0

Hé oui, vous avez bien lu ! Albums studio officiels et lives officiels uniquement ! Ayant entendu les albums de Pagny (je n'en possède que quatre chez moi ; pour le reste, merci la médiathèque !), je me dévoue donc...

1Merci (1990) : Produit par Gérard Louvin, ce premier opus contient deux tubes, Pierre Qui Roule (dont le clip sera parodié par les Inconnus en Casser Les Couilles) et Ca Fait Des Nuits. Si on excepte ces deux chansons et, à la rigueur, la chanson-titre, ce premier effort studio de Pagny ne vaut pas tripette, il n'y à pas vraiment de quoi différencier Pagny de la foule d'artistes français de la même époque, rien qui ne fasse sauter une braguette... A noter, le single à succès N'Importe Quoi, de la même période, n'est pas sur l'album. Dans un sens dommage, car ça aurait rajouté quelques minutes potables supplémentaires à ce Merci sinon bien fadasse...

2Réaliste (1992) : Du même niveau assez moyen, à la limite même du médiocre, pour ce Réaliste qui offre Tue-Moi (OK, attends, je reviens de suite avec un flingue), Qu'Est-Ce Qu'On A Fait ? et son premier duo (avec Viktor Lazlo, pas de bol), Paupières Mi-Closes. L'album ne sera pas un gros succès, contrairement aux albums suivants, et je sais que ça peut paraître ridicule de dire ça vu ce que vous devez penser de Pagny (je vous rassure, je n'en suis pas fan du tout), mais c'est probablement un de ses plus mauvais opus. Voilà, c'est dit.

3Rester Vrai (1994) : Plusieurs singles pour ce disque qui marchera nettement mieux et qui, on peut le dire, marque le vrai début pour Pagny : Si Tu Veux M'Essayer, Est-Ce Que Tu Me Suis ?, Jamais en duo avec Johnny... Un certain Sam Brewski signe des textes, ce n'est autre que Jean-Jacques Goldman sous un de ses nombreux pseudonymes. Sinon, on a aussi des textes et/ou mélodies d'Erick Benzi et Jacques Veneruso, qui collaboreront encore avec Pagny. Un disque pas parfait du tout, mais nettement supérieur aux précédents, c'est déjà ça.

4Bienvenue Chez Moi (1995) : D'ordinaire, je n'aborde pas les compilations dans les articles discographiques, mais tout comme je l'ai fait pour Voulzy et Brel, je le fais pour Pagny, car celle-ci, en plus d'offrir les tubes des trois précédents (et premiers) albums, comme Tue-Moi, Si Tu Veux M'Essayer, N'Importe Quoi ou Ca Fait Des Nuits, offre aussi quelques chansons inédites (la chanson-titre, par exemple, ou la reprise cartonneuse de Caruso, première incursion dans le lyrique pour Pagny). Plus ou moins un album studio, plus ou moins une compilation, c'est un de ses rarissimes albums recommandés. A partir de cette période, Pagny découvre la Patagonie (une région désertique en Argentine) et sa nouvelle femme Azucena, et part vivre là-bas la majeure partie de l'année.

5Savoir Aimer (1997) : Bon ben voilà, le meilleur album de Pagny. Une légion de tubes (Savoir Aimer, Chanter, Mourir Les Yeux Ouverts, Dors) écrits par Lionel Florence ou Obispo, ou autres, une production efficace, un Pagny en forme, une durée pas trop longue (47 minutes), voilà de quoi faire de ce disque au succès phénoménal une réussite. Oui, j'insiste. Pas le sommet du siècle, mais on peut dire que c'est le disque essentiel à posséder de Pagny (avec le précédent, de 1995, dans un sens). Visuels peints par sa femme.

6En Concert (1998) : Double live assez potable, une sorte de best-of en concert, avec cependant pas moins de 9 des 11 titres de Savoir Aimer dessus (normal, c'est l'album le plus récent, celui que Pagny défendait sur scène pendant la tournée). Une poignée de reprises, aussi (L'Aigle Noir de Barbara, Caruso, L'Envie de Johnny), pour couronner le tout. Ce live a été enregistré au Zénith de Paris le 16 mai 1998. Le son est très bon.

7RéCréation (1999) : Autre double album, studio cette fois-ci, et entièrement constitué de reprises : Les Parfums De Sa Vie (Je L'Ai Tant Aimée), d'Art Mengo, sera un tube, et est plus connue que l'originale du chanteur ayant écrit pour Pagny. On a aussi des reprises de Manset (Il Voyage En Solitaire, je ne ferai pas l'affront de dire quelle est la meilleure version, de celle de Manset ou de celle de Pagny...), Bashung (choix étonnant, S.O.S. Amor), Higelin (Pars), Ferré (Jolie Môme), Téléphone (Hygiaphone), Julien Clerc (Partir), Trust (Antisocial), Daho (Des Heures Hindoues) ou Balavoine (Vendeurs De Larmes). Dans l'ensemble, il y à du bon et du raté, ici, et le problème majeur, grave et sérieux (dixit Renaud, que Pagny ne reprend pas ici) de l'album est qu'il est double. Pagny se fait plaisir ici, ça se sent, le titre de l'album en est une preuve (et un beau jeu de mots). A partir de ce disque, en gros, Pagny sortira un album conceptuel tous les deux albums.

8Châtelet Les Halles (2000) : Deuxième meilleur opus de Pagny, clairement. Châtelet Les Halles, Terre, Et Un Jour Une Femme sont d'excellentes chansons. Après, on a aussi des chansons nettement moins bonnes, mais dans l'ensemble, ce disque sorti sans publicité (ce qui ne l'empêchera pas de cartonner), et sous une surpochette grise imitant un visuel de métro (dessous, une photo rouge d'un Pagny péroxydé, il aura dès lors limite une coupe de cheveux différente par album...), dans l'ensemble, donc, ce disque tient bien la route. Ce n'est pas grandiose non plus.  Mais ça s'écoute.

92 (2001) : Nouveau disque conceptuel. Concept simple : des duos (et essentiellement des reprises, pour les choix de chansons, sauf un titre inédit, On N'Oublie Pas D'Où On Vient, avec Obispo), avec Bruel, David Hallyday, Lara Fabian, Obispo, Cécilia Cara, Calogero, Kad Merad (hé oui), Marc Lavoine, Eddy Mitchell, Souad Massi, Axel Bauer, Natasha St-Pier, Daran, Isabelle Boulay. Dans l'ensemble : au secours !

10Ailleurs Land (2003) : Ma Liberté De Penser est un gros tube, Ailleurs Land est une assez belle chanson, Je Trace est efficace, mais dans l'ensemble, ce nouvel album d'un Pagny au look de rasta gaucho (improbable) est franchement médiocre. Grosse consolation, la faible durée (45 minutes à tout péter) de l'album. A noter que quatre singles devaient sortir, mais seulement deux sortiront, les deux autres seront annulés, suite à la crise du disque ! Un de ses plus gros succès, ce qui peut sembler fort compte tenu que c'est, à mon humble avis de non-fan ayant cependant tout écouté, un de ses moins bons, et je pèse mes mots.

11Eté 2003 A L'Olympia (2003) : Tournée promotionnelle Ailleurs Land. On a d'ailleurs pas moins de...3 chansons de cet album (sur 11). Quoi, seulement 3 chansons ? Faut dire que ce live simple, assez bien enregistré, est plus une sorte de mini best-of live qu'autre chose. Enfin, on a quand même quelques bons moments, Terre, Savoir Aimer, Ailleurs Land, Chanter, mais dans l'ensemble, c'est correct, mais sans plus. J'imagine aussi que les fans doivent se sentir lésés, vu que ce live n'est pas double, contrairement au précédent de 1998. Un des rares albums de Pagny que je possède avec ceux de 1997, 2000 et 2007.

12Baryton (2004) : Autre disque conceptuel, gros succès. Des airs d'opéra, Pagny se transforme en chanteur lyrique. On ne peut que rire, malgré que sa voix, il faut le reconnaître, est foutrement efficace par moments (il a une voix assez remarquable, reconnaissons-le). Mais sinon, c'est pas terrible du tout. Enfin, à moins d'être fan de Pagny et d'opéra ; dans ce cas...

13Baryton, L'Intégrale Du Spectacle (2005) : Ne m'en voulez pas, mais je ne l'ai pas entendu, ce live, et sincèrement, je n'en ai pas du tout envie... Je ne sais donc pas ce qu'il vaut ! C'est un double live. Sur le second disque, quelques (rares) chansons de Pagny quand même.

14Abracadabra (2006) : Probablement son pire opus. Un de ses moins connus, malgré Là Où Je T'Emmènerai, devenu générique d'un petit programme hebdomadaire de TF1 portant le même nom. A noter, un intermède musical relie chaque chanson à la suivante, ce qui fait assez original, mais n'améliore pas le disque pour autant, qui est, sincèrement, vraiment, mauvais.

15Pagny Chante Brel (2007) : Choix de titres assez sympathique : les 11 morceaux sont tous des classiques de Brel, Ces Gens-Là, Orly, Mathilde, Ne Me Quitte Pas, Au Suivant, Les Bourgeois, Vesoul... Certes, ce n'est pas du calibre du grand Jacques. Faudrait être sacrément con pour préférer ces reprises aux originaux. Mais Pagny s'en sort dans l'ensemble avec les honneurs. A noter, une petite tournée sera effectuée, où Pagny passera à l'Olympia, à Bruxelles, à Liège et à Roubaix, ville du dernier concert de Brel. Un choix de lieux sans équivoque. Un album concept assez correct, sans être immense, mais, sincèrement, ça passe.

16C'Est Comme Ca (2009) : Deuxième disque conceptuel d'affilée. Malgré un titre d'album français, l'album n'offre que des chansons en espagnol, certains titres sont instrumentaux, on a des reprises ou des morceaux écrits pour l'album. Faut aimer. J'aime pas.

17Tout Et Son Contraire (2010) : Dernier album à ce jour. 8ème Merveille, Si Tu N'Aimes Pas Florent Pagny (une chanson qui touche tout le monde) et Te Jeter Des Fleurs sont des singles qui marcheront assez bien. Dans l'ensemble, l'album est assez fadasse, du niveau d'Ailleurs Land, autrement dit... moyen, et même médiocre.