MO 1

Midnight Oil est un groupe de rock australien fondé en 1971 (d'abord sous le nom de Farm, ils deviennent Midnight Oil en 1976, le nom du groupe vient de l'expression to burn the midnight oil : 'veiller tard'). Le groupe, mené par le charismatique géant chauve Peter Garrett (qui deviendra ministre dans son pays !), est rejeté par plusieurs maisons de disques en raison de leur mentalité pro-aborigène et écologiste. Le groupe, en 1978, se voit obligé de fonder son propre label, Powderworks, avec la main tendue de Garrett comme logo. Leurs premiers albums ne marcheront bien qu'en Australie, même si Cold Cold Change, sur Head Injuries (1979, deuxième album), marchera bien. En 1982, le groupe rajoute des synthés à leur rock engagé, et l'album 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1 (aussi appelé 10 To 1 pour plus de facilité) marchera très bien. Le groupe joue dans des prisons pour se promouvoir, notamment, et on commence vraiment à les découvrir. Mais des chansons très engagées contre le nucléaire et en faveur des Aborigènes et petites classes font que le groupe est parfois boycotté dans plusieurs pays. En 1984, Red Sails In The Sunset marche fort, puis le groupe (Garrett au chant ; Rob Hirst à la batterie, percussions et choeurs ; Jim Moginie aux guitares et claviers ; Martin Rotsey à la guitare ; Peter Gifford à la basse et choeurs) décide, en 1986, de partir vivre, ensemble, pendant environ un an, dans le bush australien, dans une cabane (celle de la pochette de l'album que je vais aborder, ou une similaire), afin de se confonter au mode de vie rude et naturel des Aborigènes.

MO 2

Pochette intérieure (paroles)

Le groupe, de retour de cet exil volontaire, est chargé à bloc, et enregistre leur sixième album, Diesel And Dust, ce disque, donc, aux studio Albert de Sydney. En 46 minutes, quasiment 47, pour 11 titres dont pas mal de hits, le groupe livre un disque surpuissant, qui sera un succès mondial monstrueux et, aussi, un aboutissement artistique total. Ce disque, en gros, c'est le The Joshua Tree de Midnight Oil (par ailleurs, leur disque est sorti la même année que ce disque de U2), c'est leur chef d'oeuvre, leur magnum opus. Avec ce disque, pas mal de gens ont pris conscience des conditions de vie des Aborigènes, du fait qu'ils ont été spoliés de leur terre natale. Les chansons se suivent, et sont pour beaucoup des tubes : Beds Are Burning (LE tube du groupe), Put Down That Weapon, Dreamworld, Warakurna, The Dead Heart, Bullroarer, Sell My Soul... Rien à jeter, rien, absolument rien. Certains estimeront le chant de Garrett (voix aiguë, cynique, à la limite de l'hystérie comme son jeu de scène déguingandé) un peu énervant par moments, ce n'est pas loin d'être vrai, mais il possède une force de conviction absolue, ce géant vert (vert pour l'écologie, géant pour la taille : 1m92 !). Quand il glapit ses textes pro-aborigènes et anti-colonialisme, on est avec lui, direct. This is the brown land/This is not our land (Warakurna)... Musicalement, Diesel And Dust (titre issu des paroles de Warakurna, justement : Diesel and dust is what we breath) est très pop, avec moult claviers, synthés, etc, des guitares claironnantes, quelques cuivres de ci de là (Beds Are Burning, tube monumental et mondial, s'ouvre sur des cuivres), le son est très ancré dans les années 80, mais vieillit plutôt bien en général.

MO 3

L'album est une réussite majeure à la fois pour le groupe, pour le rock australien (c'est nettement meilleur qu'INXS, et aussi bien, tout en étant musicalement très éloigné d'eux évidemment, qu'AC/DC), et pour la pop/rock. Une collection de chansons grandioses, mention spéciale à Put Down That Weapon (ma préférée, une pure merveille), The Dead Heart, Sell My Soul, Bullroarer, Beds Are Burning et Warakurna. Mais tout est fantastique (bon, OK, Whoah est la moins épatante, mais elle reste très bonne et efficace). Diesel And Dust est un disque essentiel à tout amateur de rock 80's et de pop/rock, et un des albums les plus engagés que je connaisse. Garrett parvient vraiment à faire véhiculer sa rage, sa colère, ses engagements humanitaires et/ou écologistes dans ce disque puissant ! We carry in our hearts the true country/And that cannot be stolen/We follow in the steps of our ancestry/And that cannot be broken (The Dead Heart).

FACE A

Beds Are Burning

Put Down That Weapon

Dreamworld

Arctic World

Warakurna

FACE B

The Dead Heart

Whoah

Bullroarer

Sell My Soul

Sometimes

Gunbarrel Highway