04228477172

Nouvelle chronique de ma part et pour le coup, j'ai décidé d'aborder un album rare mais immense. Bon avant toute chose, je vais me débarrasser de la phase "remerciement". Donc merçi à Clashdoherty et à Koamae de m'avoir fait découvrir ce groupe magistral, par le biais de la chronique de Spirit Of Eden et de l'article sur la discographie du groupe. J'ai désormais en ma possesion les albums It's My Life, The Colour Of Spring et Laughing Stock. C'est de ce dernier que je vais vous parler. Dans son article, Koamae avait dit que cet album etait introuvable, sauf en ligne et en téléchargement. Et bien je peux vous dire que désormais c'est faux: Laughing Stock existe en cd! Bon pas partout, à vrai dire c'est au Gibert Joseph de Paris que je l'ai trouvé (ainsi que l'album solo de Mark Hollis), et il y était en deux exemplaire même!

images-4Maintenant parlons de l'album en lui- même. Sorti sous une pochette rappelant celle de leur album précèdent, Spirit Of Eden, Laughing Stock est le dernier album du groupe et c'est de loin un de leurs meilleurs avec The Colour Of Spring et It's My Life. En fait seul le premier album n'est pas un indispensable même s'il contient de bonnes chansons.Dans Laughing Stock on a 6 titres Pour environ 43 minutes de musique. Vous l'aurez deviné, les morceaux sont donc assez long, le plus court faisant à peine moins de 5 minutes et le plus long presque 10 minutes. Ici pas de tubes à la Such A Shame ou Life What's You Make It, l'album sera d'alleurs un bide commercialement parlant et le groupe se séparera peu après sa sortie (ou un peu avant je ne sais plus), mais depuis il est considéré à raison comme un des meilleurs albums de Talk Talk et même comme un des meilleurs albums du début des années 90. Je dois dire que je n'ai pas accroché à l'album à la première écoute: trop calme, trop expérimental,... mais à la troisième écoute, c'était différent et je dois dire que c'est probablement l'album le plus abouti de la bande à Mark Hollis. On tient ici un sommet, mais il faut pouvoir l'apprivoiser ce disque. En effet, il ne contient de nombreux moments très calme, les instruments et la voix se font plus discret que d'habitude même si on trouve quelques passages un peu plus "bruyants" comme la fin du morceau Ascension Day qui contraste avec le début du suivant, After The Flood qui débute par un piano discret. Mark Hollis dira qu'il recherchait le silence et on peut dire qu'il a réussi à le trouver et à le sublimer sur cet album. Aucuns morceau n'est en trop, chaque note, chaque mot, chaque silence semble avoir était minutieusement placé à tel ou tel moment.

images-3

Après, on est en droit de préférer les albums It's My Life et The Colour Of Spring, plus facile d'accès et moins sombre mais il serait vraiment dommage de passer à côté de ce disque absolument fabuleux. Excusez la briéveté de cette chronique mais je pense que pour le coup, le mieux c'est d'écouter l'album, le dernier d'un des meilleurs groupes de son époque.

FACE A

Myrrhman

Ascension Day

After The Flood

FACE B

Taphead

New Grass

Runeii