DUTRONC 1

Et voici donc maintenant venu le moment de parler du dernier album de Jacques Dutronc (pour le moment, cependant, mais nul ne sait si le bonhomme en refera un, ce que j'espère vraiment). Et c'est un live, sorti en 2010, représentatif de ses concerts donnés la même année, après 7 ans de silence radio (son dernier opus studio, Madame L'Existence, date de 2003) et pas moins de 18 ans après son précédent (et premier) live. Ca faisait depuis ces concerts de 1992 (au Casino de Paris, notamment, comme sur le premier live, qui est mythique) que Dutronc n'était pas remonté sur scène, il faudra toute la force de conviction de ses potes et de son fils Thomas pour le convaincre de récidiver. Argument principal : t'es toujours en vie, donc tu peux le faire, lequel argument, il faut bien le dire, est plus qu'efficace et valable. Voilà donc ce live, le second de Dutronc, représentatif de cette tournée de concerts (80 concerts en tout, plus que ce qui était prévu à la base). Le titre est tout trouvé, Et Vous, Et Vous, Et Vous..., et la set-list est hallucinante ! La durée du live aussi : il est certes simple (ce qui, pour un live, est toujours frustrant ; le précédent live aussi était simple), mais généreux quand même, 18 titres (enfin, 17 plus une Intro d'1,25 minute) pour 68 minutes. Production remarquable, qui plus est.

DUTRONC 12

Et Vous, Et Vous, Et Vous... offre vraiment le meilleur de la carrière exceptionnelle de Dutronc : les classiques abondent, on a même droit à un morceau de Madame L'Existence (le morceau-titre, sublime) et à deux duos : Tous Les Goûts Sont Dans Ma Nature en duo avec Etienne Daho (sur l'album Brêves Rencontres de 1995, cette reprise d'une chanson de Dutronc de 1982 était déjà un duo avec Daho) et Le Petit Jardin en duo avec Vanessa Paradis, tous deux excellents. Sinon, de Et Moi, Et Moi, Et Moi à Merde In France (Cacapoum) en passant par L'Opportuniste, L'Hymne A L'Amour (Moi L'Noeud), La Fille Du Père Noël, Il Est Cinq Heures, Paris S'Eveille et Les Playboys, tout est là. Enfin, il manque L'Hôtesse De L'Air, par exemple, ainsi que La Compapade (qui fut jouée aux concerts) et L'Âme Soeur, mais, quand même, énormément de classiques du chanteur sont là, et dans des versions à tomber de sa chaise, le bonhomme est en forme et prend un plaisir total à rejouer ses chansons. Le public aussi prend un plaisir limite indécent, on se dit que vraiment ceux qui étaient là ont de la chance.

DUTRONC 7

Voici donc un album live fantastique, même si Dutronc Au Casino de 1992 est encore meilleur. Plus d'une heure de grandes chansons dans des versions épatantes, le plaisir absolu d'entendre un des plus grands chanteurs français et ses meilleurs titres, une ambiance tour à tour intimiste dans les moments doux et assez enlevée, voici un des come-backs les plus réussis de ces dernières années, ni plus, ni moins !!

Intro

Et Moi, Et Moi, Et Moi

On Nous Cache Tout, On Nous Dit Rien

Comment Elles Dorment

La Fille Du Père Noël

L'Opportuniste

Gentleman Cambrioleur

L'Hymne A L'Amour (Moi L'Noeud)

Le Plus Difficile

Tous Les Goûts Sont Dans Ma Nature

J'Aime Les Filles

Les Playboys

Fais Pas Ci, Fais Pas Ca

Madame L'Existence

Les Cactus

Le Petit Jardin

Il Est Cinq Heures, Paris S'Eveille

Merde In France (Cacapoum)