14

Et voici maintenant mon 14ème album français préféré. Alambic/Sortie-Sud, le sixième album studio d'Hubert-Félix Thiéfaine (et son septième tout court, sorti un an après un double live remarquable), est un disque à part pour le chanteur originaire de Franche-Comté : il a signé les paroles des 7 titres (pour 34 minutes, son disque le plus court), mais aucune mélodie, laissant cela à son ami Claude Mairet (qui, pour la peine, est co-crédité sur la pochette, chose unique pour HFT). La raison ? Un accident de moto le laisse un bras dans le plâtre, impossibilité de composer (il faut pour cela s'aider d'une guitare ou autre, car composer de tête, sans instrument pour coucher les notes, c'est pas évident). Et, aussi, avc le moral à zéro. Disque d'or, cet album est d'une noirceur absolue, et fait partie des sommets de ccold-wave français avec Play Blessures de Bashung, Seppuku de Taxi Girl et Rue De Siam de Marquis De Sade (de la même période, en réalité de 1981/1982). Un disque nocturne et obsessionnel !

Les + : Une ambiance crépusculaire, glauque, sombre, nihiliste, dépressive au possible. Thiéfaine n'avait pas le moral et ça se ressent. Un chef d'oeuvre de cold-wave à la française que ce disque, qui n'offre que des trésors, comme Un Vendredi 13 A 5H, Stalag-Tilt, Femme De Loth ou Chambre 2023 (& Des Poussières).

Les - : Mis à part que c'est beaucoup trop court (34 minutes à peine), rien à dire.

Disponibilité en CD : Sans doute pas le plus facile à trouver en magasin parmi tous les albums de Thiéfaine. Mais ce n'est pas non plus un disque d'une grande rareté. Il a été réédité en CD tout comme les autres albums du chanteur, et si vous n'avez pas de magasin culturel digne de ce nom près de chez vous, un simple clic sur le Net et vous le trouverez sans aucun problème, et généralement pas très cher !