EC7

En regardant sur le Net (AllMusic, Wikipedia, sites commerciaux...), on se rend compte que cet album d'Eric Clapton, double live sorti en 2002 et proposant des titres joués au cours de concerts de 2001 (de la tournée de l'album Reptile), est mal noté, mal aimé, considéré comme un des ratages du guitariste. Ais-je bien lu ? Non, je dis ça, parce que, franchement, la seule chose un tant soit peu négative à dire au sujet de ce double live (existant aussi en DVD, qui inclus, vers la fin du show une chanson supplémentaire, Will It Go Round In Circles, chantée par Billy Preston) concerne sa pochette. Parodiant les comic-books, elle est rigolote, mais pas extraordinaire du tout (dans le livret aussi, c'est à la manière d'une BD avec les cases, etc). On notera l'allusion rigolote aux fameux E.C. Comics, E.C. étant les initiales d'Eric Clapton par ailleurs... Bon, sinon, ce double live s'appelle One More Car, One More Rider, il est sorti en 2002, il dure 115 minutes en tout (10 titres pour une heure sur le premier disque, 9 titres pour 56 minutes sur le second), ce qui en fait un live plus généreux que celui de George Harrison (de 1992) abordé l'autre jour ici, et il offre quelques moments remarquables, acoustiques ou électriques, avec un son vraiment superbe (album produit par Simon Climie et Clapton).

EC8

L'album est sorti alors que Clapton avait, auparavant, fait une annonce qui avait assez attristé ses fans : cette tournée mondiale, la tournée de Reptile (album très correct de 2001, dont trois titres sont présents ici), serait sa dernière tournée mondiale. Il ferait par la suite des concerts, mais plus de tournées. Or, depuis, il en a refait, avec Winwood, Knopfler, ou en solo ! Soit il avait vraiment envisagé d'arrêter mais a changé d'avis, soit il avait dit ça pour faire réagir ses fans et pour, ensuite, mieux revenir avec un mais nooon, j'en referai, des tournées mondiales triomphant. One More Car, One More Rider démarre par un mini-set acoustique de 6 chansons, une petite demi heure absolument magnifique démarrant avec Key To The Highway, se poursuivant avec deux extraits de Reptile (dont l'instrumental-titre, aux allures de bossa-nova), puis le déchirant hommage à son fils décédé Tears In Heaven, puis Bell Bottom Blues, et enfin, ce tube de 1996, bande-originale du navet Phénomène avec Travolta : Change The World. Osons le dire : les versions de Change The World et Tears In Heaven présentes ici sont parmi les meilleures données de ces deux magnifiques morceaux. Après, on passe à l'électrique. Il reste une demi-heure au CD 1, et elle est comblée par 4 morceaux, dont un My Father's Eyes grandiose (et issu de Pilgrim, un album ô combien raté dans l'ensemble), puis River Of Tears, Going Down Slow et She's Gone (aussi issus de Pilgrim !). Les meilleurs moments de cet album vraiment mauvais, dans des versions live efficaces.

EC9

Long de 9 titres, le CD 2 s'ouvre sur un morceau de Reptile, I Want A Little Girl, puis l'ère Cream fait son irruption dans la setlist via Badge (jamais joué du 'vivant' de Cream, le trio reformé le jouera en 2005 au cours des concerts du Royal Albert Hall), puis la reprise du standard blues Hoochie Coochie Man assure. La suite, c'est tout simplement ze very best of Clapton en live, que des classiques : Have You Ever Loved A Woman, Cocaine (reprise de J.J. Cale qui sera un hit en 1977), Wonderful Tonight, Layla (anthologique comme toujours), Sunshine Of Your Love, et le concert se finit en acoustique avec une reprise d'Over The Rainbow (du film Le Magicien D'Oz) qui, vraiment, est magnifique. Dans l'ensemble, il est assez difficile, à moins de vouloir enculer les mouches, de comprendre pourquoi ce live est aussi mal noté sur le Web. OK, on peut dire que l'album est plus rock que bluesy dans l'ensemble, mais c'est sublimement bien joué ; la setlist est parfois peu surprenante, OK aussi, mais, franchement, un live de Clapton sans Layla, Cocaine, Badge, Have You Ever Loved A Woman, Wonderful Tonight ou Tears In Heaven (et je rajoute Change The World pour les lives datant de 1996 et après), c'est difficile à imaginer, ces morceaux étant tout simplement les piliers. Et des piliers, il en manque, d'ailleurs, sur One More Car, One More Rider : Further On Up The Road, Rollin' And Tumblin', Old Love, Pretending, Presence Of The Lord ou Blues Power en sont aussi. Ce double live est super bien joué, on prend du plaisir à l'écouter pendant quasiment deux heures, le son est excellent... Allez, pour chipoter, j'aurais bien aimé un disque entier d'acoustique et un disque entier d'électrique plutôt qu'une demi-heure d'acoustique et le reste en 'branché' ! Mais c'est vraiment pour pinailler, hein, car, dans l'ensemble, c'est un de mes préférés de Clapton, même si, en live, Just One Night de 1980 est encore meilleur.

CD 1

Key To The Highway

Reptile

Got You On My Mind

Tears In Heaven

Bell Bottom Blues

Change The World

My Father's Eyes

River Of Tears

Going Down Slow

She's Gone

CD 2

I Want A Little Girl

Badge

Hoochie Coochie Man

Have You Ever Loved A Woman

Cocaine

Wonderful Tonight

Layla

Sunshine Of Your Love

Over The Rainbow