Final anthologique d'O Gringo (1980) de Lavilliers, et reprise parfois très rock d'un poème d'Aragon qui fut mis en musique par Léo Ferré : Est-Ce Ainsi Que Les Hommes Vivent ?