane Lullaby, Daddy's gone, Grim Augury et bien sûr le morceau-titre, absolument terrifiant. En fin de compte, le meilleur disque de l'année 2009 sortira en 2010 !

Avis de ClashDoherty : Collaboration avec le producteur Danger Mouse (qui avait déjà collaboré à quelques chansons de Dreamt For Light Years In The Belly Of A Mountain, d'ailleurs), David Lynch (photographies du livret, mais aussi participation musicale sur certains titres) et plein de guests (Frank Black, Suzanne Vega, Iggy Pop...), cet album sorti posthume après la mort de Linkous, et qui a failli ne pas sortir, est une pure claque. Il faut s'accrocher, plusieurs  écoutes sont nécessaires pour apprécier ce disque à part, mais c'est un voyage ahurissant dans la détresse émotionnelle. Malgré un ou deux passages un peu moyens (la chanson avec Frank Black, notamment). Excellentissime !

Avis de Buckley92: Bon alors, avant toute chose je vais être clair: ceci N'EST PAS un album de Sparklehorse. Enfin pas vraiment... C'est une collaboration entre Danger Mouse et Sparklehorse avec plein de Guest, le gratin du milieu indé: David Byrne, The Flaming Lips, Suzanne Vega, Frank Black, le grand Iggy Pop,... Danger Mouse produit l'album, et Linkous compose les chansons, qui sont pour la plupart sublimes (revenge). Un disque à part dans la discographie de cet artiste.

Voilà pour la courte discographie de ce musicien de génie. A noter également que le "groupe" a sorti Distorted Ghosts en 2000, un mini album de six titres, qui comprend une reprise du titre My Yoke is heavy de Daniel Johnston. Toutefois, impossible de vous en parler puisque je ne le connais pas !