MC7

 Qui connaît The Fireman ? Trois albums au compteur, éparpillés entre 1993 et 2008. Trois disques au succès commercial très, très mais alors très discret. Il y à d'abord eu Strawberries Oceans Ships Forest en 1993, puis Rushes en 1998, et enfin, en 2008, cet Electric Arguments. Trois disques de rock expérimental. The Fireman est un duo, en réalité, constitué de Youth (alias Martin Glover) et de Paul McCartney. Il faudra attendre Electric Arguments pour que l'on sache l'identité des deux zigotos qui se cachaient derrière The Fireman. En effet, les deux premiers opus n'étaient constitués que d'instrumentaux expérimentaux et ambient à la Eno, et rien ne permettait, dans les crédits, de savoir qui avait réellement écrit ces morceaux... Electric Arguments, lui, est chanté en totalité, et c'est donc très logiquement que l'on aurait découvert l'identité du principal artisan (Macca) de The Fireman, rien qu'en entendant la voix (même si c'est pas évident parfois). Ca a été révélé au moment de la sortie de l'album, et on distingue les noms de Youth et Macca sur la pochette. On les voit dans l'épais livret de photos et dessins (sans les paroles) du boîtier, aussi, et les deux photos ci-dessous en sont issues. Bon, sinon, l'album ? Rien qu'à voir la pochette, on comprend que ce disque long (13 titres, 63 minutes ; le dernier dure 10,30 minutes, mais contient deux titres : le premier s'arrête à 6 minutes, le second démarre un peu avant la 8ème) sera totalement éloigné de Driving Rain, Flaming Pie ou Band On The Run ! Totalement éloigné, mais pas moins réussi, au contraire.

MC8

C'est un fait, Electric Arguments (qui marchera bien mieux que les deux précédents opus de The Fireman - sans toutefois péter la baraque dans les charts -, rapport à la révélation des membres du duo, et dont le titre est pris dans un poème d'Allen Ginsberg) est une réussite majeure. Un disque sensationnel dont Macca interprètera au moins deux titres en live : Highway (un rock furieux) et le très pop Sing The Changes. Un disque qui alterne savamment entre rock, pop, expérimentations ambient et world music (Universal Here, Everlasting Now par exemple). Les 13 morceaux furent composés à l'arrache en studio par Macca et son pote producteur et bassiste Youth, qui se sont visiblement bien amusés. Rien que le premier morceau, Nothing Too Much Just Out Of Sight, est de l'anti-Macca primaire, la voix du bonhomme, encore plus ravagée que sur Oh ! Darling (Abbey Road), Monkberry Moon Delight (Ram) ou Mumbo (Wild Life) ! C'est par ailleurs assez jouissif, et la suite n'est pas en reste, Two Magpies, Travelling Light, Highway, Dance 'til We're High (sorti en single) et le démentiel Don't Stop Running (mon préféré ici et un de mes préférés de Paul McCartney en général, si si), autant de grandes chansons bien éloignées du canon Macca habituel, mais vraiment sensationnelles. C'est assez amusant, quelque part, qu'un disque aussi éloigné du style McCartney habituel soit au final un de ses plus grands albums (car c'est vraiment le cas), mais je n'exagère pas, Electric Arguments est une petite perfection expérimentale et rock de tous les instants.

MC9

Si les précédents opus de The Fireman étaient très très bons, ils ne pouvaient en rien laisser prévoir un tel disque. Je n'ai envie que d'une chose, c'est d'écouter à nouveau un disque de The Fireman, mais reste à savoir quand (et si) Macca en refera un, après tout, seulement trois 'récréations' de ce genre en une qunzaine d'années, c'est assez peu. Je ne sais même pas si Strawberries Oceans Ships Forest et Rushes seront un jour réédités dans la fameuse Paul McCartney Archive Collection qui, à l'heure actuelle (et très lentement...) réédite ses albums solo (Wings inclus), c'est dire. Alors, en attendant une réédition des deuxpremirs opus (mes copies K7 fatiguent...) et un hypothétique nouvel album de The Fireman, je me réécoute de temps en temps cette troisième livraison, indéniablement la meilleure, un disque sublime rempli de merveilleuses chansons, expérimental mais au final assez accessible (je dis ça, car si vous avez envie de découvrir Electric Arguments mais que vous n'êtes pas trop 'rock expérimental', n'ayez pas peur, c'est un disque quand même facile d'accès). Un chef d'oeuvre, je n'ai pas peur de le dire !

Nothing Too Much Just Out Of Sight

Two Magpies

Sing The Changes

Travelling Light

Highway

Light From Your Lighthouse

Sun Is Shining

Dance 'Til We're High

Lifelong Passion

Is This Love ?

Lovers In A Dream

Universal Here, Everlasting Now

Don't Stop Running