BERTIGNAC 1

Sorti en 1996, '96 (ou Bertignac '96) est le deuxième album studio solo de Louis Bertignac, ancien guitariste (et chanteur occasionnel : Cendrillon, 2000 Nuits...) de Téléphone. L'album est court (44 minutes, 11 morceaux) et a été écrit en quasi-totalité (sauf un titre que Bertignac a écrit seul : Telle Est Ma Vie) par Etienne Roda-Gil. Bertignac a en revanche signé toutes les musiques, et s'est entouré de quelques musiciens remarquables : Richard Kolinka (batteur, ex-Téléphone), Ian Wallace (batteur sur un titre, ex de King Crimson période 1971/72), Hutch Hutchinson (basse), Chuck Leavell (claviers, collaborateur des Stones), Marianne Faithfull (choeurs sur Coeur Ouvert), John Carin (basse), tout dépend des morceaux. A lui seul, Bertignac tient le chant, les guitares, des percussions et programmations. L'album, produit par Bertignac et Chris Kimsey (collaborateur des Stones depuis les années 80), a été enregistré dans un premier temps chez Bertignac avant d'être finalisé en studios (Studio Guillaume Tell de Paris ou Electric Lady de New York).

BERTIGNAC 3

Comme je l'ai dit, '96 est le deuxième album studio de Bertignac en solo, même si, avant ça, dans les années 80, Bertignac, associé à Corinne Marienneau (ex de Téléphone aussi), avait fondé un groupe qui ne durera que deux-trois ans, Les Visiteurs (un tube, Ces Idées-Là). Plus intéressant musicalement parlant que Jean-Louis Aubert, meilleur à la guitare (mais Aubert n'est pas un manche du tout cependant), Bertignac n'aura hélas jamais un succès aussi important, en solo, que l'ex-chanteur et leader de Téléphone, son pote/rival (qui, en 1996, s'empêtrait dans l'enregistrement de son Stockholm raté et technoïde qui sortira un an plus tard). Ce qui est dommage, car ses albums, et notamment '96 et Longtemps (2005 pour ce dernier), sont excellents. '96 vaut vraiment le coup, rien que pour Pas Cassé, Days Of '96, Sniper et le long (un peu plus de 6 minutes) Le Vent Viendra. L'album, super bien produit et écrit, est intégralement chanté en français. Court (enfin, 44 minutes, ça va, quand même), il ne contient aucune mauvaise chanson, et des albums de Bertignac en solo que j'ai écoutés (Longtemps, Grizzly (Ca C'Est Vraiment Moi), et ce disque), c'est indéniablement mon préféré. Très rock, l'album sait aussi se faire calme quand il faut (Telle Est Ma Vie, sublime). On notera une pochette (signée Mondino) très amusante avec Louis sautant comme un forcené sur sa guitare en miettes.

BERTIGNAC 2

'96 est donc une réussite de la part de l'ex-Super Goujats (backing-band d'Higelin en 1975, il en a fait partie, période Irradié), ex-Téléphone et ex-Visiteurs. Un excellentissime disque de rock français, bien troussé, 11 excellents titres, calmes ou énergiques, une production excellente, des musiciens talentueux des mélodies et textes bien foutu(e)s, que demander de mieux ? A lui seul, ce disque est meilleur que tous les albums solo d'Aubert, H excepté, pour vous dire !

Pas Cassé

Days Of '96

Telle Est Ma Vie

Graffiti

Maguy T'Arrache Pas

Tu Sais Comment

Sniper

Tu Brilles Dans Le Noir

Coeur Ouvert

Le Vent Viendra

Je T'Ai Dit