RP4

Encore une fois, on peut utiliser (en la modifiant un peu) l'expression bien connue "on ne juge pas un album sur sa pochette". Parce que niveau rhâââ putain, elle fait mal aux yeux, celle-là, la pochette de cet album de Robert Plant, ex-chanteur de Led Zeppelin, elle se pose là. Jugez de l'ampleur du carnage, on croirait, au choix, le visuel d'un bootleg de Led Zeppelin (vu que la photo de Plant, utilisée deux fois, est une ancienne, de la période Led Zep ; en 1990, année de sortie de cet album, Plant était plus âgé que sur la photo !), ou bien le visuel d'une compilation quelconque et de seconde zone. Mais non, Manic Nirvana, tel est le titre de l'album, est un album solo studio officiel, c'est même son cinquième (sans compter un EP, The Honeydrippers, Vol 1), et il date de 1990. Il fait suite au très très très bon Now And Zen de 1988, qui était, selon moi du moins, le premier grand album solo de Plant (ses premiers étant franchement datés, trop ancrés dans les années 80, et, musicalement, rien de percutant dessus, hormis une ou deux chansons éparses). Now And Zen, cependant, était encore  un petit peu daté (synthés, etc). Manic Nirvana, lui, est un opus totalement heavy et rock, malgré une ou deux chansons un peu douces. Et c'est, dans son ensemble, un excellent album, même si Plant fera encore meilleur dès le début des années 2000.

RP5

Clairement, Manic Nirvana (encore un titre d'album, après Now And Zen, qui fait allusion au bouddhisme, ce qui est amusant vu que Plant ne s'était pas converti à cette religion) n'a aucun défaut musical ; les 11 titres qu'il propose ne sont certes pas des hits (c'est le moins que l'on puisse dire : à part un fan de Robert Plant, qui a entendu parler de Liars Dance, Your Mama Said You Cried In Your Sleep Last Night ou Tie Dye On The Highway ?), mais aucun d'entre eux n'est mauvais. J'ai moins apprécié S S S & Q (et son titre étrange) que le reste, mais rien de grave. Tie Dye On The Highway, avec son sample de la voix d'un des MC's du festival de Woodstock en intro (What we have in mind is breakfast in bed for everyone), est une petite tuerie, de même que les deux premiers titres de l'album, Hurting Kind (I've Got My Eyes On You) et Big Love, qui vous retournent quelque chose de bien, une ouverture d'album bien nerveuse et efficace. Par la suite, on a aussi quelques morceaux plus doux, ici, comme le court Liars Dance (moins de 3 minutes, c'est, de loin, le plus court de l'album) qui n'aurait pas dépareillé sur... Led Zeppelin III, ou bien le sensationnel Anniversary, qui parlerait aussi bien des relations autrefois un peu tendues, puis apaisées, entre Plant et son ex-femme Maureen, que de la mort de John Bonham, batteur de Led Zep, mort en 1980 (soit 10 ans avant la sortie de Manic Nirvana, pas jour pour jour, mais pour l'année). Si l'album aligne des chansons remarquables comme I Cried, Big Love, Liars Dance, Watching You ou Tie Dye On The Highway, c'est clairement Anniversary son sommet. Je ne m'en lasse pas.

RP6

Par la suite, Plant livrera un Fate Of Nations très très très réussi en 1993, puis collaborera deux fois avec Jimmy Page, ancien comparse de Led Zep, pour le semi-live acoustique No Quarter - Unledded de 1994 (une tuerie) et l'album studio Walking Into Clarksdale de 1998 (vraiment bon), collaboration qui se fera en partie parce que Plant s'était quelque peu senti vexé par l'unique album de la collaboration entre Page et David Coverdale (Deep Purple, Whitesnake), Coverdale/Page en 1993 (disque très correct, mais une sorte de faux très bien réalisé d'un disque de Led Zeppelin, en plus moderne). Puis Plant ne refera un disque qu'en 2002 (Dreamland, quasiment un album de reprises), et à partir de là, ça sera intouchable (des albums vraiment sensationnels), même si on peut élargir la période 'intouchable' et parfaite à partir de 1994, en fait. Entre album de world music teinté de hard-rock (Mighty ReArranger) ou collaboration avec Allison Krauss (chanteuse de country/bluegrass) sur Raising Sand, pour ne citer que ces albums, Plant fait un sans-fautes. Pour en revenir à Manic Nirvana, c'est un disque vraiment peu connu, mais qui gagne à l'être. Amateurs de hard-rock, de Led Zeppelin, de Robert Plant, vous devriez vraiment aimer, voire adorer !

Hurting Kind (I've Got My Eyes On You)

Big Love

S S S & Q

I Cried

She Said

Nirvana

Tie Dye On The Highway

Your Mama Said You Cried In Your Sleep Last Night

Anniversary

Liars Dance

Watching You