ARNO 1

Le retour d'Arno Hintjens, alias Arno tout court, sur le blog ! Ca manquait, pas vrai, des albums du rockeur belge natif d'Ostende, sur le blog ? Leslie en avait abordé un (un live d'enfer), et j'avais proposé, récemment, le génial A Poil Commercial. Place maintenant à un disque tout simplement grandiose sorti en 2007, Jus De Box. Arno, pour cet album, est entouré de Serge Feys (claviers et programmations), Geoffrey Burton (guitares), Mirko Banovic (basse) et Maio Goosens (batterie). Ainsi que divers choristes, qu'un autre batteur sur certains titres (Toby Dammit) et que la participation du rappeur français Faf Larage sur I'm Not Into Hop. L'album offre 14 titres (le dernier n'est autre qu'une reprise en anglais d'une des chansons de l'album) pour 53 minutes, et propose quatre chansons en anglais, une en flamand et le reste en français, langue qui n'est certes pas la langue maternelle d'Arno (ce qui se sent, surtout dans les interviews, surtout qu'en plus le bonhomme possède un accent bien marqué), mais ça n'empêche pas de bien la maîtriser, malgré, des fois, quelques approximations. Jus De Box est un disque épatant, grandiose, peut-être bien, même, le sommet du chanteur, a égalité avec A Poil Commercial de 1999. Si je connaissais déjà Arno via Putain Putain et Oh La La de son ancien groupe TC Matic, et via deux-trois chansons (Les Yeux De Ma Mère, et sa reprise des Filles Du Bord De Mer de son compatriote Adamo), Jus De Box est le premier album d'Arno que j'ai écouté, acheté après l'avoir entendu chanter Miss Amérique sur le plateau de chez Drucker, en 2007. J'ai tellement adoré la chanson (je n'ai pas trouvé le clip, hélas) que j'ai pris l'album, et je ne l'ai jamais regretté.

ARNO 6

On trouve un peu de tout, ici : du rock efficace au rythme reptilien et funky (Enlève Ta Langue, qui ouvre l'album), des futurs hymnes (Miss Amérique, Mourir A Plusieurs, qui sortira en single), un duo avec le rappeur Faf Larage, chanté en anglais pour Arno et en français pour Faf, et franchement excellentissime (I'm Not Into Hop), une complainte sublime (Reviens Marie) qu'Arno reprend donc en anglais en final, une chanson mémorable, aussi, en flamand, ce Eeen Boeket Met Pisseblommen, on trouve aussi Les Filles De Mon Quartier, Hit The Night (puissant !) et le rigolo Toute La Nuit qui parle de cul... En revanche, Douce n'est pas terrible, mais c'est bien le seul défaut de l'album selon moi. Vocalement parlant, avec sa voix rauque, cassée à la Tom Waits, Arno fait des miracles, et les musiciens l'accompagnant (dont Geoffrey Burton, qui a bossé avec Bashung, et Serge Feys, un complice depuis des lustres) sont terribles. Le ton de l'album est très rock, jamais variétoche, malgré une ou deux chansons plus mainstream comme Douce, ou Jusqu'Au Bout. Notons que je connais peu d'albums francophones s'ouvrant sur une telle charge, les 5 premières chansons : ces 5 premières chansons, à elles seules, font de Jus De Box une totale réussite. Quand on sait, en plus, que l'album offre ensuite Eeen Boeket Met Pisseblommen et Les Filles De Mon Quartier...

ARNO 3

Enfin, bref, Jus De Box est un grand album d'Arno, son meilleur avec A Poil Commercial, un sommet que le chanteur mettra sans doute du temps à atteindre à nouveau (son dernier album en date, Brussld de 2010, que j'aborderai bientôt, est cependant excellent). Chansons mémorables, interprétation musclée, production épatante, cet album de 2007 est clairement un des meilleurs disques de cette année. Et un disque essentiel pour tout amateur de rock français/francophone !

Enlève Ta Langue

I'm Not Into Hop

Mourir A Plusieurs

Miss Amérique

Reviens Marie

From Zero To Hero

Jusqu'Au Bout

Hit The Night

Douce

Red Lipstick

Toute La Nuit

Een Boeket Met Pisseblommen

Les Filles De Mon Quartier

Help Me Mary