Insight, ou la mélancolie selon Ian Curtis. Sublime.