0

Et on passe maintenant à un des meilleurs Jacques de la chanson française/francophone (avec Dutronc et Brel) ! C'est à dire Higelin. Comme toujours, albums studio et lives officiels, mais pas les best-ofs ni les singles. A noter, vous trouverez ici les disques de sa période Saravah (petite maison de disques), faits avec Brigitte Fontaine et/ou Areski Belkacem.

112 Chansons D'Avant Le Déluge (1965) : Période Saravah (petite maison de disques indépendante), début de la carrière d'Higelin. Ce disque très court est fait en duo avec Brigitte Fontaine, et ressortira par la suite en une version avec des titres en plus (15 au lieu de 12, le titre sera donc modifié pour la circonstance). Un disque assez étrange, c'est plus dans le style Fontaine qu'Higelin. Des chansons très courtes et bizarres, l'ensemble n'a pas très bien vieilli, et est à réserver à deux catégories de personnes : les adorateurs higelinesques absolus qui collectionnent tout de ce chanteur, et les fans de bizarreries et de Brigitte Fontaine (ce qui n'est pas incompatible du tout : écoutez donc les albums de Fontaine, et surtout celui de 1972, sans titre, pour juger sur pièce). Perso, pas fan du tout.

2Higelin Et Areski (1969) : Autre disque en duo, mais cette fois-ci, avec le pote de régiment d'Higelin, Areski Belkacem (compagnon de Brigitte Fontaine pour l'anecdote, ils feront énormément de disques ensemble). Pour tout dire, c'est aussi space que le précédent album (et le suivant), mais plus appréciable, plus écoutable, plus réussi, en un mot (que le précédent). Après, faut s'accrocher, faut aimer, c'est aussi éloigné du futur Higelin que le sel est éloigné, gustativement, du sucre. Pas ma période préféré du Hige', la période Saravah, je dois dire... mais ce disque, dans l'ensemble, est pas mal du tout, comme le suivant.

3Jacques Crabouif Higelin (1971) : Premier vrai album solo d'Higelin. Dans le style de celui fait deux ans plus tôt avec Areski Belkacem. Sorti sous une autre pochette (le nom de l'album en gros), cet album offre 5 titres dont Musique Rituelle Du Mont Des Abesses, long de 20 minutes, occupant toute la face B. On entend le futur Arthur H dans une voix d'enfant (vu son âge, c'est un peu normal...), Areski joue sur le disque, notamment... A noter, le titre de l'album est assez unique dans la discographie studio d'Higelin : c'est le seul album studio où le prénom du chanteur apparait. Quant à Crabouif, c'était son surnom à l'époque... Un disque original, bizarre, expérimental, pas son meilleur, mais un de ses plus cultes. Le revirement rock, ça sera pour le prochain disque...

4BBH 75 (1974) : Simon Boissezon (guitare, basse), Charles Benarrosh (batterie), Higelin (chant). BBH pour les initiales. A la base, le disque devait s'appeler BBH 74 (il fut enregistré et commercialisé en fin 1974), mais vu que 1974 se terminait, Higelin décida de le renommer en BBH 75 pour coller avec l'année à venir. Un disque féroce, du rock absolu, sans doute même le plus efficace et réussi des albums de pur rock en France (avec l'album de Johnny Hallyday de 1969), incroyable de se dire qu'ils font tout ce boucan à trois musiciens (enfin, deux, Higelin se contente de chanter) ! 8 titres, autant de classiques, pour 34 minutes sans répit ou presque (deux chansons acoustiques de toute beauté). Paris-New York/New York-Paris, Boxon, Mona Lisa Klaxon, Est-Ce Que Ma Guitare Est Un Fusil ? ou Cigarette sont des chefs d'oeuvre, ce disque est tout simplement le deuxième meilleur d'Higelin... Dans l'ensemble, ce disque est quasiment punk (en fait, il est punk, ou plutôt proto-punk), et dépote totalement, le genre d'album qui, dans ses passages les plus mouvementés, réveillerait un mort !

5Irradié (1975) : Entouré d'un groupe du nom de Super Goujats, Higelin livre une suite démentielle à BBH 75. Simon Boissezon à la guitare et à la basse, Patrick Giani à la batterie, Louis Bertignac à la guitare (après avoir quitté le groupe d'Higelin, il cofondera Téléphone). Un disque très rock, offrant quand même une ou deux ballades (ce qui ne plaira pas aux musiciens accompagnant Higelin, estimant qu'un disque rock calibré de la sorte n'a pas à offrir de ballades acoustiques, mais Higelin tiendra bon ; enfin, il cessera l'aventure des Super Goujats après Irradié, quand même se sentant à l'étroit), et un beau nombre de classiques : L'Ange Et Le Salaud, Rock In Chair, La Fille Au Coeur D'Acier (sur la came), L'Hymne Aux Paumés, Irradié, Mon Portrait Dans La Glace. 43 minutes efficaces comme un coup de trique, même si l'album précédent est encore plus efficace dans le genre. Pas le meilleur, mais un des 10 meilleurs.

6Alertez Les Bébés ! (1976) : Chaque écoute de ce disque (et je l'écoute souvent !) me conforte dans l'idée que c'est le sommet ABSOLU d'Higelin. Je l'adore tellement que je me le suis payé récemment en vinyle (d'occasion, état quasi neuf) en plus du CD que j'avais déjà et qui devrait être déjà niqué si les CDs s'usaient comme les vinyles. Alertez Les Bébés !, qui a obtenu le Grand Prix Charles-Cros, est un monstre sacré uniquement constitué de merveilles, et qui alterne les genres : rock (Le Minimum, Géant Jones, Je Veux Cette Fille), acoustique (La Rousse Au Chocolat, J'Suis Qu'Un Grain De Poussière) ternaire à la Tom Waits (Coup De Blues, Aujourd'hui La Crise), protest-song tétanisante (la chanson-titre, 10 minutes, enregistrée en une prise avec Higelin seul au piano, écrite en une nuit, dans un état second par un Higelin transi de fièvre et ne se souvenant pas de ça le lendemain, écriture automatique), ballade (Rien) et final court et hilarant (Demain Ca S'ra Vachement Mieux). Et oui, j'ai tout cité des 10 titres, pour 46 minutes, de ce chef d'oeuvre absolu dont la pochette me fait furieusement penser à celle du Before And After Science d'Eno (sorti un an plus tard). Ce disque-là, si vous ne l'avez pas... !

7No Man's Land (1978) : Album enregistré dans la douleur, par un Higelin qui mettra du temps à l'aimer. Une pure merveille offrant L'Amour Sans Savoir Ce Que C'Est (10 minutes terminales), Banlieue Boogie Blues, Pars (gros tube, son premier hit), Les Robots (plaisir coupable, me concernant, une chanson géniale !), Lettre A La Petite Amie De L'Ennemi Public N°1, Denise... Un disque très vendu, une de ses meilleures ventes (d'avant Champagne Pour Tout Le Monde... ), une réussite absolue, 39 minutes (un petit peu moins) géniallissimes, même si son meilleur album reste le précédent, ad vitam aeternam ad nauseam habemus papam.

8Champagne Pour Tout Le Monde... (1979) : La consécration commerciale ultime (à l'époque) pour Higelin. Champagne est un hit, le reste est sublime aussi (Cayenne C'Est Fini, Dans Mon Aéroplane Blindé, Hold Tight (Sea Food) qui sera l'objet de bien des délires scéniques, Ah La La Quelle Vie Qu'Cette Vie, Tête En L'Air...). 36 minutes enregistrées, comme l'album suivant qui est sorti en même temps, à la fois à Hérouville et à la Nouvelle-Orléans. Ici, plus à Hérouville, d'ailleurs. Un des meilleurs d'Higelin. Pas mon préféré car sans doute un peu trop 'arbre cachant la forêt' (comprendre : il y à encore plus réussi chez Higelin, surtout les deux albums précédents, mais ce disque est plus connu et cité qu'eux quand même), mais il faudrait être sacrément con pour l'ignorer si on ne le connaît pas encore !

9...Caviar Pour Les Autres (1979) : Sorti en même temps que le précédent, et ayant même un numéro de série inférieur d'un chiffre (ce qui signifie qu'il devrait se positionner avant), c'est un disque moins connu et moins grandiose, mais tout de même fantastique. Pas de tube ici, mais Mama Nouvelle Orléans, Trois Tonnes de T.N.T. (très bourrin !) et Le Fil A La Patte Du Caméléon, notamment, assurent. Un complément indispensable au précédent, d'ailleurs les deux albums sont aujourd'hui commercialisés ensemble (Champagne Et Caviar), comme ce fut aussi le cas pour une édition vinyle collector en 1980.

10La Bande Du Rex (musique du film) (1980) : Une musique de film assez sympathique, mais ne faisant vraiment pas partie des meilleurs albums d'Higelin. En fait, selon moi, c'est même le contraire : ce disque est pas mal, mais fait quand même partie des albums très mineurs du chanteur... A posséder en vinyle si vous parvenez à le dénicher, mais juste pour compléter la collection...

11Hold Tight - A Mogador (1981) : Triple vinyle, depuis double CD. Deux ou trois reproches : pas de livret dans le boîtier (inadmissible), Irradié qui a été déplacé et devrait logiquement se trouver avant Le Minimum et pas en avant-dernière position, et le son, sans être mauvais, est assez bas, il faut monter le son assez haut sur sa chaîne hi-fi (surtout les passages parlés). Aussi, la pochette vinyle était blanche, pas bleue, mais ça, c'est un détail sans importance. Sinon ? Le meilleur live higelinesque (et son premier), un disque généreux comme Higelin l'est en live (du genre à rester sur scène pendant 2 heures après le départ de ses musiciens pour jouer seul au piano ce que son public lui réclame, à rester dans les 4 heures sur scène), offrant 10 titres pour presque 2 heures (plus une présentation des musiciens, faisant passer donc le tout à 11 titres), dont 17 minutes de Je Veux Cette Fille (sexuel à la limite de l'obscène), 21 minutes de Paris-New York/New York-Paris, un Hold Tight délirant, un Banlieue Boogie Blues de 12 minutes qui ne l'est pas moins... ANTHOLOGIQUE.

12Higelin '82 (1982) : Un 33-tours et un maxi-45-tours (tout tient sur un CD désormais). 7 titres pour le LP, 2 pour le EP, dont un Beauté Crachée de 11 minutes. Un album à la pochette magnifique, et offrant de très belles chansons comme Encore Une Journée D'Foutue et Manque De Classe. Pas le sommet du Hige', mais quand même, ce disque de 1982 est très bon. A noter, plusieurs versions pour ce disque (pochettes, édition sans le EP, et, rarissime, édition avec un mixage différent, plus brut), de quoi faire le bonheur des complétistes !

13Higelin Au Casino De Paris (1983) : Le plus court des lives d'Higelin : 37 minutes ! Pour 7 titres dont Mon Portrait Dans La Glace, La Rousse Au Chocolat, Oesophage Boogie, Cardiac' Blues... Une pochette très rétro pour un disque très frustrant, malgré que la setlist propose surtout des titres peu connus, représentant, No Man's Land excepté, tous les albums d'Higelin depuis BBH 75. Un live qui, comme l'album live suivant du chanteur, est aujourd'hui difficile à dénicher, surtout en CD, n'ayant pas été réédité depuis 1991...

14 (1985) : Double en vinyle, simple CD (une heure), c'est un album assez correct, mais pas extraordinaire non plus. Il sortira dans une édition vinyle simple (10 titres) en picture-disc très collector et, donc, rare. De très bonnes chansons (la chanson-titre, Laura Lorelei, Coup De Lune, Jack In The Box) pour un disque cependant un peu trop long et quand même moins exceptionnel que l'ensemble de ses précédents opus. Oui, je préfère l'album de 1982 à ce bien foutu musicalement parlant mais trop long et 'rempli' ! A noter, ce disque est sorti le jour de mon anniversaire, j'avais 3 ans ce jour-là, mais c'est une anecdote...

15Higelin A Bercy (1986) : Triple live en vinyle, double CD, offrant 9 des 16 titres du précédent album (). Versions à tomber du Minimum, de Champagne, et Irradié, Hold Tight aussi. Un peu long dans l'ensemble, même si c'est moins étendu que le live de Mogador 1981. En tout, plus de 2 heures de musique quand même, mais avec des morceaux en général moins longs que sur le live de 1981. Plus long (de peu), mais plus de morceaux (22). Un bon live dans l'ensemble, même très bon, mais trop de titres du précédent album studio de 1985.

16Tombé Du Ciel (1988) : Alors... Disque très connu et vendu, contenant le plus gros tube d'Higelin, la chanson-titre. Tellement connue, cette chanson, qu'elle est limite la seule chanson que les 'méconnaisseurs' en Higelin connaissent, avant même Champagne ou Pars, qui sont aussi des tubes ! La seule chanson du chanteur à passer encore en radio, même, ce qui est dégueulasse vu le nombre de grandes chansons qu'il a à son actif... Il faut dire que cette chanson-titre est géniale. L'album, plus long en CD qu'en vinyle (11 titres en vinyle, 12 en CD, dont un morceau de 12 minutes et une version chantée et plus longue de L'Innocence) comme c'est souvent le cas à cette époque où le CD prend le pouvoir sur un format vinyle encore bien utilisé, l'album, donc, est une des plus grosses ventes du chanteur, mais sans être mauvais, ce n'est pas un chef d'oeuvre. Enfin, c'est juste un bon petit disque, voilà, pas non plus mauvais, c'est meilleur qu' selon moi !

17Follow The Live (1990) : 75 minutes pour ce live très réussi, dont le titre est une allusion à la chanson Follow The Line, qui s'y trouve d'ailleurs en quatrième position (et vient de Tombé Du Ciel). Higelin en grande forme, qui livre de très bonne versions de chansons de son dernier album en date, mais aussi de classiques comme Irradié, J'Suis Qu'Un Grain De Poussière ou Lettre A La Petite Amie De L'Ennemi Public N°1. A l'arrivée, pas son meilleur live, mais une belle petite réussite. Comme toujours avec un live n'offrant qu'un seul disque, on aurait aimé un peu plus, surtout qu'Higelin a toujours été très généreux sur scène.

18Illicite (1991) : Son plus réussi depuis 1979, ni plus, ni moins. La chanson-titre, la Ballade Pour Izia, L'Homme Oiseau, Il N'Y A Pas De Nom (Pour Le Repos De Mon Âme) sont autant de merveilles. L'album, qui sera un gros succès, est un des 10 meilleurs opus higelinesques, et est assez généreux : 57 minutes pour 8 titres. Participation de Paul Personne, notamment. Illicite, sous sa pochette montrant un Higelin comme désabusé, pochette assez sombre, est une merveille absolue qui sera bien représentée, un an plus tard, par un live anthologique, qui est...

19Higelin Le Rex (1992) : Un des meilleurs lives d'Higelin, simple (ce qui est frustrant, surtout en CD), mais parfait. Illicite, Champagne, Paris-New York/New York-Paris, Rock In Chair, autant de grandes chansons pour un rendu exceptionnel, ce live au Rex est une bombe, tout simplement ! Rien d'autre à dire !

20Aux Héros De La Voltige (1994) : Un disque étonnamment court, un peu moins de 39 minutes, mais rien à jeter ici, c'est un grand cru d'Higelin, sans doute un peu oublié (il faut dire qu'il est placé entre deux immenses albums studio !), mais qui n'a franchement pas à rougir de son predécesseur et de son successeur. Le Dragon, Le Tigre Et La Geisha, la chanson-titre et Le Berceau De La Vie, notamment, sont remarquables. A l'arrivée, un disque vraiment excellent, tout simplement.

21Paradis Païen (1998) : Un morceau signé Brigitte Fontaine et Areski (Rififi), le reste est d'Higelin. Un disque franchement bon, pas son meilleur mais on ne va pas se mentir, Paradis Païen est probablement l'album le plus réussi d'Higelin depuis Illicite au moment de sa sortie en 1998, année importante car année de Fantaisie Militaire (Bashung). Higelin mettra 8 ans pour refaire un disque studio, ce qui permettra aux fans, dans un sens, de bien prendre leur temps pour apprécier ce disque, qui n'est pas son plus facile d'accès (mais rien d'expérimental non plus). Sublime.

22Higelin Live 2000 (2000) : Encore un live, et celui-ci, sous sa pochette à la Warhol, est court : il n'offre qu'un seul disque. Mais pour 78 minutes ! 10,30 minutes de Champagne, autant pour Mona Lisa Klaxon, quasiment autant pour L'Accordéon Désaccordé, plus Paris-New York, New-York-Paris, Irradié... Un régal ! A l'arrivée, pas son meilleur live, mais une belle réussite que ce live de 2000 au contenu plus convaincant que sa pochette.

23Higelin Enchante Trenet (2005) : Double live issu d'une tournée consacrée aux chansons de Charles Trenet. Higelin a toujours été un grand admirateur du fou chantant, et lui rend hommage via ce live qui offre 18 titres (11 pour le CD 1, 7 pour l'autre), dont Je Chante, Boum ! ou Le Soleil Et La Lune. Si vous n'aimez pas Trenet, vous aurez sans doute un peu de mal, et personnellement, c'est, de tous les lives d'Higelin, celui que je n'aime pas trop rapport à ça, car je ne suis pas fan du tout de Trenet... Mais l'effort est plus que respectable, c'est un très bel hommage rendu à ce chanteur décédé 4 ans plus tôt. Voilà.

24Amor Doloroso (2006) : 8 ans après le précédent album studio, Higelin sort cet Amor Doloroso à la pochette très étrange, on croirair avoir affaire à un disque expérimental à la L'Imprudence (Bashung) tant on sent l'austérité derrière cette pochette. Mais c'est un disque sommes toutes classique, et franchement remarquable, par ailleurs, un disque court (43 minutes, 11 titres) et faisant partie des plus réussis du chanteur (des 10 plus grands albums studios d'Higelin, mais pas dans le quinté de tête cependant). Voilà, un très très grand opus higelinesque !

25En Plein Bataclan (2007) : Un live ma foi très réussi, simple (et donc, comme tout live simple, et surtout en CD, un peu frustrant) mais offrant une ribambelle de classiques d'Higelin, de Je Veux Cette Fille à Pars en passant par Cigarette et Tombé Du Ciel. Pas son meilleur live, pas son moins bon, mais ce disque fait au Bataclan est très sympathique, pour fans du chanteur.

26Coup De Foudre (2010) : Dernier album studio à ce jour, on y entend une nouvelle version d' Aujourd'hui La Crise, morceau de 1976 qui semble toujours d'actualité, plus que jamais même. Sorti dans trois éditions différentes (classique, boîtier digisleeve avec plus de photos dans le livret, et édition livre-CD collector avec des dessins, mais sans les paroles et les photos présentes dans les deux autres versions), ce disque est une très belle réussite de la part du Hige'. L'album se classera d'ailleurs 2ème chez nous ! Le disque a été enregistré chez Rodolphe Burger, qui tient les guitares sur le disque d'ailleurs, tout comme l'était Amor Doloroso. C'en est même une sorte de suite qui n'en est pas vraiment une, pour tout dire (même équipe, même style...) !

27Paris/Zénith 18-10-2010 (2010) : Encore un live pour Higelin, décidément... Celui-ci est par ailleurs son dernier album tout court à ce jour (février 2012), et son neuvième live, rien que ça, Higelin doit à mon avis faire partie des artistes français ayant le plus de lives dans leurs discographies officielles. Celui-ci n'est pas son meilleur, mais rien que pour le plutôt rare L'Amour Sans Savoir Ce Que C'Est, il mérite l'écoute et même plus. A noter, ce live, fait le jour des 70 ans d'Higelin, est le premier live français à avoir été commercialisé immédiatement après le concert, en captation directe, procédé assez courant aux USA, mais Higelin fut le premier à le faire chez nous. L'édition complète fait 3 CDs, mais une édition simple est plus facilement trouvable (la 3 CDs, c'est pour ceux qui l'achetèrent sur place ou en commande via le Net et le site d'Higelin). Un morceau chanté avec Arthur H, un autre avec Izïa.