GABRIEL 1

 Ce disque est une des preuves que : a) les années 80, et surtout le milieu des années 80, ne furent pas calamiteuses, et que b) 'commercial' ne signifie pas 'merde'. So est le septième album de Peter Gabriel, et il date de 1986, annus horribilis pour le rock (si on excepte quelques classiques dans le heavy-metal, comme Master Of Puppets de Metallica, Somewhere In Time d'Iron Maiden, Reign In Blood de Slayer ou Peace Sells...But Who's Buying ? de Megadeth, 1986 fut en général une année difficile). C'est un disque de pure pop/rock, à l'époque le disque le plus pop et commercial de l'ex chanteur de Genesis ayant démarré sa carrière solo en 1977. So vient, dans la discographie de Pete Gab', après la bande-son du film Birdy d'Alan Parker (même année) et, avant ça, un double live (Plays Live, 1983). Et, encore avant ça, quatre albums studio, entre 1977 et 1982. So est l'album de tous les succès pour Gabriel, le disque cartonneur, son best-seller, son disque le plus connu du grand public. C'est aussi son premier album studio avec un vrai titre (même si le quatrième album est crédité parfois sous le titre Security), après plusieurs albums éponymes (que les fans et sites web surnomment pour plus de facilité). Au sujet de son titre, d'ailleurs, Gabriel avouera que So a été choisi pour sa sonorité et la forme de ses deux lettres le formant, plus que pour un quelconque sens !

GABRIEL 4

Soussa pochette sobre (une belle photo noir & blanc de Gabriel sur fond blanc, rien de l'autre côté sauf les crédits des titres), So offre 46 minutes, pour 9 titres, de perfection pop/rock tendance world music. A noter que dans sa version vinyle, l'album n'offre que 8 titres (This Is The Picture (Excellent Birds), en duo avec Laurie Anderson, n'est que sur le CD), et est donc plus court, dans les 41/42 minutes (pas facile de minuter un vinyle). C'est d'ailleurs cette version que je possède, n'ayant toujours pas eu l'occasion de me payer le CD (mais c'est prévu). Je connais cependant cette neuvième chanson, en duo avec Laurie Anderson, et elle est très correcte, même si je ne regrette pas son absence sur la version vinyle. De plus, sincèrement, même si son Big Science est très bien, je n'aime pas Laurie Anderson (désormais Laurie Reed, vu qu'elle est mariée à Lou Reed), alors... Bon, pour le reste, So est coproduit par Daniel Lanois et Gabriel, et a été enregistré au studio Real World (studios de Gabriel), sauf les percussions de Mercy Street, enregistrées à Rio De Janeiro, au studio Polygram. Gabriel, qui tient les claviers, est entouré de musiciens prodigieux : Tony Levin (basse, un habitué de Gabriel), Manu Katché (batterie), David Rhodes (guitare), Daniel Lanois (aussi), Wayne Jackson (trompette), Mark Rivera (saxophone), Stewart Copeland (de The Police, batterie), Rick Marotta (aussi), Larry Klein (basse), et, vocalement, on a la participation de Youssou N'Dour, Jim Kerr (des Simple Minds), Michael Been, tous trois sur In Your Eyes, et Kate Bush (duo sur Don't Give Up). Du beau linge !

GABRIEL 3

So est rempli de tubes : les deux que je viens de citer, déjà (In Your Eyes, merveille world, et le duo avec Kate Bush Don't Give Up), mais aussi et surtout Sledgehammer, le plus gros tube pop de Gabriel sans aucun doute. La photo ci-dessus est une capture d'écran du fameux clip, un grand moment de créativité exubérante où Gabriel est transformé en tout plein de choses, par la magie de l'animation (pâte à modeler) ! L'album est parfait de bout en bout, dans sa version vinyle 8-titres, et quasiment parfait pour le CD à cause du dernier morceau qui, cependant, ne gâche pas grand chose. Il s'ouvre en force sur le mémorable Red Rain, lequel est sans doute mon préféré de l'album, une montée en puissance pop/world de toute beauté. La suite se passe de commentaires, Sledgehammer (aussi exubérant et chatoyant que son clip, une chanson mémorable), Don't Give Up (touchant duo, une pure merveille, un chef d'oeuvre), le très pop That Voice Again qui assure à fond en final de face A, In Your Eyes qui assure encore plus en ouverture de la B...Puis Mercy Street et ses percussions enregistrées au Brésil, chanson en hommage à la poétesse Anne Sexton (qui a sombré dans la folie dans la fin de sa vie), et le très pop (morceau le plus '80's' dans l'âme si on excepte Sledgehammer) Big Time, morceau qui semble très mineur dans un premier temps, mais est hautement addictif. So se termine bizarrement avec un We Do What We're Told (Milgram's 37) vraiment space (et court), un morceau qui détonne totalement avec Big Time et, d'une manière générale, avec le reste de l'album ; un morceau qu'on aurait bien vu sur Peter Gabriel II/Scratch (1978) ou Peter Gabriel IV/Security (1982), mais qui est vraiment pas mal du tout en conclusion. Le morceau qui nous rappelle que, pop/rock ou pas pop/rock, So est avant tout un disque de Peter Gabriel...

GABRIEL 2

Comme je l'ai dit en intro, So est une des preuves qu'on peut faire de la musique commerciale (vu le nombre de tubes et le succès du disque, et sa production accessible, c'est peu dire que So est commercial !) tout en assurant de la musique de haute qualité. On peut citer aussi Born In The U.S.A. de Bruce Springsteen, Brothers In Arms de Dire Straits, Hounds Of Love de Kate Bush, Thriller de Michael Jackson et The Colour Of Spring de Talk Talk (par ailleurs aussi de cette année 1986 assez difficile), qui concilient aussi la qualité musicale avec des sonorités commerciales. So est un disque fantastique, un des meilleurs de Peter Gabriel. Pas le meilleur absolu (c'est soit le deuxième album, soit le troisième - Peter Gabriel III/Melt de 1980 - soit le quatrième, qui sont tous, musicalement parlant, encore plus forts, plus recherchés), mais un des meilleurs, ça, c'est clair ! Si on excepte Passion (musique du film La Dernière Tentation Du Christ de Scorsese), aucun des albums suivants de Gabriel ne sera aussi puissant ! Essentiel pour tout amateur du chanteur et de pop/rock de qualité.

FACE A

Red Rain

Sledgehammer

Don't Give Up

That Voice Again

FACE B

In Your Eyes

Mercy Street

Big Time

We Do What We're Told (Milgram's 37)

Titre bonus CD :

This Is The Picture (Excellent Birds)