fc1989sarbacanewk4

Francis Cabrel (Franecisse Cabeureleu, avé l'assent) a démarré sa carrière en 1977. Il participe à une scène ouverte, chante Petite Marie, et sera repéré par un programmateur radio. De là, sa carrière démarre. Son premier album, Les Murs De Poussière (1977), marchera assez bien (pas un triomphe, mais quand même), mais c'est avec le deuxième, Les Chemins De Traverse (1979), qui contient Je L'Aime A Mourir, que Cabrel commence à avoir du succès. Puis, de Fragile (1980) à Photos De Voyages (1985) en passant par Carte Postale (1981) et Quelqu'un De L'Intérieur (1983), Cabrel aligne des albums de chanson teintée de pop, pas des chefs d'oeuvre absolus, mais à chaque fois, des classiques (au choix, L'Encre De Tes Yeux, Carte Postale, Question D'Equilibre, Encore Et Encore, La Dame De Haute-Savoie, Saïd Et Mohammed). En 1989, il sort, quatre ans après Photos De Voyages (et dès lors, il mettra en moyenne 4/5 ans entre chaque album studio !), son septième album studio. Ce septième opus, enregistré avec des musiciens immenses (Denys Lable, Gérard Bikialo, Denis Benarrosh, Jean-Pierre 'Titi' Bucolo, Bernard Paganotti...), sera l'écrin de plusieurs tubes, sa plus grosse collection de hits pour l'époque, et sera un succès monstrueux, son plus gros à l'époque. C'est Sarbacane. Si aucun des précédents albums de Cabrel ne peut être qualifié de monument (mais aucun n'est raté), Sarbacane, lui, peut l'être sans problème, même s'il sera battu à plate couture par Samedi Soir Sur La Terre cinq ans plus tard. C'est le premier album parfait de Cabrel, le disque de la maturité artistique (en fait, ça sera le suivant, mais comment le savoir en 1989 ?), l'album que tout le monde achètera, en CD ou en vinyle (il sortira sous les deux formats, aucune différence dans la durée du disque et des titres, 47 minutes dans les deux formats), l'album (enfin, un des albums) qui vampirisera (vampiriseront) les charts et les ondes radio en 1989/1990/1991/1992/1993... avant Samedi Soir Sur La Terre.

45740044_p

Soyons clairs : ce disque est une tuerie dans le genre 'chanson française des années 80'. 10 titres, 5 classiques. Sarbacane, bien entendu, chanson bluesy (solo de guitare génial signé Michel Françoise) parlant de la naissance de sa fille, et qui sera pastichée par les Nuls, est une chanson mémorable et efficace. On a aussi Tout Le Monde Y Pense, chanson un peu trop solennelle (les arrangements bien pesants), mais tout de même sublimissime, ainsi que C'Est Ecrit, une ballade admirable, probablement le meilleur des singles issus de l'album. Animal, qui ouvre le bal, est sublime ici, même si le solo final de flûte m'énerve pas mal à la longue. Enfin, Je Sais Que Tu Danses, chanson énergique à la Encore Et Encore, chanson moins connue tout de même, est également géniale, une de mes préférées ici. Après, il me semble que Rosie, adaptation en français d'une chanson anglophone, marchera assez bien (je dois dire que c'est la chanson qui me plait le moins ici, je ne sais pas pourquoi). Le reste de Sarbacane assure très bien : Dormir Debout est une chanson admirable en hommage à Daniel Balavoine (L'homme qui voulait sauver l'amour est parti sans laisser d'adresse), Petite Sirène est une ballade acoustique au sujet d'un de ses enfants, une bien belle petite chanson, J'Ai Peur De L'Avion est un blues co-écrit par Bucolo, et si c'est un peu caricatural, c'est tout de même une excellente chanson. Mais pour moi, le sommet de l'album réside dans Le Pas Des Ballerines, la chanson finale, la plus longue aussi (6,15 minutes), un morceau fantastique (voir le clip plus bas, version live car je n'ai pas trouvé la version studio) qui parle d'un homme emprisonné, aimant une jeune femme et n'attendant qu'une chose, sa libération, afin de la retrouver. Une montée en puissance admirable pour finir le disque, mélodiquement, ce morceau est juste à tomber.

45740029_p

Le disque est une réussite quasi-totale. Comme je l'ai dit, je n'aime pas Rosie, mais à part ça, rien à dire, Sarbacane est un disque emblématique de Cabrel, un de ses trois meilleurs (avec Samedi Soir Sur La Terre et Des Roses & Des Orties, son dernier en date). Sous sa pochette ocrée (qui est assez belle, niveau des motifs, des fleurs et des sarbacanes, même si cette teinte ocrée n'est pas la plus belle, elle est un peu lassante), ce disque aligne donc 9 excellentes chansons sur 10, et si vous aimez Francis Cabrel et la chanson française, c'est tout simplement un disque essentiel, un must-have dans toute discothèque se respectant. C'est aussi le cas (et même encore plus le cas) pour son album suivant, qui sera encore meilleur !

Animal

C'Est Ecrit

Sarbacane

Rosie

Tout Le Monde Y Pense

Je Sais Que Tu Danses

J'Ai Peur De L'Avion

Dormir Debout

Petite Sirène

Le Pas Des Ballerines