02ko

Après un premier album éponyme et prometteur, Korn a lancé la vague du "néo-metal". Jonathan Davis et les siens sont donc de retour avec un nouvel opus, intitulé Life is peachy, et sorti en 1996. Souvenez-vous, le premier disque de Korn brillait déjà par une pochette choc et violente.
Celle de Life is Peachy l'est tout autant puisqu'on y voit un jeune gosse les bras croisés se regarder dans le miroir. Derrière lui, se trouve une sorte de Michael Myers des temps modernes, à savoir un homme (enfin, je suppose que c'est un homme...) portant un masque étrange et inquiétant.

La pochette est également en noir et blanc. En tout cas, une chose est certaine: chez Korn, les thématiques de l'enfance et de ses cicatrices tiennent une place prépondérante. Finalement, rien que par sa pochette, Life is Peachy s'inscrit dans la suite logique de son prédécesseur.
Reste à savoir si Korn va confirmer ou non les espoirs annoncés. Life Is Peachy est aussi un disque plus personnel que le précédent. En effet, Jonathan Davis exprime davantage ses démons intérieurs. C'était déjà le cas dans le premier, mais le chanteur a envie de faire ressurgir les vieux fantômes du passé.

Les textes de Life is peachy parlent essentiellement des abus sexuels que Jonathan Davis a subis quand il était gosse. Le chanteur évoque également ses conflits avec ses parents et ses rapports difficiles avec ses camarades de classe. Vous l'avez donc compris: Life is Peachy parle de tout sauf des bourgeons qui fleurissent gaiement au printemps.
En même temps, le fan sera en terrain connu (et conquis). D'ailleurs, Life Is Peachy connaîtra à nouveau un très gros succès, notamment grâce au single A.D.I.D.A.S., et confirmera le statut de Korn dans le monde du heavy metal.

Clairement, il va falloir compter sur Jonathan Davis et ses hommes. Korn est là et pour un bon bout de temps. Pour le reste, Life is Peachy est moins long que son prédécesseur puisqu'il s'étale sur une durée de 48 minutes environ et propose 13 titres.
C'est aussi un second disque plus abouti que le premier album du groupe. C'est suffisamment rare pour mériter d'être souligné. En effet, Korn devait confirmer avec ce second effort. Personnellement, je le préfère largement au premier.

On trouve ici un grand nombre de classiques du groupe: Twist, Chi, Swallow, Good God et bien sûr A.D.I.D.A.S. Heureusement pour Korn, la chanson A.D.I.D.A.S. est bien meilleure que le titre ne le laisse supposer. C'est clairement un single en puissance, qui mélange rage, violence, heavy metal et un son très influencé par la new wave.
Comme je l'ai déjà souligné, Korn a aussi eu la bonne idée de raccourcir la durée de Life Is Peachy. Ce second effort se révèle beaucoup moins répétitif que son prédécesseur.

Mieux encore, Korn a même le mérite de varier les hostilités en introduisant quelques passages bluesy. C'est par exemple le cas avec Low Rider. Korn n'a donc pas écouté que du punk dans sa jeunesse. Le groupe a d'autres influences à faire valoir.
Life is peachy est aussi plus sombre que l'album éponyme. On ne note pas de moments un peu faibles. Le disque se tient parfaitement sur la durée. Toutefois, je dois l'avouer (et je l'avais déjà souligné sur la chronique du premier album): je ne suis pas un grand fan de Korn.
Néanmoins, Life is Peachy reste mon disque préféré du groupe, le dernier album valable à mon avis. Au risque de choquer les fans (tout du moins, s'ils existent encore), je n'ai jamais aimé l'album suivant, à savoir Follow the Leader.

Liste des titres:

Twist
Chi
Lost
Swallow
Porno Creep
Good God
Mr Rogers
K@#%*!
No place to hide
Wicked
A.D.I.D.A.S.
Low Rider
Ass itch
Kill You