0073145895092_600

Sorti en 1980, ce triple live est depuis un double CD, et il faudra attendre une bonne vingtaine d'années pour l'avoir enfin réédité en CD. C'est le deuxième album live de Bernard Lavilliers, il date de 1980, et s'appelle Live Tour 80. Tout simplement. Le disque a été enregistré pendant la tournée du phénoménal O Gringo, dont pas moins de 8 des 10 titres sont ici (dont une version anthologique de Stand The Ghetto de 14 minutes). Ce triple live, depuis donc double en CD, long de 104 minutes ; je précise que je ne sais pas si l'ordre des titres pour le premier disque vinyle est bien celui-là ; je parle de l'agencement des faces A et B, évidemment ; si vous avez le vinyle, précisez-moi, donc !

bernard-lavilliers-plus-belles-photos-concert_470197

Sinon, ce live a été enregistré avec les musiciens habituels de Nanard : Pascal Arroyo (basse, piano), Mahut (percussions), François Bréant (claviers), Emmanuel Lacordaire (batterie, guitare, percussions), Jean-Paul 'Hector' Drand (guitare), mais aussi avec Michel Gaucher (saxophone, flûte), Ivan Jullien (trompette), Eric Le Lann (idem), Christian Guizien (trombone), François Debricon (flûte, saxphone). Lavilliers se contente de chanter, lui qui, parfois, sur ses albums, joue de la guitare acoustique. Anthologique, ce triple live offre le meilleur du meilleur de Nanard sur scène : Attention Fragile, Traffic, Stand The Ghetto, Urubus, Fortalerza, Fuckin' Life, Capoeira, Kingston, La Salsa, N'Appartiens Jamais A Personne... Seul regret, l'absence, ici, de Berceuse Pour Une ShootéeFensch Vallée, Les Barbares et San Salvador (l'absence même de titres datant d'avant 1976), mais on se console en se disant que ce live est, dans l'ensemble, parfait, le meilleur du chanteur stéphanois, une performance hallucinante mêlant rock, chanson et rythmes latino et jamaïcains. Lavilliers a toujours su entremêler à la perfection différents styles, et si son côté baroudeur/mauvais garçon/dur à cuir baraqué peut faire sourire (c'est un peu caricatural, d'ailleurs Renaud ne se gênera pas pour se moquer de lui, en chanson, voir Ma Chanson Leur A Pas Plu... en 1983 et l'intro du Père Noël Noir, sur le double live Un Olympia Pour Moi Tout Seul de 1982, Lavilliers n'appréciera pas trop), si, donc, ce look peut faire sourire, sa musique, ses textes, sont franchement grandioses.

Lavilliers_4 

Vrai best-of (un peu incomplet, cependant) de sa première période, Live Tour 80 est un régal, un disque essentiel, à la fois pour tout fan du baroudeur et pour tout fan de chanson française. Rythmes latino/tropicaux, ambiance parfois rock, textex féroces, interprétation ahurissante d'un Nanard en grande forme, musiciens parfaitement rôdés, son remarquable, setlist parfaite, ce live est tout simplement un chef d'oeuvre. Vous savez ce qu'il vous reste à faire, si vous ne connaissez pas encore Live Tour 80 !

 FACE A

Rock City

Capoeira

Attention Fragile

Traffic

FACE B

Urubus

Fortalerza

La Salsa

FACE C

Kingston

Spinnaker

Fuckin Life

Pierrot La Lame

Sertaô

FACE D

CD 2

Promenade Des Anglais

Les Funérailles Du Voyeur

La Danseuse Du Sud

Bats-Toi

N'Appartiens Jamais A Personne

FACE E

Heart Beat

Stand The Ghetto

FACE F

Fauve D'Amazone

La Musique