42182587_p

Place maintenant à un des meilleurs groupes de glam-rock britanniques : Roxy Music, pour une liste de leurs dix meilleurs morceaux (selon moi) !

51298075_pA Song For Europe (1973) : Stranded, le troisième opus du groupe, et le premier sans Eno, n'est pas leur sommet absolu, mais il aligne quelques merveilles. A Song For Europe est clairement la plus belle chanson de l'album, et selon moi, tout simplement le joyau ultime du groupe. La chanson est, dans son final, chantée en italien et en français, le final est par ailleurs tout simplement bluffant, magnifique. Tout du long, la chanson, quasiment 6 minutes de bonheur, offre un régal musical indescriptible. Il faut l'écouter, tout simplement. Tout ces moments...perdus dans l'enchantement...

51293448_pIn Every Dream Home A Heartache (1973) : La face A de For Your Pleasure, le deuxième album du groupe et dernier avec Eno, s'achevait avec cette merveille absolue. In Every Dream Home A Heartache est un morceau glaçant, qui, durant 2,50 minutes environ (il dure, en tout, 5,30 minutes), distille une atmosphère oppressante, malsaine, avec une mélodie glauque, un chant froid de Ferry...frissons. Et puis...I blew up your body...but you blew my mind. Et là, explosion absolue, salvatrice, avec un solo d'enfer de Manzanera, pour un final anthologique. Encore une fois, il faut le vivre pour le comprendre.

51325113_pThe Thrill Of It All (1974) : Teutonique, monstrueux... Pour moi, le meilleur album du groupe, ce Country Life. Et cette chanson de 6,20 minutes (la plus longue de l'album), qui l'ouvre, est son sommet. Que dire ? Piano entêtant en intro, chant puissant de Ferry, The Thrill Of It All (à ne pas confondre, évidemment, avec une chanson de Black Sabbath datant d'un an plus tard, ah ah ah) est à mes oreilles la troisième meilleure chanson du groupe, un morceau gigantesque, surpuissant, très glam et en même temps très rock. Manzanera et Mackay, notamment, sont en super forme. Quelle chanson !

51409476_pLove Is The Drug (1975) : Le sommet d'un cinquième album (Siren) clairement moins remarquable que les précédents, mais tout de même meilleur que les deux suivants. Avec son intro quasi disco (et en avance sur le disco !), Love Is The Drug est un des hits les plus fameux de Roxy Music, un morceau envoûtant, hypnotique, le genre de morceau qui, une fois écouté, vous hante pour le reste de la journée, voire de la semaine. Le seul souci, c'est qu'il ouvre l'album. Or, comme c'est le sommet de Siren, ça fait que la suite de l'album, bien que bonne (Nightingale, Both Ends Burning), est moins marquante...

42182539_pLadytron (1972) : Ce deuxième morceau du premier album est une incontestable réussite. Intro étrange, faussement médiévale (un hautbois agrémenté de bidouillages électro, ça peut sembler paradoxal, ce mélange rétrofuturiste, mais ça fonctionne à fond), et dès que la voix de Ferry déboule, Ladytron devient juste... immense. Un vrai régal arty-glam, le genre de morceaux que seul Roxy Music pouvait faire à l'époque, et qui reste totalement représentatif du son du groupe de Ferry, Eno et Manzanera. Génial.

51293448_pFor Your Pleasure (1973) : Le final de l'album qui lui doit son titre, avec sa fameuse pochette représentant Amanda Lear et une panthère noire (ne les confondez pas, Amanda est debout). Un final dantesque, certains diront 'à rallonge' (la mélodie finale se répête inlassablement, d'une manière lancinante, sur les dernières minutes), mais tout du long de ses quasi-7 minutes, ce morceau est une incontestable réussite, qui marque le glas de la période Eno, qui quitte l'aventure après la sortie de l'album. Sublime !

42182539_pVirginia Plain (1972) :Oui, je sais, pourquoi mettre le visuel du premier album, vu que Virginia Plain ne s'y trouvait pas à la base ? Déjà, parce que le morceau se trouve sur la réédition CD, ensuite, parce qu'il se trouvait sur l'édition américaine, qui n'est pas l'originale, je sais, mais bon... Sinon, ce morceau est donc sorti en single en même temps que l'album, et sera un gros succès. Baby Jane's in Acapulco, we are flying down to Riooooo... Un grand morceau, ultra efficace, assez étrange pour l'époque (le hautbois de Mackay, les bidouillages électro d'Eno, deux sons assez peu courants en 1972 !), et totalement représentatif du son de Roxy Music. Franchement fantastique.

47134288_pMore Than This (1982) : Après deux albums franchement décevants (Manifesto et surtout Flesh + Blood), le groupe revient au sommet pour un ultime baroud d'honneur, Avalon. C'est en effet leur ultime album studio. Un disque très pop, rempli de grandes chansons, et More Than This, gros tube (il y en aura d'autres sur l'album), qui ouvre le bal, est clairement la plus efficace et belle. Que dire, encore une fois ? Chant parfait de Bryan Ferry, claviers épatants et pas trop envahissants, ambiance parfaite... Un régal pop/glam !

Roxy-Music-Pyjamarama-419013Pyjamarama (1973) : Un single (l'illustration ci-contre est la pochette du vinyle italien, il me semble) sorti entre les deux premiers albums. Un des morceaux les plus cultes de Roxy Music et de l'histoire du glam-rock. Pyjamarama ne se trouve sur aucun album studio officiel, mais on le trouve sur le live Viva ! (1976) et les best-ofs, évidemment. Que dire, sinon que ce morceau est grandiose ?

51325113_pBitter-Sweet (1974) : Avec ses quelques paroles dans la langue de Goethe (traduites de l'anglais vers l'allemand par les deux modèles de la pochette, Evaline Grünwald et Constanze Karoli, qui ne sont créditées, sur l'album, que pour la traduction, pas pour la photo), Bitter-Sweet est un des morceaux les plus marquants de Country Life. Son ambiance oppressante, teutonique, n'y est pas non plus pour rien. Quelles parties de guitares de la part de Phil Manzanera ! Et le chant de Ferry... Titanesque !