Jean-Jacques_Goldman_-_Chansons_pour_les_pieds

Ce disque est sorti il y à 11 ans, soit, en 2001 (en novembre, précisément, le 20), et est à l'heure actuelle le dernier album studio de Jean-Jacques Goldman (et son avant-dernier opus, car il sortira un double live deux ans plus tard, Un Tour Ensemble). Il a été enregistré à Lorient, Alès, au studio Mega, au studio Bateau-Lune, et à la maison, et est sorti sous un boîtier en métal laqué blanc (dès 1992, Goldman sortira ses albums et ceux de Fredericks/Goldman/Jones sous des boîtiers recherchés, métal, plastique, avec objets dessus...), avec graphismes signés Zep (créateur de la BD Titeuf), avec livret d'une soixantaine de pages, un bel objet bien lourd. Ce disque s'appelle d'un titre assez moyen, Chansons Pour Les Pieds. C'est son premier album studio en 4 ans, son précédent datait de 1997 (En Passant). Le disque aura droit à quatre singles (Ensemble, chanson chorale très jolie, Les Choses, chanson qui est personnellement ma favorite ici, Et L'On N'y Peut Rien, chanson bien celtique dans l'âme, et Tournent Les Violons, que je n'ai jamais aimée), et sera un assez beau succès, mais malgré ce succès, on peut qualifier l'album de déception. Pas une déception totale, Chansons Pour Les Pieds n'est pas un ratage absolu, ce n'est pas le moins bon album de Goldman (il faut, pour ça, chercher vers ses premiers albums : le premier, Démodé, le deuxième, Minoritaire, ou le troisième, Positif, ne sont pas parfaits du tout, mais aucun, quand même, n'est raté), mais il est quand même décevant.

jean-jacques

C'est surtout que le disque est trop long (62 minutes), et que certaines des chansons sont soit moyennes (et parfois pas très bien arrangées), soit trop longues...ou les deux. 6,40 minutes (avec un morceau en prégap, c'est à dire, avant que le minutage ne démarre ; une intro coincée entre deux plages audio, quoi) pour Tournent Les Violons, 6,10 minutes pour La Pluie, 5,25 minutes pour Les Choses (ce dernier titre dure en fait plus de 8 minutes, car on a droit aussi à un morceau caché, La Vie C'Est Mieux Quand On Est Amoureux), 5,30 minutes pour Une Poussière, 5,10 minutes pour Je Voudrais Vous Revoir (par ailleurs une très belle chanson, une des meilleures de l'album) et The Quo's In Town Tonite (tout le contraire...), tout ça, c'est beaucoup. Comme je l'ai dit, certaines chansons sont, aussi, moyennement bien arrangées, auraient mérité un autre traitement. Tout n'est pas folichon ici, ça manque parfois de peps, de vitalité, mais on a quand même Les ChosesEnsemble, Je Voudrais Vous Revoir, Et L'On N'y Peut Rien et C'Est Pas Vrai, qui sont franchement bonnes. Meilleures que Les P'tits Chapeaux, en tout cas...

 carnets_jjg_03

Dans le livret

Si on y rajoute un sublime livret (et épais) signé Zep et un boîtier métallique nacré également de toute beauté (pas forcément facile à ranger si vous avez une étagère à disques crantée, mais c'est un objet qui fait bien dans sa discothèque), ça fait plusieurs raisons de se procurer Chansons Pour Les Pieds, même si ce n'est franchement pas le sommet de Goldman. En Passant est mille fois meilleur, Entre Gris Clair Et Gris Foncé (1987) aussi. Mais un fan de Goldman se doit d'avoir ce disque chez lui (et probable qu'il n'a pas attendu que j'écrive cette phrase dans ma chronique pour le faire, d'ailleurs !). Mine de rien, ce dernier opus (pour le moment, mais il risque de le rester, car Goldman, excepté pour les concerts des Enfoirés, n'a pas l'intention de revenir pour le moment) du chanteur, à défaut d'être un des meilleurs, est tout de même sympa. Décevant en partie, mais dans l'ensemble, pas honteux.

Ensemble

Et L'On N'y Peut Rien

Une Poussière

La Pluie

Tournent Les Violons

Un Goût Sur Tes Lèvres

Si Je T'Avais Pas

C'Est Pas Vrai

The Quo's In Town Tonite

Je Voudrais Vous Revoir

Les P'tits Chapeaux

Les Choses

La Vie C'Est Mieux Quand On Est Amoureux