BERGER 1

Compositeur/auteur/chanteur de grand talent, auteur d'un nombre hallucinant de merveilles musicales (la musique de Starmania, des chansons pour Véronique Sanson qui fut sa compagne, France Gall qui fut sa dernière épouse, pour Johnny Hallyday, Françoise Hardy, entre autres, et aussi, évidemment, des chansons qu'il a chantées en personne), Michel Berger est mort en 1992. Deux ans plus tôt, il signe son dernier album studio en solo (en 1992 sort Double Jeu, fait avec France Gall sorti en juin, et il décèdera en août), un disque sorti, donc, en 1990, et intitulé Ca Ne Tient Pas Debout. C'est son premier disque en 5 ans (le précédent est un live de 1986, mais son précédent opus studio est de 1985). Après le décès, coup sur coup, de deux de ses plus grands amis (Balavoine et Coluche, la même années 86), Berger s'était consacré à écrire pour France Gall. Ca Ne Tient Pas Debout, qui ne contient que 9 titres (mais pour une cinquantaine de minutes tout de même) dont le fameux Le Paradis Blanc, est donc son grand retour personnel. C'est aussi un de ses meilleurs albums, si ce n'est son meilleur.

BERGER 3

Le Paradis Blanc, 7 magnifiques minutes, est une chanson absolument immense, le pivot central (d'ailleurs, c'est la cinquième chanson, et je rappelle qu'il y en à neuf), et une chanson quelque peu prémonitoire. La chanson parle d'un homme qui parle de sa mort prochaine. Berger décèdera deux ans plus tard (d'un malaise cardiaque), et ne pouvait donc pas anticiper le fait qu'il mourrait bientôt, ce n'est pas comme s'il avait été atteint d'une maladie, comme Brel qui, en 1977, savait très bien qu'il allait y passer bientôt. Le fait est que cette chanson, qui sera un tube (le dernier de Berger si on excepte Laissez Passer Les Rêves, en 1992, sur l'album fait avec France Gall), laisse un profond sentiment de malaise, rapport à son sujet prémonitoire (ç'en est quand même troublant), tout en apportant, aussi, rapport à sa mélodie inoubliable et douce, un tout aussi profond sentiment de plénitude. Paradoxal, non ? C'est le sommet de l'album, mais n'allez pas croire que le reste n'assure pas. L'Orange Bleue (allusion au poète surréaliste Eluard), Chanson Pour Man Ray (hommage à un autre surréaliste), la chanson-titre ou Danser Sur La Glace sont également superbes.

BERGER 2

Bref, seulement 9 chansons, mais un album parfait ou presque que ce Ca Ne Tient Pas Debout. Auteur de grandes chansons (citons par exemple La Groupie Du Pianiste, Une Minute De Silence), Michel Berger livre ici, en quelque sorte, son testament, un disque qui ne fut pas conçu comme tel, évidemment, mais qui, deux ans plus tard, restera définitivement son dernier album solo. Une oeuvre sublime, magistralement écrite et produite, et interprétée. Le meilleur album d'un des meilleurs auteurs de sa génération.

Ca Ne Tient Pas Debout

A Quoi Il Sert

Les Enfants Chantent Toujours

Privé D'Amour

Le Paradis Blanc

Danser Sur La Glace

L'Un Sans L'Autre

Chanson Pour Man Ray

L'Orange Bleue