LAVILLIERS 4

Il fallait bien que ça arrive un jour, il fallait bien que ça arrive au moins une fois : un mauvais disque de Lavilliers. Enfin, mauvais, non, j'exagère : cet album n'est pas mauvais, il est juste...moyen. Mineur, secondaire, inégal (surtout). Il date de 1984, est le dixième album studio (et douzième tout court, il y à aussi deux lives à cette époque) de Bernard Lavilliers, et s'appelle Tout Est Permis, Rien N'Est Possible. Long de 40 minutes et 2 petites secondes, offrant 9 chansons, il sera rapidement suivi d'un concert qui donnera un live (Live Olympia 1984) qui sera pendant longtemps commercialisé dans une version incomplète (ce n'est plus le cas, le CD de ce live est désormais double), et il fut fait assez rapidement, ce qui explique en partie la déception que l'on ressent à l'écouter : on sent que Nanard et ses musiciens (dont Jean-Paul 'Hector' Drand à la guitare et Dominique Mahut aux percussions, deux fidèles parmi les fidèles) n'ont pas passé beaucoup de temps en studio, ont enregistré les titres et rapidement mixé le tout pour avoir le disque rapidement dans les bacs. Le disque est sorti sous une pochette assez moyenne (en plus...) signée du pourtant talentueux Tardi. Rarement Nanard aura semblé aussi caricatural 'viril/gros bras' que sur cette pochette dessinée aux couleurs criardes (un orange bien tapé qui est utilisé pour le dos et la tranche du CD)...

LAVILLIERS 5

Bon, soyons clairs, ce disque n'est pas à chier. Soyons clairs, vraiment, si on excepte Premiers Pas... (son premier album, de 1968), Lavilliers n'a fait aucun disque nul. Mais Tout Est Permis, Rien N'Est Possible offre des chansons vraiment décevantes, plates, et notamment On Se Cherche Tous Une Mama, qui est sincèrement une belle merde, et la, je me permets d'insister lourdement. Rien qu'en virant cette chanson, l'album sera cent fois plus recommandable. Je ne suis pas fan de Des Milliers De Baisers Perdus, aussi, que je trouve surtout trop longue (5 minutes). Sinon, il faut reconnaître la puissance de chansons telles que Tout Est Permis, Rien N'Est Possible, qui est bien engagée ; de Chinatown, Paris 13ème, une chanson enivrante, policière, aux accents assez orientalisants par moments, mais surtout emplie de cordes ; d'Entrée Des Artistes, qui est sans doute le morceau que je préfère ici, une conclusion efficace ; et enfin, de La Fleur Du Mal, vraiment excellente. Le reste ? Le Bal, assez connue, est plutôt correcte, Carmencita l'est moins, mais ce n'est pas mauvais quand même, et Lyon Sur Saône est, ma foi, d'un niveau assez correct aussi.

LAVILLIERS 6

N'empêche, après autant de grands disques (au débotté, O Gringo, Etat D'Urgence, 15ème Round, et évidemment Pouvoirs) et avant notamment Voleur De Feu et If..., un album tel que celui-ci a de quoi frustrer les fans du Stéphanois. C'est l'album à posséder si vous êtes vraiment fan et que vous voulez tout avoir, mais si vous voulez du bon, du vrai Lavilliers de la grande époque, prenez O Gringo. Ce Tout Est Permis, Rien N'Est Possible sent trop le milieu des années 80, sa production est assez FM, il n'y à pas de grandes chansons (même Entrée Des Artistes et Le Bal, les deux plus connues, sont secondaires dans le répertoire de Lavilliers), et si on ne s'y emmerde pas, force est de constater que Nanard a subi une belle baisse de niveau ici. Sans doute aurait-il fallu qu'il prenne plus de temps à fignoler le disque, sans doute aussi aurait-il fallu faire une sélection plus sévère pour écarter On Se Cherche Tous Une Mama qui, vraiment, fait pitié... Enfin bref, ce disque est décevant, surtout après toutes ces réussites, et je peux dire sans me tromper, sans exagérer, que, malgré quelques bonnes chansons tout de même, c'est le moins bon de tous les albums de Lavilliers (même si Champs Du Possible et Carnets De Bord ne sont pas exempts de défauts), son tout premier album de 1968 excepté, évidemment.

FACE A

Le Bal

La Fleur Du Mal

Des Milliers De Baisers Perdus

Tout Est Permis, Rien N'Est Possible

FACE B

Chinatown, Paris 13ème

On Se Cherche Tous Une Mama

Carmencita

Lyon Sur Saône

Entrée Des Artistes

Trois minutes de silence à la fin de ce clip (la chanson dure 4 minutes)...bizarre...