johnny-hallyday-bercy-87-100856907

Revoilà Jean-Philippe Smet sur le blog, et avec un live, le premier de lui que j'aborde ici, et sans aucun doute le dernier, aussi. Ce live, double (deux disques de 50 minutes chacun) a été enregistré à Bercy, en 1987, du 15 septembre au 4 octobre (tous les shows ont dû être enregistrés, Hallyday a ensuite fait son choix), et il s'appelle, logiquement, Johnny Hallyday A Bercy 87. Je ne suis pas fan du tout de Johnny, mais il y à deux périodes de lui que j'adore : 1968/1971 et 1985/1987. La première est très rock, avec des albums aussi tétanisants que Rivière...Ouvre Ton Lit et Flagrant Délit, du pur rock à l'anglaise. La seconde est celle de ses premiers albums dits d'auteur (Michel Berger lui en a fait un, Rock'n'Roll Attitude, en 1985, Goldman un autre, Gang, en 1986), et ce double live est justement très très basé sur ces deux albums de 1985/86, remplis de classiques, de tubes, et, musicalement, ultra réussis. Hallyday est ici entouré de Norbert Krieff (de Trust) et Hugues Ripoll aux guitares, Bernard Paganotti à la basse, Yves Sanna à la batterie, Patrick Bourgoin au saxophone, Bruno Fontaine et Bertrand Lajudie aux claviers, ainsi que plusieurs choristes et la participation du Big Band de Jean-Pierre Aupert. L'album a été réalisé par Jean-Pierre Janiaud et Michel Berger, direction musicale de Jannick Top, les décors sont de Roger Hart et les costumes de Donald Caldwell (non, là, je déconne). Ce live sortira aussi en VHS à l'époque, et il existe aussi en DVD. Les photos de l'article sont issus de ces shows que je ne connais qu'en version audio.

87-g11-p02

Rock'n'Roll Attitude et Gang sont super bien représentés ici : sur les 21 titres du double live, 7 sont issus de l'un et 7 de l'autre. Un tiers du concert est constitué de morceaux de Rock'n'Roll Attitude, un autre tiers de morceaux de Gang, et le dernier tiers, de titres plus anciens : Le Bon Temps Du Rock'n'Roll, Ma Gueule, Gabrielle, Le Feu, Mon P'tit Loup, Que Je T'Aime et La Musique Que J'Aime. Généralement pas des morceaux obscurs, hein. Existe-t-il un concert de Johnny Hallyday sans Gabrielle, Que Je T'Aime, La Musique Que J'Aime et Ma Gueule ? En parlant bien sûr des concerts donnés dès l'existence de ces chansons, car je sens qu'un petit malin va dire oui, en 1962 ou 1963, par exemple, Johnny ne chantait pas ces chansons en live. Hein, petit malin ? (car je t'ai reconnu, et d'ailleurs, tu sors). De même que pas mal des chansons des deux autres tiers du live (lequel est musicalement très efficace, bien enregistré, musiciens en bonne forme, Hallyday vocalement au top) sont aujourd'hui encore des putain de classiques : L'Envie, Je Te Promets, Quelque Chose De Tennessee, Rock'n'Roll Attitude, J'Oublierai Ton Nom. Excellentes chansons, et je n'ai pas cité le titanesque Aimer Vivre (ici longue de 10 minutes à peu de choses près !), Equipe De Nuit, Laura, Dans Mes Nuits...On Oublie, Le Chanteur Abandonné, Qui Ose Aimer... Je n'ai en revanche jamais été fanatique d'Encore (issu de Gang), mais ce morceau, situé vers la fin du show, est cependant pas mal (et sa position est parfaite, antépénultième titre de l'album, avant les rappels, donc).

87-g01-p05

Bercy 87 est un excellent live de Jauni. Est-ce son meilleur ? Ah, je ne sais pas, car un live de 1969 et un autre de 1971 sont eux aussi franchement excellents. Mais ce live est probablement mon préféré des trois-quatre que je connais de lui (et je rajoute dans ceux que je connais celui du Stade De France filmé par TF1 il y à quelques années, qui était censé être son concert d'adieu au Stade De F', mais, finalement, ça ne sera pas le cas ; la tournée "Route 66" qui est passée par tous les hôpitaux du monde, vous savez...), rien que parce qu'il est constitué en majeure partie des meilleurs morceaux de deux grands opus (très commerciaux, mais sublimes) de ce chanteur, sinon, assez (et même très !) inégal. Pour quelques grands albums, et ce live en est un, combien de merdes type Ma Vérité, A La Vie, A La Mort, L'Attente, Jamais Seul, Quelque Part Un Aigle, La Peur ? Au moins, ce live a été fait avant Marie, Ma Religion Dans Son Regard et autres Allumer Le Feu, chansons insupportables et aujourd'hui essentielles à tout concert de Jauni qui se respecte (et ça ne se respecte plus trop que ça). Enfin, en gros, Gang (1986) est son dernier grand disque studio, et ce live, son dernier réellement bon et à écouter !

CD 1

Rock'n'Roll Attitude

Dans Mes Nuits...On Oublie

Pendue A Mon Cou

Mon P'tit Loup

Laura

Que Je T'Aime

Je Te Promets

Qui Ose Aimer

Ma Gueule

Equipe De Nuit

Le Feu

L'Envie

CD 2

Le Chanteur Abandonné

Le Bon Temps Du Rock'n'Roll

J'Oublierai Ton Nom

Gabrielle

Je T'Attends

La Musique Que J'Aime

Encore

Aimer Vivre

Quelque Chose De Tennessee