40

La suite : Voici une nouvelle série d'articles sur 20 albums que j'adore : ceux-ci vont du 40ème au 21ème, cette liste se situe donc juste avant la précédente (faut suivre) ! On commence avec le bon dernier, Love On The Beat de Serge Gainsbourg, sorti en 1984. Un disque produit par Billy Rush (un protégé de Nile Rodgers), un album rempli de chansons dansantes et axées quasiment toutes sur la baise, la tringle, le cul, le sexe, le porno. Gainsbourg, devenu complètement Gainsbarre, obtient ici un de ses plus gros succès commerciaux. Le disque sera par la suite bien dénigré, et s'il ne fait pas partie des sommets de Serge, c'est quand même un disque bien meilleur que ce que l'on croit (le suivant et dernier, de 1987, dans le même style, est en revanche à oublier).

Les + : La chanson-titre est culte, Sorry Angel est sublime, Lemon Incest est culte et dérangeante (et belle), I'm The Boy est géniale, le côté 'pop/funk' à la Let's Dance de Bowie (Gainsbourg a eu l'idée de faire son album après écoute de l'album de Bowie, il voulait le même producteur, Nile Rodgers, mais ce ne fut pas possible) est une bonne idée pour l'époque... Dans le genre 'remue ton popotin', ce disque est pas mal ! Dans le genre 'chanson', c'est différent...

Les - : Harley David Son Of A Bitch est une chiure absolument infâme. Et No Comment passe très mal la barre de la dizaine d'écoutes ! Enfin, Hmmm Hmmm Hmmm est musicalement sympa, mais les paroles...et le côté porno/sexe de la quasi-totalité de l'album peut gêner si on passe le disque en société, au cours d'un repas en famille (déconseillé, quand même)...

Disponibilité en CD : Aucun problème de ce côté-là.