images-40Sorti en 1994, double vinyle et depuis simple CD, cet album est le 23 ème album de Neil Young. C'est un album sombre, marqué par le décès quelques mois plus tôt de Kurt Cobain. Dans sa présumée lettre de suicide, Cobain cite Neil Young par le biais d'un extrait des paroles de la chanson My My, Hey Hey de l'album Rust Never Sleeps: it's better to burn out than to fade away. Cela marquera profondèment le Loner qui décide d'enregistrer un disque à la mémoire du défunt chanteur de Nirvana. L'album sort en août 1994, quelques mois seulement après le décès de Cobain. Rien que le titre, Sleeps With Angels, est un hommage au défunt, et l'album est un des plus sombres de l'artiste avec Tonight's The Night. Et c'est aussi probablement son meilleur album depuis Rust Never Sleeps, voir depuis Zuma. Rien que ça. En fait c'est presque quasiment un disque grunge (d'où la catégorie), et ça tombe bien Neil Young est souvent considéré comme le parrain de ce courant musical, réputé pour ses douces mélodies et ses paroles qui parlent d'amour dans les champs (ah ah...).

images-56

L'album Fait 63 minutes pour 12 titres, ce qui, pour l'époque, est une durée assez "classique" (dans les années 90, les artistes avaient tendance à remplir leurs albums jusqu'à la moelle). La première chose qui m'a frappé avec cet album c'est que beaucoup de personnes le connaissent de nom ou alors parce que c'est "un hommage à kurt cobain bla bla bla",... mais au final rares sont les personnes qui m'ont parlé de la musique. Et c'est vraiment étrange car, comme je l'ai dit plus haut, Sleeps With Angels est une incontestable réussite, un de mes albums préférés du Loner avec Everybody Knows This Is Nowhere, Tonight's The Night et Zuma. L'album alterne entre les chansons à tendance acoustique style "unplugged", et les chansons éléctriques plus "grunge". Aucunes chanson n'est à jeter, tout au plus je ne suis pas trop fan de Train Of Love mais cette chanson est tout de même très belle. Mais à côté on a des réussites comme My Heart, Piece Of Crap, Driveby, A Dream That Can Last ou encore la chanson titre, diamand noir absolument sublime avec un riff sombre, pesant, glauque,... grunge quoi. Visiblement la musique rock des années 90 a marqué Neil Young et ça se ressent sur ce titre et sur l'ensemble de disque. Mais toutes ces chansons bien que sublimes sont toutes balayées par les 15 minutes (14 minutes 40 secondes) de Change Your Mind, pivot central de l'album qui mélange l'acoustique et l'éléctrique avec brio. Une des meilleurs chansons de Neil Young et bien évidemment le sommet de l'album. Une chanson tellement intense que Blue Eden la chanson qui suit, semble un peu mineur à la première écoute. Heureusement après plusieurs écoutes on s'apperçoit qu'il n'en est rien.

images-57

À sa sorti ce disque a surpris tout le monde car on ne pensait pas que le Loner sortirai un disque aussi sombre et torturé. Clairement pas un album a écouter quand on se sent mal dans sa peau mais un véritable joyau ça c'est évident. Après quelques albums au mieux passable (Freedom) au pire mauvais, pour ne pas dire pire (Landing On Water) ça fait plaisir de retrouver un Neil Young inspiré. La suite de ça carrière se révélera intérresante mais plus jamais il ne sortira un album de la qualité de Sleeps With Angels, qui reste son ultime chef- d'oeuvre, le disque qui montre qu'il n'a pas volé son surnom de "Parrain du grunge". Un disque moins cité que Tonight's The Night ou On The Beach mais qui n'a rien a leur envier. Pas à réhabiliter, plutôt à redécouvrir!

FACE A

My Heart

Prime Of Life

Driveby

Sleeps With Angels

Western Hero

FACE B

Change Your Mind

FACE C

Blue Eden

Safeway Cart

FACE D

Train Of Love

Trans Am

Piece Of Crap

A Dream That Can Last