KANE 1

Ce disque a été classé parmi les meilleurs albums de rock de 2011. Il fallait bien, donc, qu'un jour où l'autre, je me décide à l'écouter. Ce disque, c'est Colour Of The Trap, le premier album solo de Miles Kane, membre notamment de The Last Shadow Puppets. Unebonne bouille d'Anglais, ce Miles Kane. Un peu comme Alex Turner des Arctic Monkeys, les frangins Gallagher ou Damon Albarn (Blur, Gorillaz). Il me fait même penser à Keith Moon, le batteur des Who, et même à deux des Beatles première période (Macca, Harrison). Même pas besoin de regarder son lieu de naissance, ce mec fait, littéralement, british, et ce n'est pas un reproche, pas une remarque méchante ou cynique. On m'aurait dit 'il est né à Boston', j'aurais répondu 'je ne savais pas qu'il y avait un Boston au Royaume-Uni'. Bon, passons. Ce premier opus solo, très bien accueilli à sa sortie surtout en France (je me souviens de la 'une' de Rock'n'Folk, qui a aussi catapulté l'album disque du mois à sa sortie en avril, et la note fut de 4 étoiles sur un total de 5), est il faut le dire franchement sympathique et bien foutu. Un sommet ? Non, certainement pas, mais un bon disque de rock, et même probablement un des meilleurs de 2011, oui, je le dis clairement. J'ai cité Alex Turner plus haut, et il faut préciser que sur les 12 titres (pour 39 minutes) de l'album, Turner en co-signe (avec Kane) 6. Kane, seul, en signe 3, et les trois autres sont ci-signés Kane avec soit Gruff Rhys (un des producteurs de l'album avec Dan Carey, Dan The Automator et Craig Silvey), soit Andrew Sweeney, soit Sean Bonniwell.

KANE 2

Colour Of The Trap, comme je l'ai dit, a reçu de bonnes critiques, surtout chez nous, mais, aussi, il faut l'avouer, quelques unes de moins bonnes, notamment dans les pays anglophones, où il ne semble pas avoir été aussi bien reçu. Comme je l'ai dit, ce disque dont les morceaux ne dépassent jamais 3,40 minutes (au maximum, pour Kingcrawler) n'est pas un sommet absolu. Il n'y à pas de quoi se relever la nuit pour crier au génie. Mais l'album, du court Come Closer à sa chanson-titre, en passant par My Fantasy, Happenstance (avec la voix de l'actrice française Clémence Poésy) ou le premier single Inhaler, l'album, donc, est franchement très bon et agréable à l'écoute. Je ne connais pas le boulot des Last Shadow Puppets, mais je sais que ce Colour Of The Trap n'est pas ussi quintessentiel que, pour continuer de citer Alex Turner, le Whatever People Say I Am, That's What I'm Not, le premier opus (2006) des Arctic Monkeys, lequel est clairement un des plus grands premiers albums de l'histoire du rock. Ce premier Miles Kane solo n'est, lui, pas aussi grandiose, mais il n'y à rien de mauvais non plus, tout au plus Take The Night From Me et Happenstance ne sont pas aussi réussies que les autres.

KANE 3

Enfin bon, dans l'ensemble, Colour Of The Trap est un bon disque de rock, un très bon disque de rock, même, et probablement un des meilleurs de l'année 2011. Kane est un excellent musicien, qui joue quasiment de tout ici, par ailleurs, et il chante franchement bien aussi (il a, tout comme son look, une sacrée voix d'Anglais, là aussi !). Ce n'est pas le chef d'oeuvre du siècle, mais c'est une des réussites de l'an dernier, et si son prochain album est aussi bon (pour l'instant, rien de prévu, normal, ce disque n'a pas encore un an d'existence), ça augure de quelque chose de terrible. Bref, si vous aimez le rock anglais récent, c'est à écouter.

Come Closer

Rearrange

My Fantasy

Counting Down The Days

Happenstance

Quicksand

Inhaler

Kingcrawler

Take The Night From Me

Telepathy

Better Left Invisible

Colour Of The Trap