ericclaptonj0201d

Sorti en 1975, There's One In Every Crowd est le troisième album solo d'Eric Clapton. Son titre est une allusion caustique et humoristique au fameux surnom donné à Clapton par ses fans, et ce, depuis le milieu des années 60 quand il était au sein des Yardbirds, puis du John Mayall Band : God (Dieu). Clapton est un dieu de la guitare ? Mais, selon lui, un dieu, il y en à dans chaque foule (traduction du titre)... Une affiche publicitaire servant à promouvoir l'album montrera plusieurs personnes, d'âges différents, une ancienne photo, et parmi elles, apparemment, se trouverait un jeune Eric Clapton. Sinon, l'album, 40 minutes pour 10 titres, et sorti sous une pochette amusante (un chien), est sorti après le remarquable et cartonneur 461 Ocean Boulevard (1974, album de la renaissance pour un Clapton qui, de 1970 à 1973, fut dans un état assez déplorable, drug-addict), mais n'aura hélas pas le même retentissement. En 1974/1975, Clapton a réussi à mettre derrière lui ses soucis d'héroïne, il ne se drogue plus. En revanche, il est devenu un tantinet alcoolo sur les bords... Le début des années 70, jusqu'à 1977 en fait (et l'album Slowhand), sera duraille. There's One In Every Crowd a été enregistré avec ses musiciens de l'époque : Carl Radle (basse), George Terry (guitare), Jamie Oldaker (batterie, percussions), Yvonne Elliman (choeurs), Dick Sims (orgue, claviers), Marcy Levy (choeurs), et Clapton au chant et à la guitare (et dobro), évidemment. Quelques mois après ce disque (sorti en mars 1975), sortira un live (en août), E.C. Was Here, enregistré avant, issu de la tournée de 461 Ocean Boulevard, et dont le succès sera moyen aussi (un live ne contenant aucun titre issu de l'album du retour au succès... mais pas mal de blues).

PB%20There's%20One%20in%20Every%20Crowd%20Clapton%20Album%20ad

L'album sera un succès moyen (je reparle de There's One In Every Crowd, hein), mais contient de très bonnes chansons, comme cette reprise reggae de Swing Low, Sweet Chariot, air traditionnel bien connu. Une reprise un peu reggae qui détonne et qui interroge, on n'écoute pas un disque de Clapton pour entendre du reggae, mais c'est quand même pas mal. Néanmoins, Opposites, Little Rachel, We've Been Told (Jesus Is Coming Soon) ou High sont plus réussis et classiques quand même. L'album a été enregistré à la Jamaïque, ce qui explique évidemment les ambiances un peu reggae de certains titres (de plus, une reprise du I Shot The Sheriff de Bob Marley & The Wailers, issue de 461 Ocean Boulevard, avait cartonné en 1974). L'album n'est pas aussi apprécié des fans de God que ne l'est, justement, 461 Ocean Boulevard, ou Slowhand, ou l'Unplugged admirable des années 90, ou que le grandiose (son meilleur album selon lui-même) Layla And Other Assorted Love Songs de son supergroupe Derek & The Dominoes (1970), ou que l'album éponyme et unique de son autre supergroupe Blind Faith (1969). L'album contient un ou deux titres un peu faiblards, comme Pretty Blue Eyes et Don't Blame Me.

100_1167

Néanmoins, le Clapton cuvée années 70 est tout sauf à négliger, contrairement aux années 80 qui ne seront pas facile-facile (August, très raté). Une très bonne production et quelques chansons vraiment réussies, une ambiance similaire à 461 Ocean Boulevard, font de ce There's One In Every Crowd un bon cru d'Eric Clapton, sans être non plus une incontestable réussite majeure du guitariste. Je pense que l'album aurait pu avoir plus de succès à sa sortie, et qu'il mérite vraiment une meilleure réputation que celle qu'il se trimbale (album mineur, pérode difficile, peu de classiques voire même aucun vrai classique dessus) depuis sa sortie en 1975. Bref, si vous aimez Clapton, tôt ou tard, vous devrez passer par ce disque qui, vraiment, est pas mal du tout, même s'il y à mieux chez God. Et, non, clairement, il n'y en à pas un dans chaque foule ; mais quel humble, cet Eric !!!

FACE A

We've Been Told (Jesus Is Coming Soon)

Swing Low, Sweet Chariot

Little Rachel

Don't Blame Me

The Sky Is Crying

FACE B

Singin' The Blues

Better Make It Through Today

Pretty Blue Eyes

High

Opposites