339733_1_f

Sorti en 1999, Louanges est le huitième, et à ce jour, antépénultième album de Stephan Eicher. Après le sombre et électro 1000 Vies, Eicher revient ici à un style plus primaire, plus décontracté, moins complexe, bien que certains titres restent dans l'esprit de son précédent disque (Démon, Si Douces), d'autres s'en éloignent complètement (Louanges). En résulte un excellent disque, calme, ou l'acoustique et les ballades règnent (Sans Vouloir Te Commander, Si Douces, Clear My Throat, Campari Soda, Going Home). L'album ne fit pas l'unanimité à sa sortie, c'est même un des disques les moins connus de l'artiste, bien qu'on y retrouve un single, Venez Danser. Mais il vaut quand même le coup. Oh que oui, il vaut le coup!

eicher_taxi

8 chansons chantées en français ici, 3 en anglais et une en allemand. C'est sûrement l'album le plus détendu de Stephan Eicher, le plus cool, le plus relax. Certains pourront le trouver soporifique. Pourtant certains titres se dégagent de cette atmosphère tranquille, comme le très énergique Louanges, par ailleurs un des meilleurs titres de l'album, mais aussi le très rock Hell's Kitchen (mon préféré de l'album) et La Fin Du Monde. Aucune chanson vraiment mineure ici par rapport aux autres, toutes se valent plus ou moins, même si elles sont différentes. Signalons aussi une très belle pochette, très originale, sous forme de dépliant: quand on regarde le recto et le verso, on a l'impression qu'Eicher tend la main à une sorte de sirène, mais quand on déplie le livret (qui d'ailleurs n'en est pas vraiment un), on ne voit plus la sirène, mais une guitare, s'apprêtant à être lancée à Eicher par un des musiciens de studio! Au vu de cela, on se dit "ça promet d'être assez électrique, cet album!", mais finalement, non. Eicher a voulu jouer la carte de la sobriété sur ce disque, et s'en tire vraiment bien, à l'image de Si Douces ou de Going Home.

eicher_taxi3

Donc, sans faire partie des sommets de Stephan Eicher, un disque très réussi, qui sert aussi bien à se reposer qu'à écouter en grande forme. Conseillé !!

Chronique complémentaire de ClashDoherty :

En 1996, Stephan Eicher livre un 1000 Vies étonnant et dépressif, parfois électro, assezrock en même temps (pas son plus rock non plus, c'est Carcassonne). L'album est un bide commercial doublé d'un semi-bide artistique, chez les fans du Suisse Yéniche, on adore ou on déteste, et le moins que l'on puisse dire, c'est que dans tous les cas, l'album est déroutant (il est excellentissime aussi). Est-ce pour ça que l'album suivant d'Eicher, sorti trois ans plus tard (1999, donc), ce disque, Louanges, est signé sur une autre maison de disques (Virgin), alors qu'Eicher était auparavant chez Barclay ? Barclay aurait-il lourdé Eicher pour manque de résultat ? Toujours est-il qu'Eicher, entre 1996 et 1999, change de maison de disques (son label Electric Unicorn change donc d'hébergeur). 1000 Vies était sombre, Louanges sera plus lumineux et accessible. 49 minutes en tout, dont 8 chansons en français (paroles de Philippe Djian, fidèle complice depuis 1991), trois en anglais, et une en allemand.

eicher2

Une des photos du livret

Soyons clairs, Louanges n'est pas le meilleur album d'Eicher. Et je ne l'ai pas apprécié autant que les trois précédents (Engelberg, Carcassonne, 1000 Vies) et que le suivant (Taxi Europa), ce qui ne veut pas dire que je ne l'ai pas apprécié quand même. Koamae a raison quand il dit que le disque est limite soporifique, il est gentil, propre sur lui, un peu fade, par rapport aux précédents opus. Musicalement, Eicher et ses musiciens (dont Achim Meier et Manu Katché, fidèles), auraient pu se la jouer un tantinet plus mouvementé, recherché, rock. C'est assez classique, calme, ici, comme un répit après la tristesse et le côté un peu expérimental de 1000 Vies. Ici, je n'aime ni Le Même Nez, ni Si Douces, ni Venez Danser, mais ce sont les trois seules chansons qui ne me plaisent pas. Le reste est très bon, même s'il faut bien une paire d'écoutes pour accepter le côté plan-plan de l'album. N'empêche, Campari Soda (la chanson en allemand), Louanges, Hell's Kitchen, Clear My Throat, Sans Vouloir Te Commander (un duo avec une chanteuse), sont d'excellents titres, il est vrai.

63018570

Mais voilà, Louanges m'a quand même bien déçu, et de tous les albums de Stephan Eicher que je connaisse, c'est celui que j'aime le moins (je ne connais pas encore Eldorado, de 2007, qui a une réputation assez hasardeuse). Il y à d'excellentes chansons, d'excellents textes, interprétation excellente, production excellente, mais le rythme est un peu lent. On aurait vraiment aimé un disque plus énergique et rock, à la Carcassonne ou Engelberg, mais bon, dans l'ensemble, Louanges n'est pas non plus raté, juste frustrant, en ce qui me concerne. Pas de quoi en avoir honte, mais j'aurais préféré autre chose !

Ce Peu D'Amour

Hell's Kitchen

Démon

Sans Vouloir Te Commander

Si Douces

Louanges

La Fin Du Monde

Le Même Nez

Clear My Throat

Venez Danser

Campari Soda

Going Home