TLOA1

 On est ici en présence d'un groupe d'enc... de leurs mères. En même temps, vu le nom du groupe, c'est une évidence, The Lords Of Altamont ne font pas dans la dentelle. Prendre son nom d'un fameux concert des Rolling Stones (un festival de musique, en fait) de 1969, au cours duquel un spectateur black fut tué (poignardé) par des Hell's Angels défonçés, juste devant la scène où Jagger braillait Under My Thumb, ça fait assez osé. Se dire Seigneurs d'Altamont, en plus... Le groupe, américain comme il se doit, officie dans le garage-rock bien sanglant, ils se taillent une réputation de seigneurs de guerre intraitables, limite underground, des tarés, les 13th Floor Elevators de leur époque. En 2011, le groupe sort son troisième (et à ce jour dernier) album, un disque court, 40 minutes pour 12 titres dont trois reprises, et qui sortira sous une pochette bien dans les années 60. Psychedelia à donf'. Le titre de l'album est un élément subversif de plus : Midnight To 666. La pochette est cartonnée, en pur vinyl-replica (l'album est aussi sorti en vinyle, je crois ; de toute façon, le détail des morceaux, au dos, indique l'agencement des deux faces). A noter qu'à l'intérieur de la pochette cartonnée dépliante, seules les 6 premières chansons sont indiquées ! Le groupe est constitué de Jake The Preacher Cavaliere (chant, orgue, harmonica), Shawn Sonic Medina (basse,chant, percussions), John Big Drag Saletra (guitare, chant) et Harry Full Tilt Drumdini (batterie). Cavaliere vient des Fuzztones, Drumdini des Cramps... On le voit bien, ces musikos ne sont pas vraiment dans le trip Bily Joel !

TLOA3

Que dire ? Les 12 morceaux sont tous d'une puissance absolue. Ne cherchez pas un petit moment de douceur ou de délicatesse ici, Midnight To 666 est un pur disque de rock garage bien bourrin, 40 minutes de férocité implacable, le groupe, de F.F.T.S. à Action Woman, va vous dévaster les cages à miel avec bonheur. Comme je l'ai dit, l'album offre trois reprises ; pas des reprises de Led Zep, Black Sabbath ou Deep Purple, mais des trucs pas très connus : Action Woman (du groupe The Litter), I'm Alive (de Tommy James & The Shondells) et Ain't It Fun (des Dead Boys, fameux groupe de punk-rock américain de la grande époque, le groupe de Stiv Bators). Trois chansons aussi puissantes que les neuf autres (j'ignore si ce sont de bonnes reprises, je ne connais pas les originaux, mais ces chansons sont du même niveau surpuissant que les autres de l'album, c'est déjà ça). Les morceaux de choix, qui ne passeront jamais sur RTL2 ou FIP, sont légion (car ils sont nombreux) : Get In The Car, Bury Me Alive, Save Me (From Myself), F.F.T.S., Ain't It Fun, Gettin' High (On A Mystery Plane)... Faudrait tout citer. Le chant de Cavaliere (pas Berlu-c'con-là, l'autre) est parfait, entre Roky Erickson, John Fogerty, Bob Hite et plein d'autres enragés du bulbe.

TLOA2

Bref, voici un grand disque de tarés, un pur grand moment de garage-rock bien musclé et heavy. Pas vraiment, comme Blue Öyster Cult, Black Sabbath et Slayer avant eux, le groupe de rock que vous aimeriez présenter à votre soeur ou au sujet duquel vous avoueriez bien à vos parents que vous écoutez leurs albums, The Lords Of Altamont (qui ont, en plus, un look bien osé, à grands renforts de cuirs, croix pattées et tatouages) livrent ici un disque terrible. Midnight To 666 est-il le sommet du groupe ou leur disque le moins abouti, je ne sais pas, c'est le seul que je connais d'eux, mais ce qui est sûr, c'est que ce disque de 2011 est une claque dans la face, un disque que tout amateur de rock bourrin et garage se doit d'écouter au moins une fois, voire de posséder. Pas subtil, mais totalement arrache-papier peint. Dévastateur !!!

F.F.T.S.

You're Gonna Get There

Get In The Car

Gettin' High (On My Mystery Plane)

Save Me (From Myself)

Soul For Sale

I'm Alive

Turn Me Down

Bury Me Alive

Ain't It Fun

Synanon Kids

Action Woman