EG1

 Erroll Garner, c'est un des titants du jazz pianistique. Il y à des maîtres dans tous les instruments : Coleman pour la clarinette (Don 'papa d'Eagle-Eye et Neneh' Cherry aussi), Coltrane pour le saxophone (Sonny Rollins aussi), Miles pour la trompette (Chet Baker, Wynton Marsalis aussi), Nina Simone, Ella Fitzgerald, Billie Holliday, Sarah Vaughan, Mahalia Jackson pour le chant, Charles Mingus pour la basse (contrebasse), Jaco Pastorius aussi, Herbie Hancock pour les claviers, John McLaughlin pour la guitare, Tony Williams, Jack DeJohnette pour la batterie... Mais Erroll Garner, il se place ==>là, ==>là et même, tiens, ==> là aussi, en guise de pianiste de jazz/swing. Ce disque, live, enregistré à Carmel (Californie), date de 1956. Il sera réédité plusieurs fois, en vinyle, CD. Il dure 42 minutes, pour 11 titres, est sorti sous une pochette emblématique du jazz, fait partie des best-sellers les plus absolus du genre, et s'appelle Concert By The Sea. C'est das chef d'oeuvre de Garner.

EG3

Soyons honnêtes, ce disque est un régal de jazz smooth, de piano. Un concert anthologique où Garner nous offre des versions à tomber de standards tels qu'Autumn Leaves (alias, chez nous, et c'est évidemment un morceau français à la base, Les Feuilles Mortes), April In Paris, I'll Remember April, plus ce fantastique Mambo Carmel, intitulé ainsi en raison du lieu de l'enregistrement de ce concert. Se finissant par un très court (moins de 2 minutes) Erroll's Theme, constitué en grande partie de Garner en train de discuter rapidement avec le public, Concert By The Sea offre donc 11 titres magnifiques, je me demande comment j'ai pu ne pas encore citer How Could You Do A Thing Like That To Me et It's All Right With Me dans cette chronique, ouf, j'ai rattrapé cette grossière erreur. Bien que centré sur le piano de Garner (qui sait être très suave, ou très enlevé, tout dépend), ce disque est cependant loin d'être ennuyeux, à moins de détester le piano (mais comment pouvez-vous vivre, dans ce cas ?).

EG2

Bref, voici encore une fois un classique absolu du jazz. Concert By The Sea est aussi essentiel que Bitches Brew, Kind Of Blue, A Love Supreme, First Time ! The Count Meets The Duke, Time OutThe Shape Of Jazz To Come ou Chet Is Back !, pour ne citer que quelques uns des classiques absolus du jazz. Un fan du genre appréciera (un fan du genre, de toute façon, le possède sans doute déjà), et un néophyte peut sans souci se jeter dessus, c'est idéal pour découvrir le jazz et Erroll Garner. Indispensable et grandiose !!!

FACE A

I'll Remember April

Teach Me Tonight

Mambo Carmel

Autumn Leaves

It's All Right With Me

FACE B

Red Top

April In Paris

They Can't Take That Away From Me

How Could You Do A Think Like That To Me

Where Or When

Erroll's Theme