PF1

 Revoilà Pink Floyd sur le blog ; et avec un album qui n'avait pas encore été abordé, qui plus est, chose assez étonnante vu que tous les albums officiels, studio et live, sont sur le blog. Mais cet album, qui est live (et double), n'est pas officiel, pas vraiment en tout cas. C'est un album pirate, ou semi-pirate en fait, existant, depuis 2009 (enfin, selon ce qui est indiqué sur le boîtier que j'ai !), à la fois en album et en DVD, vous trouverez d'ailleurs la version filmée en clip plus bas. C'est un live enregistré en 1988 durant la tournée mondiale promotionnelle de l'album A Momentary Lapse Of Reason, premier album fait par le groupe depuis le départ de leur bassiste/tyran de poche Roger Waters (parti en 1983 après la sortie de The Final Cut, disque sublime et engagé, mais totalement contraire au style habituel du groupe, et son bide commercial et critique fut d'ailleurs assez cinglant ; il est même toujours considéré comme un ratage par environ la moitié des fans du groupe). A Momentary Lapse Of Reason date de 1987, et à sa sortie, il sera un beau petit succès, même s'il sera aussi considéré par certains (et notamment par Waters...) comme une sorte de 'faux Pink Floyd'. Le groupe n'était plus que l'ombre de lui-même à l'époque de l'enregistrement du disque, et ne contenait plus, officiellement, que deux membres, David Gilmour (chant, guitare, un peu basse par la force des choses) et Nick Mason (batterie). Rick Wright (claviers) ayant en effet été viré par Waters en 1981. Gilmour et Mason ont fait revenir Wright par la petite porte, il joue sur l'album, mais en guest (on a d'ailleurs plein de guests sur le disque, comme Tony Levin, Jon Carin...), afin d'éviter le plus de frictions possible avec Waters, qui leur contestait déjà lourdement l'utilisation du nom du groupe. Pendant la tournée mondiale (qui sera, en 1988, immortalisée par un double live officiel, Delicate Sound Of Thunder), Wright sera présent, et officiellement de retour dans le groupe. La tournée sera un succès, le groupe se produira notamment à Versailles, pour un show anthologique.

PF2

Au sujet de Versailles, ce double live bootleg que j'aborde aujourd'hui contient quelques morceaux enregistrés durant ce concert donné en juin 1988. Mais l'essentiel de ce que l'on entend sur ce live (qui s'appelle, au fait, Shine On Live et a été édité en 2009 sur Immortal Records, label spécialisé dans les lives pas très officiels) provient d'un concert donné en août de la même année 1988 au Nassau Coliseum de New York. 17 titres en tout (respectivement 8 et 9 sur chaque CD) pour environ 100 minutes, voilà ce que ce double live offre aux fans. Deux titres, tous deux issus d'A Momentaty Lapse Of Reason, font ici leur première apparition sur un live du groupe en CD plus ou moins officiel (Shine On Live n'est pas reconnu par le groupe, mais pas vendu sous le manteau non plus, je l'ai trouvé dans un magasin culturel tout ce qu'il y à de sérieux et de respectable, vendu aux côtés de The Wall, Ummagumma ou Meddle dans le box consacré au groupe) : One Slip et l'instrumental Signs Of Life. Le reste est connu des fans, pas dans la version présente ici sur ce live, mais on entend les morceaux, dans d'autres versions, sur Delicate Sound Of Thunder ou sur le double live P.U.L.S.E. de 1995 (tournée The Division Bell), comme Sorrow, On The Turning Away, Wish You Were Here ou Shine On, You Crazy Diamond. Au sujet de ce dernier titre, qui est tellement mythique que je ne vais pas me risquer à vous demander si vous le connaissez, il y à une déception, ici, sur ce live : divisé en deux parties, ce morceau totalise, ici, dans les...7 minutes ! 4 pour la première partie, qui ouvre le premier disque, et 3 pour la reprise achevant le deuxième. Frustration du fan ! Entre ça et la setlist vraiment pas originale (mais on n'y peut rien si le groupe jouait ces morceaux à l'époque essentiellement...), ce live bootleg, ou semi-bootleg, n'entrera pas dans les annales, il ne concurrence pas Delicate Sound Of Thunder de 1988. Mais le son est bon, les morceaux sont bien joués, ça fait toujours zizir d'entendre Comfortably Numb, Run Like Hell, Wish You Were Here, Sorrow ou Us And Them... et le groupe est en forme. Les musiciens les accompagnant (Gary Wallis, Jon Carin, Scott Page...) sont les mêmes que pour Delicate Sound Of Thunder, ce qui est logique, le live officiel et ce live pirate viennent de la même tournée.

PF3

A l'arrivée, Shine On Live est un disque pour les fans, on ne saurait conseiller ce live non officiel à un néophyte, d'autant plus que cette période, 1987/1988, est la moins bonne du groupe, malgré le gros succès commercial de l'album studio, du live officiel (qui sera le premier disque à être diffusé dans l'espace, des astronautes de Mir ayant demandé, en 1988, de partir dans l'espace avec une copie du live !) et de la tournée. On conseillera plus à un néophyte l'écoute des grands albums studio de la période 1967/1977 (ce qui fait beaucoup à écouter) ou, s'ils sont pressés, un best-of tel qu'Echoes (je rechigne toujours à conseiller un best-of, mais celui-ci est de qualité) ou un live. Et dans ce cas, entre P.U.L.S.E. et Delicate Sound Of Thunder, il y à à faire. Mais Shine On Live devrait plaire aux fans, à moins qu'ils ne soient totalement réfractaires à la période 1987/1988, pas la meilleure c'est vrai (A Momentary Lapse Of Reason est le maillon faible de la discographie studio du groupe, mais il contient de très bons morceaux quand même), mais pas à chier non plus. Le Floyd, amputé d'un membre devenu tyrannique, mais ayant apporté considérablement au groupe (Waters), est devenu un groupe de pop/rock planant. Aux sonorités très 80's, ici. Pas ce qu'ils ont fait de mieux, mais ça s'écoute sans problème !

CD 1

Shine On, You Crazy Diamond

Signs Of Life

Learning To Fly

Sorrow

The Dogs Of War

On The Turning Away

One Of These Days

Time

CD 2

On The Run

The Great Gig In The Sky

Wish You Were Here

Us And Them

Money

Comfortably Numb

One Slip

Run Like Hell

Shine On, You Crazy Diamond (Reprise)