AUBERT 4

A l'heure actuelle le dernier album de Jean-Louis Aubert, Roc'Eclair est sorti en 2010. C'est un disque assez intimiste et fait dans des circonstances particulières, après le décès du père d'Aubert. Le titre de l'album, justement, vient de la fameuse chaîne d'agences de pompes funèbres (leur nom ne s'écrit pas de la même manière : Roc-Eclerc), Jean-Louis Aubert aurait eu l'idée d'appeler son disque ainsi, en changeant l'orthographe, en se rendant dans une de ces agences suite au décès de son père. On peut trouver l'idée douteuse ou ridicule, ou même touchante, naïve, ce qu'on veut. Aubert semble spécialiste des albums appelés en fonction de marques, un de ses précédents albums (son précédent, en fait de 2005), Idéal Standard, est aussi, et je vous jure que c'est vrai, le nom d'une marque de WC publics et de plomberie ! Mais revenons à Roc'Eclair. L'album est relativement court, 43 minutes pour 12 titres. C'est en partie cette courte durée qui fait que l'album soit aussi bon, car ce dernier opus (et son septième studio) d'Aubert est vraiment bon. Pas immense comme l'est H de 1993, mais du niveau de Plâtre Et Ciment ! (1986), soit un très bon niveau. Avec, déjà, trois tubes (enfin, trois singles, même si le premier est devenu un hit) : Demain Sera Parfait, Puisses-Tu et Marcelle. Je ne suis pas fan du tout de Marcelle, et Demain Sera Parfait m'a rapidement saoûlé (Je veux chanter, je veux te faire oublier ton âme en peine, ton manque de veine...), mais Puisses-Tu est une pure petite merveille.

AUBERT 5

 L'album offre quelques très belles chansons, pas très longues dans l'ensemble. L'album s'ouvre très bien sur Maintenant Je Reviens, mais, hélas, C'Est Con Mais Bon et Demain Sera Parfait, même si cette dernière est dans l'ensemble pas mal (c'est juste qu'à force de l'écouter...), ne sont pas aussi remarquables. A partir de Puisses-Tu, jusqu'à quasiment la fin (jusqu'à Marcelle non incluse), l'album est sublime. Ballades ou chansons un peu plus enlevées, c'est vraiment du bon boulot, sans pour autant être parfait et grandiose. Mention spéciale au Matin Des Magiciens (par ailleurs titre d'un livre culte de Louis Pauwels et Jacque Bergier), à Chasseur De Nuages et à la chanson-titre. Très bonne production pour ce disque qui n'arrive pas à faire oublier le grandiose H, mais est tout de même un très bon cru de la part de l'ex-Téléphone, un artiste que je n'aime pas plus que ça en général dans sa carrière solo (H excepté), mais dont je sais quand même reconnaître les qualités : ça lui arrive de sonner trop variétoche, de faire des chansons moyennes ou même nulles, mais quand c'est bon, c'est vraiment bon, avec lui.

AUBERT 4

Au final, Roc'Eclair est un des trois meilleurs albums d'Aubert, derrière H et probablement devant Bleu Blanc Vert (1989). C'est d'ailleurs ce qui a souvent été dit au sujet de l'album dès sa sortie, on le qualifiera de meilleur album de l'artiste, ou en tout cas d'un de ses meilleurs albums. Son meilleur, non, mais pour la seconde déclaration, je suis d'accord. De très belles chansons (une paire de chansons pas top, aussi), une bonne production, et une durée pas trop longue font de Roc'Eclair un disque très sympathique, touchant (ambiance assez intimiste, c'est un disque très personnel pour Aubert), et si ce n'est pas un des sommets de 2010 ni de la musique française en général, ben, c'est tout de même du très beau boulot !

Maintenant Je Reviens

C'Est Con Mais Bon

Demain Sera Parfait

Puisses-Tu

Chasseur De Nuages

Les Lépidoptères

Demain Là-Bas Peut-Être

Regarde-Moi

Le Matin Des Magiciens

Marcelle

Aimer Ce Qui S'Enfuit

Roc'Eclair