Putain, que c'est loooong... Putain, que c'est chiant...

A la rigueur, je veux  bien admettre qu'ils ont eu les couilles de faire un tel morceau, faut oser, mais, sincèrement...