SARDOU 1

Sorti en 1972, ce disque sans vrai titre (comme quasiment tous les albums de Michel Sardou, il est appelé du titre d'une de ses chansons, généralement la première comme c'est le cas ici : on l'appelle, donc, Danton) est un de ses premiers albums. Et même son deuxième, en fait. Ou plutôt, son troisième, et même son quatrième, c'est compliqué (en 1970, son premier vrai album sort, suivi, en 1971, d'un premier live, puis, en 1972, de ce Danton ; mais, en 1971, est aussi sorti un album contenant des chansons sorties en singles en 1967/1968). L'album fera un scandale à sa sortie, à cause, essentiellement, de sa photo de pochette représentant, yeux bandés et mains vraisemblablement attachées dans le dos, Sardou, prêt à être fusillé, devant un mur sur lequel est écrit son nom en lettres dégoulinantes. La pochette, à part cette photo, est sobre, rien de l'autre côté, vraiment rien (pas même sur la tranche), avec juste un rabat sur lequel est indiquée une liste de sept des 12 titres (totalité de l'album : 36 minutes environ ; le CD offre un bonus-tracks faisant passer le tout à 40 minutes, Avec L'Amour).

michel_sardou-un_enfant_s

L'album fera donc scandale à cause de sa pochette, mais il faut dire que les chansons aussi ont de quoi surprendre. Pas toutes, mais quelques unes. Bonsoir Clara instaurera une réputation de macho phallocrate, mysogyne, que Sardou se traînera comme une batterie de cuisine au cul pendant pas mal d'années (ça perdure). Monsieur Le Président De France, qui se trouvait déjà sur son premier album de 1970 (alors que Sardou était encore chez Philips, avant de signer chez Tréma, où il est toujours), et qui fait penser à sa chanson Les Ricains, parle du Débarquement, mais surtout de la mauvaise conscience des Français qui semblent oublier un peu vite le sacrifice des Américains en Normandie pendant la guerre, ainsi que la mauvaise conscience des Américains de 1970 qui brûlent leurs drapeaux pour manifester contre le Vietnam. La chanson est une lettre écrite au Président de Gaulle (elle date de 1970, a vraisemblablement été écrite avant la mort du Général) par le fils d'un soldat américain tué en Normandie : Monsieur le Président de France, je vous écris du Michigan, pour vous dire que tout près d'Avranches une croix blanche porte mon nom, rappelez-le de temps en temps...merci. Cette chanson, ainsi que Danton (la plus longue, avec 5 minutes) et Le Surveillant Général (la plus connue du lot, une chanson qui parle d'un internat et d'un de ses pions, assez efféminé et attiré par les enfants), est la meilleure. Un Enfant (rien à voir avec la chanson de Brel du même nom), qui sortira en single aussi, comme Bonsoir Clara et Le Surveillant Général, est pas mal aussi.

bonsoir%20clara

Le reste est généralement pas mal, même si Mon Mal De Foie, Les Gens Du Show-Business et J'Ai Chanté sont assez moyennes. Le bonus-track est pas trop mal et aurait mérité de se trouver sur l'album initial, et pas forcément en échange d'un des 12 titres originaux, mais en complément. Ce cru 1972 de Sardou n'est pas son sommet, mais, sincèrement, les amateurs de ce chanteur assez décrié (en raison de préjugés ayant la vie dure : des réputations de phallocrate macho cynique et chanteur de droite réactionnaire qui ont la vie dure, mais c'est trop vite et trop facilement oublier des chansons aussi magnifiques que Je Vole, Le France, 1965, Le Surveillant Général, L'An Mil ou bien encore Dix Ans Plus Tôt, et j'en oublie), les amateurs de ce chanteur, donc, et qui ne connaîtraient pas encore Danton/Michel Sardou 1972, feraient bien de se pencher dessus sans tarder. Sardou fera encore mieux (en 1976, 1980, 1981...), mais ce deuxième album studio véritable (et son premier opus studio officiel et inédit chez Tréma) est une belle réussite ! Malgré un Bonsoir Clara en effet vraiment douteux...

FACE A

Danton

La Chanson D'Adieu

Bonsoir Clara

Le Vieux Est De Retour

Les Gens Du Show-Business

J'Ai Chanté

FACE B

Le Fils De Ferdinand

Cinq Ans Passés

Monsieur Le Président De France

Mon Mal De Foie

Un Enfant

Le Surveillant Général