HIGELIN 1

Revoici Jacques Higelin. Bon, ça ne faisait pas très longtemps depuis la dernière fois qu'on avait parlé de lui ici, mais il y avait un ou deux albums que je n'avais pas encore abordés, et ça me titillait de le faire, dont acte. Avant d'aborder Coup De Foudre très prochainement, place maintenant à un album qu'Higelin a sorti en 2006, son avant-dernier opus studio d'ailleurs : Amor Doloroso. Ce disque court (43 minutes, 11 titres) est sorti sous une pochette on ne peut plus sobre, austère, une photo d'Higelin et d'une jeune femme, en noir & blanc, dans un cercle, sur fond blanc virginal. On dirait une pochette d'une oeuvre classique ! On peut même aller jusqu'à dire que ça ne donne pas spécialement envie d'écouter l'album, tant on a l'impression (fausse) que le disque, qui plus est appelé d'un titre en latin pas follement joyeux, que le disque, donc, sera complexe, austère aussi. Enregistré principalement dans le studio Klein Lebereau, à Sainte-Marie-Aux-Mines dans le Haut-Rhin, chez Rodolphe Burger (ex de Kat Onoma), qui a produit le disque et joue de la guitare, du banjo et des claviers sur certains titres, Amor Doloroso est un très grand cru higelinesque.

HIGELIN 3

Mais un disque, en effet, un peu particulier, comme l'était Paradis Païen (1998), dans un sens. Un peu différent quand même, Amor Doloroso est baigné de cordes. Higelin (guitare, piano, Fender Rhodes selon les morceaux) est ici entouré, donc, de Burger, mais aussi de Dominique Mahut (percussions, batterie, un fidèle de Lavilliers, notamment), Sarah Murcia (basse, contrebasse, claviers), Freddy Koëlla (guitares, banjo, violon), Olivier Daviaud (piano, violoncelle), Frédéric Deville (violoncelle), Gérard Tempia (violon), Mehdi Haddab (oud électrique). L'album est une bien belle réussite, donc, des titres comme Crocodaïl, L'Hiver Au Lit A Liverpool, Amor Doloroso (qui n'a pas été enregistré au même endroit), Queue De Paon ou J'T'Aime Telle sont de vraies merveilles. Je suis en revanche nettement moins fan d'Halloween, et l'ambiance générale de l'album fait que ce n'est pas un de mes préférés d'Higelin, mais sincèrement, Amor Doloroso est un de ses albums les plus étonnants et originaux. Pas le plus facile d'accès, en revanche, on est d'accord, mais pas aussi complexe que Paradis Païen.

HIGELIN 2

Quatre ans plus tard, toujours avec Burger et Mahut, Higelin signera une sorte de suite encore plus accessible, nettement conventionnelle celle-là, de cet album, Coup De Foudre, que j'aborderai bientôt. En attendant, à l'heure actuelle, Amor Doloroso, bien qu'assez enlevé par moments, est un des disques les plus particuliers d'Higelin. Pas son sommet absolu, mais un de ses 10 meilleurs, ça, c'est clair, et c'est vraiment une réussite, à écouter plusieurs fois pour bien s'en imprégner ! Ce disque, dans un sens, m'a fait penser à L'Imprudence de Bashung, pour vous donner une petite idée !

Queue De Paon

Prise De Bec

Ice Dream

L'Hiver Au Lit A Liverpool

Halloween

Crocodaïl

Ici, C'Est L'Enfer

Amor Doloroso

J'T'Aime Telle

J'Aime