FERSEN 1

Revoilà Thomas Fersen sur le blog, plusieurs mois après qu'un de ses disques (Trois Petits Tours, album original sur une...valise) avait déjà été abordé ici par mes soins. Cette fois-ci, c'est au tour d'un disque considéré par les fans de Fersen (dont je ne fais pas partie, je le dis clairement en introduction) comme étant son sommet, son monument, bref, son meilleur album, sorti en 2005 sous une pochette amusante montrant un Fersen à l'oeil maquillé à la Orange Mécanique : Le Pavillon Des Fous. Long de 41 minutes, l'album a été enregistré avec Christophe Cravero (piano, orgue, clavinet), Kirk Rust (batterie), Pierre Sangra (guitare, basse, mandoline, violon) et Evert Verhees (basse), plus, aux choeurs, Blandine Bouvier et Charlotte Plasse. Plus, aussi, sur un titre (Maudie), Catherine Ringer. Fersen, quant à lui, en plus du chant, tient guitare, basse, piano, guimbarde et harmonica. Comme je l'ai dit, je ne suis franchement pas fanatique de l'univers de Fersen, je trouve cet artiste on ne peut plus chiant, prétentieux, intello, snob, bobo, tout ça... Trois Petits Tours m'avait bien plu, mais à la réécoute, je l'ai moins apprécié que lorsque je l'ai découvert.

FERSEN 3

Le Pavillon Des Fous, lui, est d'un niveau tout autre, et est plus 'accessible', si on peut dire, tout en étant tellement du pur Fersen que ma première écoute fut difficile. Ce n'est qu'à la deuxième et encore plus à la troisième écoute (le fait que l'album soit si court est un avantage : long de 70 minutes, ce disque n'aurait sans doute pas séjourné à nouveau dans ma chaîne hi-fi avant un sacré bon bout de temps...), que j'ai vraiment apprécié l'album. Il y à encore deux-trois morceaux (Mon Iguanodon, Zaza) qui me résistent un peu, mais dans l'ensemble, bien à dire, cet album est un vrai petit régal de chanson française, Hyacinthe, Je N'Ai Pas La Gale, Maudie avec Catherine Ringer ou Cosmos sont d'excellentissimes chansons, bien interprétées et écrites. Vraiment, Le Pavillon Des Fous est un album franchement remarquable, et si je n'irais pas jusqu'à le qualifier de chef d'oeuvre absolu, c'est quand même un des meilleurs albums français de la décennie 2000, tout simplement.

FERSEN 2

Ce n'est cependant pas pour ça que je vais me ruer sur les autres albums de Thomas Fersen, car, sincèrement, son style, sa musique, m'insupportent, hormis ce disque. Mais je conseille cependant fortement ce disque aux amoureux de la chanson française, du moins à ceux qui ne le connaissent pas encore, car il faut dire que cet album de 2005 est, depuis sa sortie, assez réputé. Bref, un disque franchement excellent, un petit classique, en somme, que cet opus de Fersen, leseul de lui que j'aime vraiment et durablement !

Hyacinthe

Zaza

Pégase

Mon Iguanodon

Le Tournis

Je N'Ai Pas La Gale

Mon Macabre

Maudie

La Chapelle De La Joie

Ma Rêveuse

Cosmos