TW4

 En 1988, un super-groupe a pris tout le monde de court, les Traveling Wilburys, avec un premier album (Traveling Wilburys Vol. 1) anthologique, de la country-rock à tendance pop, interprétée à plusieurs voix. Les Traveling Wilburys sont une fratrie, cinq frangins réunis avec la même idée en tête, faire de la bonne musique. En fait de frères, ce sont des frères d'armes, plutôt : George Harrison (Nelson Wilbury), Roy Orbison (Lefty Wilbury), Bob Dylan (Lucky Wilbury), Jeff Lynne (Otis Wilbury) et Tom Petty (Charlie T. Junior). Quand on a un groupe avec ces cinq tueurs (même si Lynne, ex leader d'Electric Light Orchestra et producteur du super-groupe, ainsi que de certains albums de Petty et d'Harrison notamment, est moins connu que les autres, pour le grand public), difficile de foirer. Et dire qu'ils se sont formés pour faire une chanson destinée à une face B, et que, découvrant leur potentiel énorme, ils feront un disque entier ! Hélas pour eux, Roy Orbison (légendaire voix, légendaire chanteur rock'n'roll) décède, à 52 ans, en 1988, d'un arrêt cardiaque brutal, après l'enregistrement et la sortie de l'album. Sa voix reste à jamais capturée sur le premier album des Traveling Wilburys. Deux ans plus tard, le supergroupe se reforme pour un deuxième album, toujours produit par Lynne, qui est d'ailleurs dédié à Lefty Wilbury (Orbison donc). Ce deuxième album porte un nom bien étrange : Traveling Wilburys Vol. 3. Oui, vous avez bien lu ! Et non, il n'existe pas de Traveling Wilburys Vol. 2 (enfin, si : c'est le DVD de clips et de documentaire situé dans le coffret 3 disques de 2007 The Traveling Wilburys Collection, l'intégrale du groupe). Pourquoi avoir appelé Vol. 3 un deuxième (et ultime) album ? Soit pour brouiller les pistes et faire parler les bavards ; soit pour rendre hommage à Orbison, un peu comme pour dire faire un deuxième album, sans lui, serait une hérésie, alors on passe direct au troisième. Ou alors pour faire la nique à la réputation du toujours difficile à faire second album, comme on dit (vu qu'il y à l'attente du public, et il faut toujours essayer de surpasser le premier album, qui est bien souvent une réussite). Bref, voici le deuxième album, Vol. 3. Bon Dieu que ça fait con !

TW6

On dit souvent que ce deuxième et dernier cru des Traveling Wilburys est inférieur au premier. Force est de reconnaître que c'est vrai, mais ce disque assez court (comme le premier, il dure 36 minutes, mais cette fois-ci, pour 11 titres au lieu de 10 pour le précédent) est tout de même très très bon. Il fait la part belle à Dylan (qui, entre le premier et le second album, a réussi, grâce à son album Oh Mercy produit, en 1989, par Daniel Lanois, à se refaire une santé), il lui fait même un peu trop la part belle, mais si vous aimez, comme moi, Dylan, ça ne vous dérangera pas trop. On trouve, sur ce disque, moins de classiques que sur le premier. On a quand même She's My Baby (avec Gary Moore en invité, à la guitare), Wilbury Twist (avec, dans le livret, une succession de photos rigolotes et débiles sur comment danser le Wilbury Twist), You Took My Breath Away ou The Devil's Been Busy. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les quatre zigotos se sont encore une fois bien amusés à enregistrer ce disque, et ça s'entend et se ressent, difficile de s'emmerde à l'écoute de Traveling Wilburys Vol. 3, c'est vraiment un excellent album de country/pop/rock, avec quelques temps morts (Poor House, Cool Dry Place), mais ça renforce son côté attachant. Le moins que l'on puisse dire (le retour), malgré tout, c'est que Roy Orbison manque cruellement à l'affaire ; il ne chantait pas sur tout, sur le premier opus, mais il apportait clairement son truc à l'édifice. Sans lui, les Traveling Wilburys ont perdu une clé de voûte, pour reprendre une autre métaphore architecturale, mais le bordel tient encore bien sur ses piliers, sans branler. On sent tout de même le manque, et rien que pour ça, Traveling Wilburys Vol. 3 est moins bon que le premier.

TW5

D'ailleurs, l'album marchera moins bien, et est moins bien estimé que le précédent opus. Rien de grave, cet album reste, comme je l'ai dit, excellent, on passe un très bon moment, et comme il n'est généralement pas vendu très cher (même le coffret digipack 3 disques de l'intégrale du groupe, que je possède, est à une vingtaine d'euros, ce qui, pour un boîtier 3 disques dont un DVD, est peu cher), il est très recommandé, tout comme le précédent, et même, en fait, je le recommande tout autant que le précédent. Avec seulement deux disques dans leur discographie, les Traveling Wilburys est un groupe dont on peut tout posséder sans se ruiner, et l'acquisition est d'autant plus essentielle que leur musique, par le biais des 21 chansons qu'ils ont accouché (plus deux-trois bonus-tracks), est magnifique et vieillit super bien. Un side-project méconnu du grand public, et qui ne mérite que la découverte. Si je préfère le premier album, ce deuxième est vraiment superbe. Vous savez ce qu'il vous reste à faire, donc...

She's My Baby

Inside Out

If You Belonged To Me

The Devil's Been Busy

7 Deadly Sins

Poor House

Where Were You Last Night ?

Cool Dry Place

New Blue Moon

You Took My Breath Away

Wilbury Twist