74933739_p

Place maintenant à un des plus grands artistes musicaux français de sa génération : Laurent Voulzy ! Voici ses 10 meilleures chansons, du moins, selon moi !

Laurent-Voulzy---Le-soleil-donneLe Soleil Donne (1988) : Pour moi, la pure perfection pop française. Rien à dire. 7 minutes (à peu près ; un tout petit peu moins, en fait) qui passent comme 2, une chanson douce, qui fait rêver, en partie chantée en anglais et en espagnol pour la rendre universelle (le gros oeuvre est en français, ceci dit), une ambiance ensoleillée comme il se doit, une trompette discrète et inoubliable, des choeurs géniaux, une guitare parfaite... La perfection, je vous dit. La perfection. Et c'est tout ce que j'ai à dire à ce sujet (Forrest Gump dixit).

114421255Rockollection (1977) : Difficile de parler de Lolo Star sans citer Rockollection, chanson qui, demandez à vos parents si vous êtes trop jeunes pour vous en rendre compte par vous-mêmes, a littéralement traumatisé les charts en 1977/78 et beyond. Il faudra attendre 2008, soit 31 ans plus tard, pour que Voulzy la foute enfin en version studio longue (totalement réenregistrée et renouvelée en partie pour l'occasion) sur un album studio (Recollection 77, album fait en hommage aux trente ans de la chanson). Sinon, des versions live à tomber sont sur ses deux albums live. La chanson est essentiellement connue dans sa version radio de 4 minutes, présente sur les best-ofs, mais sachez qu'à la base, elle durait dans les 11 ou 12 minutes dans sa version dite 'club', Voulzy la rallongera considérablement en live (les deux versions durent 18 et 21 minutes), et la version studio 2008 dure une vingtaine de minutes (scindées en trois plages audio, dont une d'un quart d'heure). Un morceau gigantesque, mythique, comment faire un Top 10 Voulzy sans la mettre, et en place de choix ? Pour la paraphraser, c'est un truc qui m'colle encore au coeur et au corps...

70703860_pLa 9ème Croisade (2011) : Le dernier opus de Vouvoulz' est une belle claque musicale qui nous entraîne dans le Moyen-Âge britannique (et un peu français). Mélange entre musiques baroques/médiévales et électro/pop moderne, Lys & Love est un régal de tous les instants qui culminte littéralement dans son quasi-final de 14 minutes, La 9ème Croisade, en partie chantée en arabe (les sept premières minutes ; Voulzy chante un peu en arabe, mais c'est surtout Driss El Maloumi qui chante et joue de l'oud), et ensuite, en anglais. Solo de guitare sublime, ambiance de feu, arabo/rock progressif, ce morceau est tout simplement tuant. On comprend que ce morceau soit pour ainsi dire le final de l'album (il y à ensuite J'Aime L'Amour, la conclusion), car difficile de passer après ! Une preuve supplémentaire du niveau incroyablement élevé du génie musical de Voulzy.

73403724_pCaché Derrière (1992) : Le meilleur album studio de Voulzy (même si Lys & Love est presque meilleur !) s'ouvre en beauté sur cette chanson aux accents celtiques (allusions à Stonehenge, à la lande, à Brocéliande et aux légendes arthuriennes), et cependant très pop/rock, avec la présence d'Elsa aux choeurs (un détail). Une chanson tout simplement parfaite, pour moi la meilleure d'un album de toute façon parfait, si on excepte sa production un peu faible (le son n'est pas surpuissant en CD, il faut monter le son plus haut que de coutume). Caché Derrière est géniale, sinon.

73179113_pLe Coeur Grenadine (1979) : Ouvrant l'album du même nom (son premier), Le Coeur Grenadine est une ballade mélancolique sur les Antilles, Voulzy en est originaire, tout en étant né en métropole (J'suis né dans l'gris par accident). Une chanson longue (quasiment 6 minutes), et parfaite de bout en bout, un tube, une chanson admirable, un slow de la mort, guitare magnifique, paroles sublimes, interprétation et arrangements du feu de Dieu... Culte et immense, comme toujours avec Lolo Star quand il se sort les doigts (il les a quasiment toujours sortis, d'ailleurs) !

3703795Idéal Simplifié (1981) : Chérie come on, ça fait pas pipi loin mais qu'est-ce que ça sonne... Tu l'as dit, Lolo. Idéal Simplifié, écrite comme quasiment toujours par son pote Souchon, est un régal de chanson pop, sortie en single uniquement, comme toutes les chansons de Voulzy de 1980/1982, et de 1984/1991 (ses trois premiers albums studio datent de 1979, 1983 et 1992, puis 2001, 2006, 2008, 2011). Présente sur les best-ofs et les lives, cette chanson est faussement basique, mais est instantanément attachante. Ce refrain est on ne peut plus attractif et génial, dans le registre c'est con, mais bon : Yeah, yeah c'est beau, darling chérie please, please don't go. Encore une fois, une réussite !

les_nuits_sans_kim_wildeLes Nuits Sans Kim Wilde (1985) : Oui, c'est ultra pop, commercial... Mais qui a dit que ça empêchait un morceau d'être grandiose ? Le China Girl de Bowie est ultra commercial, mais c'est du lourd, aussi ! Chanson en hommage à Kim Wilde, qui avouera avoir été flattée d'avoir été l'héroïne d'une chanson. Elle apparaît dans le clip, à la fin, et on l'entend à la fin du morceau. Un morceau ultra efficace, long, puissant, dans le genre, c'est une incontestable réussite, qui écrase littéralement tout ce qui se faisait dans le même genre à la même époque (au revoir Jean-Pierre Mader, Laroche-Valmont et autres merdes pop commerciales). Génial, quoi !

73246210_pBopper En Larmes (1983) : J'ai hésité sur le morceau de Bopper En Larmes (deuxième album de Voulzy) à mettre ici  : Liebe ? En Pas Oublié Ou ? Black Poule ? Ricken ? Mayenne ? Mon choix s'est au final porté sur la chanson-titre, qui ouvre l'album. Une chanson à la fois simpliste (voir les paroles, c'est minimaliste, assez con, mais efficace et grandiose, qui s'ouvre (et ouvre l'album) sur une mélodie guitare/synthés ô combien jouissive. Un des 'tubes' les plus pop et efficaces de Voulzy, c'est dommage que l'album ne se soit pas aussi bien vendu. A noter que Rock'n'Folk, à sa sortie, estimait que ce disque était ce qui se faisait de mieux en pop française. A l'heure actuelle, parlez de Voulzy à Rock'n'Folk, et ils doivent grimaçer... La ligne de conduite ayant bien changé ! Chanson grandiose, sinon.

73561175_pUne Héroïne (2001) : C'est assez dommage que cette chanson, sortie en single, ne se trouve pas sur le double live de 2004 proposant quasiment tout l'album Avril, sur lequel elle se trouve. Car Une Héroïne est pour moi le sommet de cet album pourtant riche, très riche en grandes chansons (au pif, Amélie Colbert, le long I Want You, Jaguar, Jésus, Slow Down...). Encore une preuve du talent de Laurent Voulzy, une chanson mémorable (un beau succès commercial) à la mélodie instantanément 'retenable', de la pure pop à la française... Que dire de plus ? Que Voulzy a fait encore mieux (voir les morceaux précédents de la liste) ? Oui, mais ça ne signifie pas que ce morceau ne soit pas grandiose, bien au contraire !

73179113_pLucienne Est Américaine (1979) : On termine avec une chanson qui ne figure sur aucun best-of de Lolo Star, et je ne sais pas si Voulzy l'a souvent interprétée en concert d'ailleurs : Lucienne Est Américaine. Issue de son premier album, elle est sortie en single (ça n'a pas du marcher à mort), et fait partie de mes préférées, tout simplement, et, selon moi, des meilleures, aussi. C'est probablement la moins grandiose des 10 de la liste. Mais si ce classement était selon ma préférence, elle ne serait pas dernière ! Un riff terrible, une ambiance géniale, des paroles assez drôles sur une jeune femme qui se la joue yankee et bouleverse tout dans son mode de vie, c'est une chanson à découvrir (ou redécouvrir) absolument ! Et ce riff, vraiment, ce riff...