tetedechou

 1971, 1973, 1975 : trois albums, trois échecs commerciaux pour Serge Gainsbourg. En plus, avec Jane, il y à de l'eau dans le gaz depuis un petit moment. Gainsbarre, aussi, prend de plus en plus de pouvoir sur Gainsbourg. Bref, ça ne va pas fort. Un jour qu'il se promène dans les rues de  Paris, il entre dans une galerie d'art (Gainsbourg a toujours été féru d'art, a fait l'Ecole des Beaux-Arts avant de passer à la musique), et tombe en arrêt devant une sculpture signée Claude Lalanne, une oeuvre représentant un homme nu, assis, bras ballants sur les genoux, et avec, en lieu et place de sa tête, un chou. Pour Serge qui ne s'est jamais trouvé beau (et il est vrai que ce n'était pas le plus bel éphèbe de l'histoire de l'univers, hein), cette sculpture est marquante, et il l'achète, et la place dans la cour de sa maison de la rue de Verneuil. C'est elle qui orne la pochette de ce disque, aussi bien le recto que le verso. Le disque, Gainsbourg l'écrit en se basant en partie, en filigrane, sur cette sculpture : l'album s'appelle L'Homme A Tête De Chou, nom qui deviendra le surnom de Gainsbourg, enfin, un de ses surnoms. L'album ne parle pas de la sculpture, mais d'un journaliste raté qui tombe amoureux de Marilou, une coiffeuse/shampooineuse un peu métisse, amatrice de reggae. La belle va le rendre progressivement dingo d'elle, mais elle est infidèle, un peu nympho sur les bords. L'homme va progressivement se transformer en homme-chou, est-ce une allégorie ou la réalité, mais toujours est-il que la Marilou le rend cinglé, et ce qui doit arriver arrive, il finit par la tuer à coups d'extincteur après l'avoir surprise au lit avec des mecs, et il finit fou à l'asile... Voilà, grosso merdo, en résumant bien, de quoi parle cet album-concept, le troisième disque conceptuel de Gainsbourg après Histoire De Melody Nelson et Rock Around The Bunker.

42897568_p

L'Homme A Tête De Chou est sorti en 1977, et a été enregistré en 1976. Il offre 12 titres pour un résultat très court mais toujours un peu plus long que les précédents opus : 32 minutes. Il a été enregistré à Londres, avec les musiciens accompagnant Serge depuis 1973 (et même depuis 1971, probable), Alan Parker, Judd Proctor, Dougie Wright, Alan Hawkshaw, Jim Lawless, Brian Odgers, et les choristes Clare Torry, Jean Hawker et Kay Garner. En fait, les musiciens sont identiquement les mêmes que pour le précédent opus, Rock Around The Bunker de 1975, tout simplement, on ne change pas une bonne équipe. Remarquablement bien accueilli à sa sortie, qualifié de chef d'oeuvre, L'Homme A Tête De Chou en est bel et bien un. Album conceptuel assez porté sur la chose (voir les 7,40 minutes ahurissantes du chef d'oeuvre Variations Sur Marilou), il offre une collection de chansons aussi imparables qu'elles sont courtes : Aéroplanes, Marilou Reggae (que Serge reprendra en version encore plus reggae sur son album suivant, Aux Armes Et Cetera), le morceau-titre, Marilou Sous La Neige, Ma Lou Marilou, Transit A Marilou, Flash Forward... Une ambiance incroyable plane tout du long du disque. Tour à tour rock, pop, lounge, reggae ou ambient, ce disque est d'une cohérence rare, malgré ces multiples styles qui planent. Les musiciens sont prodigieux, les textes sont intenses, immenses, le phrasé gainsbourgien frappe, fait tout percuter, de seconde en seconde...

42897524_p

Disque mythique, culte, L'Homme A Tête De Chou, on ne s'en rendra compte que plus tard, sera le dernier album de chansons classique de Gainsbourg. En effet, la suite de sa carrière sera constituée de deux albums de pur reggae, puis de deux albums de funk/pop/rock sexuels. N'allez cependant pas croire que c'est le dernier bon disque de Gainsbourg, car les deux albums de reggae sont remarquables, et Love On The Beat, son premier album de funk/pop (et avant-dernier album) est très bon. Mais, clairement, ce disque de 1976, qui sera adapté sur scène en 2009 (Bashung devait à la base jouer dedans, et enregistrera un album sorti récemment, mais il mourra avant du cancer), est un des plus grands sommets absolus de Gainsbourg, et si les albums suivants, dans leur majorité, sont remarquables, aucun n'est aussi mythique. Un grand, grand, grand (continuez ainsi encore pendant 10 kilomètres et revenez lire la suite de la phrase) album !

FACE A

L'Homme A Tête De Chou

Chez Max Coiffeur Pour Hommes

Marilou Reggae

Transit A Marilou

Flash Forward

Aeroplanes

Premiers Symptômes

FACE B

Ma Lou Marilou

Variations Sur Marilou

Meurtre A L'Extincteur

Marilou Sous La Neige

Lunatic Asylum