12

Attention, en tant que douzième album français préféré, une grosse claque en perspective : Rivière...Ouvre Ton Lit (aussi appelé Johnny Hallyday 1969, ou l'album au bandeau, car ce disque n'a en fait pas de vrai titre), sorti en 1969, un album de Johnny Hallyday. Et un monstrueux album de vrai rock qui bute, le son est gras, saturé, les guitares suintent, le chant est féroce (on a quand même une ou deux chansons plus douces), l'ambiance est heavy et parfois psychédélique... Personne, en 1969, ne s'attendait à ce que Johnny ne fasse un revirement aussi rock pur et dur. Le disque est considéré comme le sommet du chanteur/acteur, et à l'écoute, on ne se demande pas pourquoi, on ne peut qu'être d'accord à 100% (au moins) !

Les + : Du rock pur jus, du vrai, bien bandant, avec participation amicale (et occasionnelle, pas sur tout le disque) de Jimmy Page (Led Zeppelin), Steve Marriott (Humble Pie), Ronnie Lane (Small Faces). 36 minutes qui butent, avec un nombre hallucinant de classiques : Je Suis Né Dans La Rue, Voyage Au Pays Des Vivants, Rivière...Ouvre Ton Lit, Amen, Je Te Veux... Une interprétation bluffante (c'est vraiment du rock à l'anglaise, pas du pseudo rock français pépère)... Le meilleur disque de Johnny, celui que tout le monde aimant le rock se doit de posséder. Même et surtout si on n'aime pas ce chanteur.

Les - : Des paroles (toutes en français) parfois limite. Il faut dire que le rock et le français ont rarement fait bon ménage (on se rend compte plus facilement de la stupidité de certaines paroles quand elles sont dans notre langue, aussi) ! Aussi, le speech final de Johnny, dans la dernière minute du dernier titre, une sorte de prise de congé des auditeurs totalement hors de propos, est ridicule et vient limite foutre en l'air le final pourtant monstrueusement hard-blues-rock de ce titre (qui est Je Suis Né Dans La Rue).

Disponibilité en CD : Oui, aucun problème de ce côté-là, on le trouve facilement, et on peut même le trouver, aussi, en vinyle réédité neuf, si on aime ce format (à noter d'ailleurs que dans le vinyle se trouve une photo collective de Johnny et de sa troupe, qui ne se trouve pas dans le livret CD, et c'est dommage car elle vaut son pesant de cacahuettes...).