SOUCHON 3

Sorti en 1980, Rame marque l'entrée de Souchon dans une nouvelle décennie, la deuxième de sa carrière. L'album aligne 10 titres (deux sont signés Souchon seul, les 8 autres sont du tandem Souchon/Voulzy), et parmi ces 10 titres, pas moins de quatre classiques de la Souche, des chansons qu'il interprètera souvent en concert : Manivelle (sur sa naissance, son enfance), Courrier (très court, moins de 2 minutes !), On S'Aime Pas et Rame, évidemment. Les sonorités deviennent plus pop, typiques des années 80, tout en restant du pur Souchon/Voulzy comme on aime. L'album sera le dernier à offrir autant de chansons composées par Lolo, avant que Souchon ne décide, par la suite, d'essayer d'autres compositeurs (sans jamais cesser de bosser avec son pote, cependant), comme Louis Chédid, David McNeil, Michel Jonasz ou Yves Martin. L'album est encore une fois très court, trop court : 32 minutes à toute berzingue. Le disque sera un très gros succès Rame est considérée comme une des toutes meilleures chansons de la Souche, qui ne se gênera jamais pour la chanter à chaque concert ou presque.

alain_souchon_1

Malgré cette réputation qu'à Rame, je dois dire que je n'ai jamais été fanatique de ce cinquième opus souchonien. Enfin, attention, l'album est très très bon, il offre de grandes chansons, et deux d'entre elles sont même dans mes 10 chansons préférées de la Souche (Manivelle et On S'Aime Pas), mais voilà, à côté de ces deux chansons très pop et enlevées (mais pas follement joyeuses : ce disque n'est pas vraiment le plus léger et insouciant de Souchon), on a aussi quelques titres un peu anecdotiques, enfin selon moi, comme Marchand De Sirop, Aurore ou Petit. Tout Me Fait Peur est très bonne, Courrier, courte, est sympa, Jonasz, courte aussi, et qui parle évidemment de Michel Jonasz (pote de Souchon et Voulzy, il collaborera activement à l'album suivant en chantant une chanson en duo), est très bonne... Et il y à Rame, située en ouverture de face B. Chanson majeure, mythique, au refrain efficace et simple (Rame, rame, rameur, ramer, on n'avance à rien dans c'canoë...), une chanson magnifique, surtout musicalement. Une des meilleures de l'album et de la Souche, mais elle ne fait pas partie de mes préférées de lui, en revanche.

alain-souchon-rame_15sv7_cee7p

Alors voilà, ce disque bleu (belle pochette, encore un cadre au centre, habitude souchonienne) est un bon cru de Souchon, mais pas son sommet, pas un de ses sommets. L'album suivant, On Avance (1983), sera un peu supérieur. Tout ceci n'empêche pas Rame d'être un bon album, avec de vraies grandes chansons, un disque hélas trop court (c'est un autre défaut) mais attachant et sympa, même si Alain Souchon a fait et fera mieux. Ce disque est cependant considéré, avec le précédent, comme le point d'orgue de la collaboration Souchon/Voulzy, vu que dès le suivant, Souchon, tout en continuant de bosser avec son pote, se tournera aussi vers d'autres compositeurs, comme Chédid ou David McNeil. Ou lui-même, aussi !!

FACE A

On S'Aime Pas

Jonasz

Marchand De Sirop

Petit

Tout Me Fait Peur

FACE B

Rame

On S'Ennuie

Aurore

Manivelle

Courrier