Issu du très bon Défloration 13 de 2001 : Eloge De La Tristesse !